Un projet de loi pour les chiens d'assistance

07/06/2008
Partager :  

Le député Marc Le Fur vient de déposer un rapport et une proposition de loi en faveur des associations qui se dévouent pour fournir des chiens d'accompagnement au handicap. Un peu de concret dans un monde technocratique.


Le projet concerne les chiens d’assistance aux personnes handicapées. Le député estime qu'ils apportent un réel soutien matériel, moral et affectif. Ces animaux, qui ont reçu pendant deux ans une éducation adaptée, peuvent répondre aux 50 ordres utiles pour une personne handicapée comme l’ouverture de portes, le ramassage de certains objets, l’aboiement sur commande voire le port du téléphone.


En quinze ans, l’association la plus active pour la formation et la mise à disposition de chiens pour les personnes handicapées, l’association « handi’chiens » a remis des chiens d’assistance à plus de 800 personnes handicapées, et fait l’objet de nombreuses sollicitations et demandes. Les chiens que l’association éduque sont remis gracieusement aux personnes handicapées en ayant fait la demande. L’association, qui supporte seule le coût de formation des animaux, ne peut cependant faire face à toutes ces demandes en raison du coût de la formation (13 000 euros par animal).


Or la législation indique que les charges correspondant à un chien d’assistance ne sont prises en compte dans le calcul de la prestation de compensation du handicap que si le chien a été éduqué dans une structure labellisée et par des éducateurs qualifiés selon des conditions définies par décret.


La loi attribue une aide mensuelle de 50 euros par mois à la personne bénéficiaire, mais refuse tout soutien financier aux structures labellisées.
Marc Le Fur demande que les structures labellisées pour la formation de chiens d’assistance bénéficient d’un soutien financier de la branche famille à hauteur de 4 000 € par animal éduqué.
A suivre.