Les choquantes usines à chiots du Québec

Pour certains éleveurs, une chienne est une mine d'or ; en effet, elle peut rapporter jusqu'à cinq mille dollars canadiens par an, et au noir. Avec leur air mignon, les chiots se vendent bien, aussi, tous les moyens sont bons pour en produire le plus grand nombre possible. Les conditions de cette production dans ce qu'on appelle des usines à chiots peuvent dès lors être effroyables.

Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :