Chine - Après l'enfant, place à la politique du chien unique

11/11/2010
Partager :  

Face à l'inflation du nombre d'animaux familiers dans la mégalopole de Shanghai, déjà peuplée de 20 millions d'habitants, les autorités de la ville envisagent de mettre en place une politique du chien unique.

La mesure fait écho à la politique de l'enfant unique adoptée par la Chine voici 30 ans.

© KEYSTONE | Le nombre d'animaux familiers ne cesse d'augmenter en Chine.



La nouvelle loi imposerait à chaque foyer le nombre maximum d'un chien et les propriétaires se verraient interdire d'offrir un chiot à une famille possédant déjà un canidé, a précisé le journal China Daily.

Avec le développement de la classe moyenne chinoise, le meilleur ami de l'homme se porte de mieux en mieux en Chine. Shanghai compterait selon des chiffres officiels 800'000 chiens, dont seulement 25% seraient correctement enregistrés.

Il y a trente ans, la Chine communiste a mis en place une politique draconienne de l'enfant unique, toujours en vigueur même si elle a été assouplie. Sans cette mesure, la population chinoise compterait 400 millions d'âmes en plus aujourd'hui, selon la Commission nationale du planning familial.

Discussions sur ce sujet