Yulin : le massacre du solstice d'été

06/15/2016
Partager
 

Comme tous les ans depuis 2010, à Yulin (Chine), les préparatifs pour fêter l'arrivée de l'été vont bon train. Pour des milliers de chiens et de chats, cela signifie qu'ils vont être sacrifiés pour être mangés. Le 20 juin, à l'occasion du solstice d'été, la ville chinoise organise un gigantesque festin où seront dévorés 10000 chiens et 4000 chats.

Les animaux sont souvent des chiens ou des chats errants, volés ou des « surplus » issus de refuges et d'animaleries. Ils sont transportés dans des cages vers le lieu de la manifestation quelques jours avant le début de la fête. Ils sont ensuite exposés, battus, sous prétexte d'attendrir leur viande, et tués dans des conditions atroces pour être mangés.

Chaque année, 10 à 20 millions de chiens sont consommés en Chine. Pour la plupart des pays développés cela constitue une pratique d'un autre temps, alors qu'en Chine bien peu de gens s'en émeuvent. Dans plusieurs pays de l'Union Européenne, la viande de cheval, même si elle est très peu consommée, continue à être commercialisée. Autre pays, autre mœurs ; en Grande-Bretagne, sa consommation relève d'un tabou absolu. L'homme s'interdit de manger ceux qu'il aime et le massacre de Yulin est avant tout un choc culturel fort. Objets de toutes les attentions ici, les chiens et les chats peuvent être qu'une vulgaire viande de boucherie ailleurs.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet