Un artiste new-yorkais s’offre des séances photos décalées avec son chien

Partager
 

Cela faisait quelques temps que Tropher Brody avait remarqué les regards appuyés, que les passants lui adressaient, lorsqu’il promenait Rosenberg, son compagnon à quatre pattes. Pourquoi les passants les regardaient ainsi ? Il eut bientôt la réponse, lui et son chien se ressemblaient comme deux gouttes d’eau !

Discussions sur ce sujet