Les chiens et les présidents américains, une longue tradition

Partager :  

Il est de tradition pour les présidents américains d’adopter un chien lorsqu’ils arrivent à la Maison Blanche. Le dernier à ne pas en avoir eu est William Mc Kinley (1897-1901). Les chiens des présidents sont de véritables mascottes et l’occasion pour leur maître de se montrer sous un jour sympathique.

Discussions sur ce sujet