Euro 2016 : des toutous zélés au service de la sécurité des participants

25/05/2016
Partager :  

C'est loin du tumulte parisien, dans la petite commune de Gramat dans le Lot que des auxiliaires de gendarmerie un peu particuliers se préparent à assurer la sécurité des participants à l'Euro de football 2016.

Le Centre National d'Instruction Cynophile de la Gendarmerie (CNICG) s'adapte à l’évolution des dangers et notamment aux nouvelles formes de terrorisme. C'est suite aux attentats de Londres en 2005 et de Madrid en 2011 qu'est née l'idée du projet Rexpemo ou « Recherche d'Explosifs sur les Personnes en Mouvement » permettant de repérer une personne porteuse d'explosifs au milieu d'une foule. Le projet développé dès le deuxième semestre 2014, s'est pleinement déployé suite aux attentats qui ont ensanglanté Paris en 2015. Aujourd'hui, dix équipes cynophiles constituées d'un maître et de son chien sont prêtes à apporter leur contribution à la sécurité de l'Euro 2016.

Les chiens choisis sont des bergers malinois, car ils sont jugés comme étant les plus performants pour ce type de mission. Cette race fait également preuve d'une grande sociabilité, qualité indispensable lorsque les chiens se retrouveront au milieu de la foule dense et joyeuse de l'Euro. Les participants à cette grande fête populaire pourront compter sur la présence rassurante de ces anges gardiens à quatre pattes qui mettront talent et dévouement à leur service pour assurer leur sécurité.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Actualités sur le même thème