Comment protéger son chien des dangers liés à la chaleur et au soleil ?

Comment protéger son chien des dangers liés à la chaleur et au soleil ?

L'été constitue souvent une bonne occasion pour le maître de profiter de belles journées ensoleillées avec son animal de compagnie.


Cependant, le chien a encore plus de mal que les Humains à supporter les températures parfois élevées durant l'été. Il est donc nécessaire de le protéger d'un éventuel coup de chaleur dont les conséquences pourraient s'avérer dramatiques.


De plus, les conséquences destructrices du soleil sur la peau sont bien connues.En effet, les rayons ultraviolets favorisent l'apparition de tumeurs parfois malignes.

Page 1 :
Chiens et chats : les risques liés à la chaleur

La transpiration chez le chien et le chat

Les animaux sont plus sensibles à la chaleur que les êtres humains. En effet, la truffe et les coussinets sont les uniques zones du corps qui permettent d'évacuer la transpiration. Par conséquent, ils halètent la gueule grande ouverte afin de faire baisser leur température corporelle.

 

Ainsi, le chien et le chat ont des difficultés à réguler la température de leur corps. De ce fait, il faut veiller à ne jamais les exposer trop longtemps au soleil ou dans des endroits surchauffés, en particulier dans les voitures. En effet, ce genre de circonstances peut leur faire atteindre une température corporelle de 41°C et, le cas échéant, devenir fatal.

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chien : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Le coup de chaleur chez le chien et le chat

Il est primordial d'éviter de laisser son chien dans une voiture exposée en plein soleil. En effet, au regard de sa physiologie, le chien est fortement sensible au coup de chaleur. Par ailleurs, les races de chiens qui souffrent le plus sont les chiens aux museaux écrasés qui ventilent mal.

 

Lorsqu'un chien est victime d'un coup de chaleur, plusieurs symptômes sont observables : halètement excessif, production d'une bave à l'aspect mousseux, muqueuses aux colorations rouge sombre voire au bleu, titubation, etc. Par ailleurs, la déshydratation qui s'ensuit peut provoquer un coma ou un choc cardiaque et entraîner ainsi une mort en quelques minutes.

 

En cas de coup de chaleur, il est urgent de conduire le chien ou le chat chez un vétérinaire, en prenant soin de rafraîchir son corps abondamment au moyen d'une serviette trempée dans de l'eau froide. De plus, afin de faire baisser une température corporelle excessivement élevée, avoisinant ou même dépassant parfois 42°C, il est possible d'arroser le chien ou le chat d'eau fraîche, de l'immerger dans un bain d'eau froide ou de mettre des glaçons sur son ventre.

La protection du chien et du chat contre la chaleur

En règle générale, il est nécessaire de laisser de l'eau fraîche à la disposition de l'animal en permanence. De plus, les voyages de nuit, marqués par des arrêts réguliers pour le faire boire, sont préférables.

 

Lorsque laisser le chien ou le chat dans un véhicule en stationnement s'avère inévitable, cet arrêt ne doit dépasser un quart d'heure. De plus, le véhicule doit être stationné dans une zone ombragée. Par ailleurs, les vitres doivent être ouvertes et l'animal doit avoir une gamelle d'eau fraîche à sa disposition. En outre, le maître doit adapter la position du véhicule face à un éventuel déplacement de l'ombre durant la journée.

 

Enfin, afin de prévenir un coup de chaleur, il est judicieux d'appliquer un linge humide et frais au corps de l'animal.

L'exposition du chien ou du chat au coup de chaleur : un acte puni par la loi

Exposer son animal à un coup de chaleur constitue un acte de maltraitance puni par la loi. En effet, aucun animal ne doit rester enfermé dans un véhicule dépourvu de système d'aération. Cependant, le risque de coup de chaleur ne se rapporte pas uniquement aux voitures : les animaux maintenus à l'attache ou gardés sur un balcon sont également concernés. 

Les animaux maintenus à l'attache

Un arrêté ministériel du 25 octobre 1982 énonce que l'animal doit obligatoirement bénéficier d'un abri en matériau isolant, d'une gamelle d'eau fraîche ainsi que d'une nourriture équilibrée et abondante. En outre, le trolley coulissant doit avoir une longueur minimale de 2,50 m. Quant au trolley fixe, il doit avoir une longueur minimale de 3 m sans possibilité de raccourcissement. Par ailleurs, l'attache d'un jeune animal n'ayant pas atteint sa taille adulte est strictement interdite.

Les animaux gardés sur un balcon

Là aussi, l'animal doit avoir un abri qui le protège, de la nourriture et une gamelle d'eau fraîche. D'autre part, les balcons orientés plein Sud doivent être dotés d'une tendue ou d'un parasol. Bien entendu, l'animal ne doit demeurer sur un balcon que temporairement.

Comment réagir face à un chien ou un chat risquant un coup de chaleur ?

En France, maltraiter un animal constitue un délit. En effet, la loi française distingue plusieurs degrés de maltraitance réprimables par les tribunaux.

 

L'A.D.P.A. (Association pour la Défense et la Protection des Animaux) fait appel au civisme de chaque citoyen, en particulier à l'approche des grandes vacances d'été : un cas de maltraitance sur un animal doit être rapporté aux services de gendarmerie ou de police afin qu'ils puissent intervenir.

Page 1 :
Chiens et chats : les risques liés à la chaleur
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

notre bearded collie il faut surtout pas q'elle prenne un coup de soleil sur le museau pas beaucoup de pelage c'est la creme des chiens que je conseil bon week end

   
Par christian

Je suis d'accord avec l'idée de protégé la peau de nos annimaux domestique .

0    0
Par Rita Grenier
Rédiger un commentaire

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet