Même les chiens des stars doivent montrer patte blanche pour entrer en Australie

06/05/2016
Partager :  

Même les stars mondialement connues se doivent de respecter la loi et les règles sanitaires des pays dans lesquels elles voyagent. C'est ce que vient de rappeler le ministère de l'agriculture australien à Johnny Depp et Amber Heard. En effet, l'actrice avait fait entrer illégalement Pistol et Boo, ses deux yorkshire terriers sur le territoire en mai 2015 en falsifiant les documents de douane.


Le couple a exprimé ses profonds regrets pour cette stupide incartade et a fait de plates excuses publiques au moyen d'une vidéo dans laquelle ils disent comprendre la réaction, ô combien justifiée, des autorités. Ils jurent que plus jamais, ô grand jamais, cela ne se reproduira, car ce serait mettre en danger le fragile équilibre de la flore et de la faune de ce si beau pays protégé des maladies qui affectent malheureusement le reste de la planète.


Le tribunal a sans doute jugé les excuses acceptables, car l'actrice n'a été condamnée qu'à 1000 AUD (685 euros) d'amende assortie d'une mise à l'épreuve d'un mois. Pour information, l'Australie soumet les chiens et les chats venant des États-Unis à une stricte quarantaine de 10 jours.

 

 

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet