Les chiens de soutien, nouveaux auxiliaires des hommes

Les chiens de soutien, nouveaux auxiliaires des hommes

La domestication du chien remonte au moins à 12 000 ans, ce qui fait de lui le plus ancien des mammifères domestiqués par l'homme. Durant cette longue et étroite collaboration, ses multiples talents ont été utilisés de bien des façons : chien de travail, de chasse, de berger, d'intervention, d'assistance, de compagnie, etc. Depuis quelques années, une nouvelle catégorie de chien a même fait son apparition : le chien de soutien.

Partager
 

Qu'est-ce qu'un chien de soutien ?

Le chien de soutien est destiné à apporter une aide psychologique à une personne en situation de stress ou se trouvant dans un état émotionnel instable. Il est employé dans des secteurs tel que la justice, la médecine, la psychiatrie ou la police.

Comment agit un chien de soutien ?

On reconnaît de plus en plus les effets bénéfiques du chien sur l'être humain, tant sur le plan physique, agissant comme régulateur du rythme cardiaque et de la tension artérielle, que sur le plan psychique et émotionnel. On dit souvent que le chien agit comme une éponge à émotions ; mieux que cela il est capable de les « sentir », au sens propre du terme.  L'homme dégage des odeurs grâce aux hormones qu'il produit, parfaitement perceptibles par l'odorat subtil du chien. Il est ainsi capable de savoir si une femme est enceinte ou pas et de déceler certains types de cancers.

 

Les milliers d'années de domestication du chien ont fait de lui le plus sûr et le plus fidèle des alliés de l'homme. Ceci n'est pas une vaine formule ; le chien vient spontanément rassurer une personne qu'il sent stressée ou déstabilisée. Il agit également de façon plus passive, en facilitant le lien social et en assurant un rôle de dérivatif dans les situations de stress.

Quelles sont les races de chiens utilisées pour ce type d'emploi ?

Les Labradors Retrievers et les Golden Retrievers sont les deux races les plus employées pour ce type de mission. Les chiens sont rigoureusement sélectionnés selon des critères très stricts et suivent une formation d'une durée de deux ans en moyenne. Ils doivent avoir une excellente constitution physique et mentale, évaluée grâce à la qualité de leur pedigree, et présenter des aptitudes naturelles à leur future fonction.

Les chiens de soutien en Amérique du Nord

C'est aux États-Unis que sont apparus les premiers chiens de soutien. Que ce soit aux États-Unis ou au Canada, les chiens de soutien sont employés dans les cours de justice où doivent témoigner des personnes qui peuvent se trouver fragilisées par la confrontation directe avec leur agresseur. Il s'agit souvent d'enfants victimes d'abus sexuels, mais plus largement, de toute personne se trouvant en situation de vulnérabilité (victime de viol, parents d’enfants assassinés, etc.). Les chiens sont là pour leur apporter soutien et réconfort et les amener à témoigner avec calme et confiance.

Des associations américaines pionnières dans la formation des chiens de soutien

Depuis 2004, l'association américaine Courthouse Dog Foundation a formé 87 chiens de soutien qui sont intervenus dans les cours de justice de 28 états américains, mais aussi au Canada et au Chili.

Au Canada, l'association Mira forme des chiens guides d'aveugles depuis 1981. Cette fois-ci, c'est un chien de soutien qu'elle vient de procurer aux services de police de la ville de Sherbrooke. Kanak, un labrador âgé de 19 mois, prendra ses fonctions au mois d'août 2016 et apportera son aide aux jeunes témoins venant déposer dans le cadre de faits divers, d'accidents ou d'affaires criminelles.

Récemment, les chiens de soutien ont été appelés à l'aide dans le cadre de la tuerie d’Orlando, en Floride, qui a fait, rappelons-le, 49 morts et 53 blessés, dans la nuit du 12 au 13 juin 2016. L'association Lutheran Church Charities a envoyé, depuis Chicago, une équipe de 12 chiens sur les lieux du drame, pour soulager les rescapés et les proches des victimes. L’association avait déjà été sollicitée lors des attentats du marathon de Boston, en 2013. L'équipe de chiens de soutien a été créée en 2008, suite à une tuerie qui avait fait 5 morts, dans une université de l'Illinois. Elle compte aujourd'hui une soixantaine de chiens de soutien, prêts à intervenir là où on a besoin d'eux.

L'autorisation des chiens de soutien dans les avions américains

Encore peu développés en Europe, le chien de soutien émotionnel est de plus en plus courant aux  États-Unis et cela pose parfois quelques problèmes. C'est le cas de leur présence à bord des avions où ils sont autorisés à accompagner toute personne disposant d'un certificat médical l'y autorisant. Mais, moyennant quelques dizaines de dollars, il est possible d'obtenir ce genre de certificat facilement sur internet. La tentation est alors grande de faire passer son chien de compagnie pour un chien de soutien émotionnel. La multiplication des chiens de soutien émotionnel à bord des avions pose des problèmes de fonctionnement et gêne les personnes souffrant, par exemple, d'allergies aux poils de chien.

Les chiens de soutien en France

L'Association Française de Thérapie Assistée par l'Animale (AFTAA) propose d'accompagner les malades dans leur parcours de soins avec l'aide du chien de soutien. Elle intervient auprès des jeunes enfants, des personnes âgées, des handicapés mentaux ou physiques, mais aussi en milieu carcéral et en qualité de médiateur dans les conflits familiaux.

Dernière modification : 07/21/2016.
Reproduction interdite sans autorisation.