Faut-il supprimer les cours de formation pour les propriétaires de chiens en Suisse ?

30/03/2016
Partager :  

En Suisse, depuis 2008, tout propriétaire de chien a l'obligation de suivre une formation théorique et pratique afin de lui apporter une bonne maîtrise de son animal. Cette mesure a été prise suite à l'émotion suscitée par le décès d'un petit garçon de 6 ans tué par des pitbulls en 2005.

Ce dispositif est aujourd'hui remis en cause, car le nombre de cas de morsures de chiens n'a pas baissé de manière significative depuis sa mise en place. C'est ce que met en évidence l'étude menée par l'Office Fédéral de la Sécurité Alimentaire et des Affaires Vétérinaires (OSAV), l'organisme chargé des questions animalières en Suisse.

Cette étude a relancé le débat entre les partisans de l'abolition et ceux qui voudraient au contraire maintenir le dispositif et même le renforcer en augmentant le nombre d'heures de formation des maîtres. Cependant, pour l'OSAV, aucune décision ne doit être prise avant d'avoir effectué une analyse des coûts et des bénéfices du système ; ce qui va être réalisé à l'aide d'un registre centralisé où sont recensés, depuis le début de l'année 2016, les chiens, les cas de morsure et les attestations de suivi des cours de formation. La question de l'abolition est donc loin d'être tranchée.

Pensez-vous qu'il est nécessaire d'être formé pour posséder un chien et qu'il serait souhaitable que tous les pays aient un dispositif de formation des maîtres ?

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet