Mettre son chien en pension : les pensions canines

Mettre son chien en pension : les pensions canines

Certaines situations peuvent exiger une séparation temporaire de son chien : départ en vacances, voyage d'affaires, séjour à l'hôpital... Dans une telle situation, faire garder son chien peut parfois poser problème. 


La pension canine représente une excellente solution afin de garantir le gardiennage du chien en l'absence de son maître, tout en lui assurant un séjour confortable.

Page 1 :
Le fonctionnement d'une pension animalière

Le principe des pensions animalières

Si les chenils ont pendant longtemps eu mauvaise réputation, il existe de plus en plus d’établissements qui proposent l'hébergement de votre animal de compagnie et offrent un service de qualité garantissant le bien-être du chien ou du chat durant votre absence. 

 

Une bonne pension ne se résume pas uniquement à garder en cage votre animal de compagnie pendant votre absence. En effet, ce type d'établissement propose une gamme de services en vue de garantir le bien-être du chien et du chat durant votre absence :

  • Périodes de jeux avec les autres animaux et avec le personnel ;
  • Promenades quotidiennes ; 
  • Toilettage
  • Alimentation de qualité, prenant en compte les spécificités de chaque individu.  

 

Confier son chien ou son chat à une pension animalière de qualité, c'est pouvoir s'absenter sans son animal de compagnie en toute sérénité, et permettre à ce dernier de mieux supporter la séparation avec son maître.

Combien de temps une pension peut-elle accueillir un chien ou un chat ?

Selon vos besoins, la durée de la garde de votre chien ou de votre chat dans une pension pour animaux peut varier.

 

Les établissements proposent aussi bien des séjours de courte que de longue durée : cela peut aller d'une journée à plus de dix semaines pour certains chenils. 

 

Cependant, il est préférable de ne pas laisser votre chien ou votre chat en pension pendant une durée excessive. En effet, une absence trop longue du maître peut impacter la psychologie du chien ou du chat de façon négative. L'animal est susceptible de perdre ses repères lors du retour à la maison et, si elle s'avère nécessaire, une éventuelle rééducation peut être chronophage.

 

En outre, les chats sont des animaux très attachés à leur territoire.Tout changement de lieu de vie quotidienne est susceptible de provoquer du stress chez le chat.

Quant au chien, il s'agit d'un animal de meute, qui n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il se trouve dans sa meute, c'est-à-dire sa famille, aux côtés de ses maîtres.

 

Ainsi, que ce soit pour les chiens ou pour les chats, un séjour prolongé dans une pension animalière n'est pas conseillé. 

Les tarifs d’une pension animalière

Les tarifs d’une pension pour animaux dépendent directement des services qu’elle propose (promenades, toilettage et jeux en plus ou moins grand nombre). La tarification varie aussi en fonction de la concurrence éventuelle à l'échelle local et du besoin d'assistance de l'animal.

 

Le prix d’une pension pour chien se situe généralement entre 10 et 20 € par jour. Cependant, le prix n'est pas le même suivant le gabarit. Ainsi, la garde pendant cinq jours d’un Berger allemand d’un poids inférieur à 25 kilos coûte entre 80 et 165 €.

 

Quant au tarif d'une pension pour chat, il se situe généralement entre 5 et 10 € par jour, et est le plus souvent dans le bas de cette fourchette.

 

En tout état de cause, au lieu de choisir une pension pour chien ou chat uniquement sur la base du tarif demandé, il est intéressant de comparer les services des différentes pensions. La décision doit être prise au regard du budget du maître, de la qualité de l'établissement et de ses prestations.

Page 1 :
Le fonctionnement d'une pension animalière
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet