Beaux lacs autorisés aux chiens dans les Pays de la Loire

Lac d'Apremont (Vendée)

Le pont chinois du lac d'Apremont, en Vendée

Véritable serpent d’eau au beau milieu de la Vendée, à environ 20 minutes de voiture de La Roche-sur-Yon, le lac d’Apremont impressionne par sa longueur, qui atteint près de 10 kilomètres. Même si sa largeur ne dépasse nulle part les 400 mètres, il couvre ainsi une superficie totale de 167 hectares, ce qui en fait le plus grand lac du département.

 

Une plage surveillée et une base de loisirs ont été aménagées tout à l’ouest, à proximité du barrage. Les chiens y sont interdits, mais un espace qui leur est dédié a également été prévu à proximité.

 

En plus de la baignade, il est parfaitement possible de profiter des lieux en marchant, puisque les pourtours du lac comptent de nombreux sentiers de randonnée. Mieux vaut toutefois tenir son chien en laisse, d’autant que la présence de campings fait qu’on croise régulièrement du monde.

Lac de Grand-Lieu (Loire-Atlantique)

Lac de Grand-Lieu

Situé à moins d’une demi-heure de route au sud de Nantes, le lac de Grand-Lieu a la particularité de voir sa superficie fluctuer entre 3700 et 6500 hectares. En outre, la variété de ses milieux aquatiques en fait un endroit unique : eau douce, marais, prairies humides, landes...

 

Il est peuplé de nombreuses espèces d’animaux, et constitue la deuxième plus grande réserve ornithologique de France après la Camargue (près de 300 espèces d’oiseaux). Même si divers points de vue et observatoires permettent de les admirer à distance, ses deux réserves naturelles sont interdites d’accès. Il est toutefois possible de se rabattre sur les affluents du lac, et notamment sur la base de loisirs de la Boulogne, installée sur le cours d'eau éponyme et située à environ deux kilomètres au sud. Les chiens y sont autorisés, y compris dans l’eau, et on y trouve différents chemins de randonnée.

 

Cela dit, plusieurs épisodes de chiens décédés après s’être baignés dans les eaux des environs font craindre qu'ils ont été victimes d'une intoxication par des cyanobactéries et incitent à une certaine prudence. Mieux vaut sans doute de contenter de simples balades dans les environs, et renoncer à laisser son animal boire ou même se baigner dans le lac.

Lac de Maine (Maine-et-Loire)

La lac du Maine, près d'Angers

Au sud-ouest d’Angers se trouve le petit ovale du lac de Maine, qui prend sa source dans la rivière du même nom. Creusé dans les années 70 et couvrant une superficie d’environ 150 hectares, il accueille une base de loisirs prise d’assaut par les angevins dès les premières chaleurs.

 

Sans surprise, les chiens ne sont pas admis sur les plages ni dans la zone de baignade surveillée. Ils le sont en revanche partout ailleurs, sous réserve d’être tenus en laisse.

 

Il est même courant d’en croiser qui s’entraînent au sauvetage. En effet, le lac est utilisé par l’association ACSA (Action Chiens de Sécurité Aquatique) pour former ses futurs chiens de sauvetage aquatique.

 

Il peut toutefois être utile de se renseigner sur les conditions sanitaires avant de se rendre sur place, car il est arrivé plusieurs fois par le passé que la baignade soit interdite dans le lac (pour les humains comme pour les chiens) du fait de la présence de cyanobactéries, qui sont des bactéries très dangereuses pour les chiens.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Laisser son chien se baigner dans un lac ou un étang : ce qu'il faut savoir
  2. Page 2 : Auvergne-Rhône-Alpes
  3. Page 3 : Bourgogne-Franche-Comté
  4. Page 4 : Bretagne
  5. Page 5 : Centre-Val de Loire
  6. Page 6 : Corse
  7. Page 7 : Grand Est
  8. Page 8 : Hauts-de-France
  9. Page 9 : Île-de-France
  10. Page 10 : Normandie
  11. Page 11 : Nouvelle-Aquitaine
  12. Page 12 : Occitanie
  13. Page 13 : Pays de la Loire
  14. Page 14 : Provence-Alpes-Côte d'Azur