La détection du cancer du sein par des chiens

L'Institut Curie se lance dans une nouvelle méthode pour le dépistage du cancer du sein. Un examen non invasif qui ne recourt pas à une technologie sophistiquée et qui peut être mis en œuvre dans des pays en voie de développement : l'odorat du chien.

 

La méthode est simple puisqu'elle consiste à faire sentir aux experts canins des échantillons d'odeur corporelle fixés sur des compresses préalablement tenues au contact de la peau durant quelques heures. Il faut cependant encore plusieurs années de travail pour valider le dressage et les essais effectués.

Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :