Les règles pour emmener votre animal en voyage : attention à la rage

28/05/2009
Partager :  

Plusieurs cas de rage ayant été constatés en France, celle-ci n'a plus de statut "indemne de la rage". Un nouveau cas de rage canine dû à l’importation illégale d’une chienne a été confirmé par l’Institut Pasteur le 24 avril 2008. Cet animal, né en décembre 2007 en Gambie, a quitté le 7 avril 2008 la Gambie pour la Belgique, avant d’arriver dans le Var le 13 avril dernier où il est mort.
Que l'on veuille partir à l'étranger avec son animal ou seulement en ramener un chez soi, il faut suivre les législations contre la rage, mais aussi contre d'autres maladies.

La rage en France
Au cours des dix dernières années, neuf cas de rage ont été diagnostiqués chez des chiens en France. Chacun de ces cas était directement ou indirectement lié à l'importation illégale d'un chien en provenance d'un pays où sévit cette maladie.
L'introduction illégale d'un animal vivant est un acte qui peut avoir de graves répercussions, la rage étant une maladie toujours mortelle chez l'homme si aucun traitement n'est entrepris rapidement. La confirmation d'un cas de rage chez un animal conduit à des mesures très lourdes tant pour les personnes que pour les animaux ayant été en contact avec l'animal enragé.
Il ne faut donc jamais ramener en France ou en Europe un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires et ce, quelle que soit l'espèce animale.

Emmener son animal dans un autre pays européen
Tout chien, chat ou furet voyageant dans l'Union européenne doit être accompagné de:

une identification par tatouage ou par puce électronique (sous la peau),
une vaccination antirabique (contre la rage) en cours de validité (primo-vaccination et rappels),
un passeport délivré par un vétérinaire habilité (en France, un vétérinaire titulaire d’un mandat sanitaire). Celui-ci doit attester de l’identification et de la vaccination antirabiquede l’animal.
Pour la Finlande, un traitement contre l’échinococcose doit être administré moins de 30 jours avant le départ et consigné dans le passeport par le vétérinaire.

Emmener son animal dans hors de l'Union Européenne
Votre animal de compagnie doit être identifié, vacciné contre la rage et être accompagné d'un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire.
Consultez votre vétérinaire avant le départ et renseignez-vous sur l'état sanitaire du pays dans lequel vous vous rendez.
La France ayant perdu son statut de pays indemne de la rage, il est possible que votre pays de destination demande des garanties supplémentaires en matière vaccination ou de vérification de la vaccination antirabique. Renseignez-vous auprès des services vétérinaires de ce pays ou de votre voyagiste.

Ramener un animal de l'étranger
Pour pouvoir être importés sur le territoire de l'Union européenne, les carnivores domestiques de compagnie en provenance de pays tiers où la rage n'est pas maîtrisée doivent satisfaire à de nouvelles conditions sanitaires plus sévères.
En plus de l'identification (tatouage ou micropuce) et de la vaccination antirabique en cours de validité déjà obligatoires, une prise de sang pour titrer les anticorps antirabiques dans un laboratoire agréé par l'Union européenne doit avoir été réalisée au moins 3 mois avant l'arrivée dans l'Union européenne.

Rappelons que l’introduction en France des chiens de la première catégorie assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de races Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier (pit-bulls), Mastiff ( boerbulls) et Tosa sans être inscrits à un livre généalogique reconnu est interdite sur le territoire français.

 

D'autres infos sur les vacances avec votre chien : Le chien dans les transports et en voyage