Suisse : Chiens dangereux - On préfère la stérilisation à l'euthanasie pour les chiots

10.12.2009
Partager
 

Après 18 mois d'application, le règlement cantonal sur les chiens dangereux va être légèrement toiletté. Mais les effets de la loi s'avèrent très positifs.


Le Rottweiler fait partie des trois espèces concernées par cette loi. (Photo: Keystone)

Les chiots des trois races interdites dans le canton de Vaud seront désormais stérilisés plutôt qu'euthanasiés.

Les remous qui ont accompagnés la conception de la loi vaudoise se sont calmés. Les dispositions sont désormais relativement bien acceptées, a constaté jeudi devant la presse la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro. «Le premier bilan montre que la mesure la plus problématique concerne l'euthanasie des chiots de races dangereuse», a-t-elle expliqué.

La liste vaudoise des chiens potentiellement dangereux compte trois races: les Amstaff, les Pit Bull et les Rottweiler. La reproduction étant interdite, le règlement actuel prévoit l'euthanasie des chiots. La Conseil d'Etat propose de remplacer cette mesure mal acceptée par la stérilisation des chiots comme des géniteurs.

Les autres mesures de la loi font leur preuve: les détenteurs de chiens des trois races listées doivent s'annoncer et passer un test de maîtrise pour obtenir une autorisation. Quelque 580 personnes se sont annoncés jusqu'ici. Lors de la rédaction de la loi, un chiffre de 1400 chiens potentiellement dangereux avait été avancé.

(ats)