Suisse - Les ventes de chiots à la sauvette seront interdites

12/05/2010
Partager :  

La révision de la loi sur les épizooties, mise en consultation mercredi par le Conseil fédéral, prévoit une interdiction du trafic de chiots à la sauvette sur les parkings.

Il arrive que des chiots soient importés d'Europe de l'Est et vendus sur des parkings en Suisse. Ces animaux sont souvent malades, non vaccinés contre la rage et peu socialisés, fait valoir le gouvernement qui propose d'interdire ce genre de trafic. Les ventes normales effectuées par les éleveurs, les pensions ou les commerces spécialisés ne sont pas touchées par cette mesure.

Dans la foulée, le Conseil fédéral propose d'interdire totalement le commerce des peaux de chiens et de chats en Suisse. Actuellement, seule l'importation est prohibée.

La révision de loi, qui vise à renforcer la prévention face aux maladies animales, prévoit également de donner plus de poids à la Confédération. Cette dernière devrait désormais pouvoir gérer une banque de vaccins afin d'être prête à réagir rapidement. Quant à l'Office vétérinaire fédéral, il mettra sur pied des programmes de détection précoce.

La globalisation, les changements climatiques ainsi que d'autres facteurs multiplient les risques de maladies animales. La Suisse en a déjà fait l'expérience avec la langue bleue ou la grippe aviaire. Les pays voisins ont quant à eux dû affronter des foyers d'anémie infectieuse équine, de besnoitiose ou de rage. D'autres épizooties pourraient frapper la Suisse à tout moment: fièvre aphteuse, peste équine, fièvre du Nil occidental.

Photo : © KEYSTONE/Archive | La globalisation, les changements climatiques ainsi que d'autres facteurs multiplient les risques de maladies animales.

Discussions sur ce sujet