Chien soldat : l'usage des chiens de guerre

Chien soldat : l'usage des chiens de guerre

Les chiens de guerre désignent les chiens utilisés dans un cadre militaire, quel que soit leur rôle. Le meilleur ami de l'Homme est en effet utilisé depuis très longtemps sur des théâtres d'opération aux quatre coins du monde, et y remplit des missions très variées qui ne se limitent pas au rôle de chien de combat, comme on le croit souvent.


Parmi les nombreux usages du chien qui ont existé, le chien de guerre est certainement l'un des plus controversés, en particulier sur le plan éthique et du point de vue du bien-être des animaux.

Page 1 :
Histoire du chien à la guerre
Histoire du chien à la guerre

Depuis la domestication du chien, l'Homme l'a utilisé pour accomplir tout un tas de missions : chien de garde, chien de compagnie, chien de conduite de troupeau... et bien évidemment chien de guerre. Que ce soit pour attaquer des ennemis, chercher des blessés, repérer des intrus ou transporter des messages, le chien a su au fil des siècles se rendre utile aux différentes armées.

 

La présence de chiens aux côtés des soldats ne date pas d'hier : les plus anciennes traces remontent à l'Antiquité, au sein des armées égyptienne, grecque, romaine, gauloise, perse, etc. Les Grecs notamment entraînaient les chiens spécifiquement pour les combats.

 

L'utilisation du chien s'est ensuite diversifiée et on a attribué aux canidés des missions beaucoup plus variées. Ils ont bien sûr continué à être employés comme chiens de combat, mais aussi comme chiens détecteurs de mines ou comme chiens sanitaires. Ces métiers sont en quelque sorte les ancêtres d'usages canins qui ont encore cours de nos jours, à savoir respectivement les chiens d'assaut, les chiens renifleurs et les chiens de recherche de personnes vivantes.

 

Avec les évolutions technologiques et la prise en compte relativement récente du bien-être des animaux, l'usage du chien dans un contexte militaire a drastiquement changé : par exemple, les chiens antichar et les chiens parachutistes ont complètement disparu. Des canidés continuent bel et bien à être employés à des fins militaires, mais ils ne sont désormais que très rarement en première ligne.

Page 1 :
Histoire du chien à la guerre
Dernière modification : 08/10/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Si vous aimez les mascottes embarquées à bord des navires de guerre, j'ai ouvert un poste forum sur le site anciens cols bleus et pompons rouges. Bienvenue aux invités.

   
Par mercier romain

Bonjour à toutes et à tous,
Je me présente, je suis un spécialiste de la bête du Gévaudan. Je résume : Si aujourd'hui presque tout le monde est d'accord sur l'identité de la bête; un hybride de chienne et de loup, il y a encore beaucoup de flou. Certains historiens pensent que la bête ( les bêtes ) ? portait une sorte de cataphractaire en cuir avec des écailles de métal insérées pour pouvoir survivre à tous ces coups de feu reçus à courte distance et tous ces coups de baïonnette. Possible ou pas ? Pourtant, tous les témoins signalent la grande facilité de l'animal à se retourner sur elle-même, sa souplesse. "bondissante" "plus souple qu'un loup" "ne ressemble pas tout à fait un loup". Et tous ceux qui se sont battus corps à corps avec elle se seraient bien aperçus de la présence de métal ? Elle est toujours blessée, jamais morte ! Est-ce qu'un cuir avec un renforcement particulier, spécifique aurait pu suffire pour atténuer l'effet des balles, lingots et postes reçus ? J'aimerais avoir votre avis. Merci.

0    0
Par sebastien

On leur a vraiment tout fait faire à nos chiens ....

0    0
Par Maxime

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet