Identification des chiens en Suisse - Nouvelles prescriptions

Identification des chiens en Suisse - Nouvelles prescriptionsIdentification des chiens en Suisse - Nouvelles prescriptions au 1er août 2014
Partager
 

Dès le 1er août 2014, celui qui vend un chien sera tenu de l'annoncer à la banque de données centrale. Celle-ci contiendra ainsi toujours le nom du dernier détenteur. Il ne sera en revanche plus obligatoire de saisir l'ascendance d'un toutou.

 

(ats) Les propriétaires devront annoncer à la banque de données si leur chien a la queue ou les oreilles coupées. Le Conseil fédéral a pris ces mesures vendredi dans le cadre d'une révision de la loi sur les épizooties. Celle-ci donnera en outre à la Confédération de mieux surveiller deux nouvelles maladies animales.

 

Il s'agit d'une part de la besnoïtiose, diagnostiquée en Suisse en juin 2012 chez quelques bovins importés de l'étranger. Un parasite qui infeste la peau du bovin, y forme de nombreux kystes et la détériore fortement. Il réduit en outre la production laitière.

 

L'autre maladie est l'encéphalomyélite équine. Pas encore observée en Europe, elle est transmissible à l'homme et véhiculée par des insectes piqueurs. Ces maladies n'ont pas été observées en Europe à ce jour, mais leur inscription dans l'ordonnance sur les épizooties assure l'équivalence de la législation suisse avec celle de l'UE.

 

Un dépistage des truies inséminées avec du sperme, des ovules ou des embryons importés atteints par le syndrome dysgénésique et respiratoire du porc est par ailleurs prévu.

 

Dans la foulée, le gouvernement a simplifié, au 1er janvier 2015, la procédure d'établissement du passeport équin, que tous les chevaux doivent avoir depuis 2011. Les quinze organisations d'élevage se procureront un passeport de base auprès de l'exploitant de la banque de données sur le trafic des animaux.

 

Les données de base du propriétaire et du cheval figureront sur ce document. Ces organisations pourront compléter le passeport de base et lui ajouter les informations nécessaires à des fins d'élevage.

 

Source  : http://www.journaldujura.ch/nouvelles-en-ligne/suisse/nouvelles-prescriptions-concernant-lidentification-des-chiens

Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur

Mise en ligne le 23 Juin 2014

Dernière modification : 00/00/0000.
Reproduction interdite sans autorisation.