Barko, Duko et Rocky, chiens renifleurs de drogue dont la tête fut mise à prix

Un chien policier détecteur de drogue en train de renifler les pneus d'une voiture

Au cours de la seule année 1987, les agents fédéraux américains Barko, Duko et Rocky mirent la patte sur cent millions de dollars de drogue, et ce faisant permirent l’arrestation d’une centaine de trafiquants qui oeuvraient à travers la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Cette saisie record est encore plus impressionnante quand on sait que, l’année précédente, les gardes-frontière humains employés à cette tâche n’avaient intercepté « que » 600 millions de dollars de drogue, soit à peine six fois plus alors qu’ils étaient pas moins de 3200 employés à cette fin.


Être les meilleurs éléments de leur brigade de Bergers Belges Malinois ne leur valut pas uniquement d’être reçus à la Maison-Blanche par Nancy Reagan, Première Dame de 1981 à 1989. En effet, ils eurent aussi l’honneur d’être les premiers chiens policiers détecteurs de drogue dont la tête fut mise à prix : les barons de la drogue du « couloir de la cocaïne » entre le Texas et le Mexique promirent pas moins de 30.000 dollars à quiconque mettrait les trois chiens hors d’état de nuire à leurs affaires.

 

Par précaution, Barko, Duko et Rocky furent donc dotés de gilets pare-balles, ce qui constitua là aussi fut une première. Cela ne se fit pas sans une certaine inquiétude, car il n’était pas certain qu’ils supportent le poids de cette protection alors que leur corps devait déjà s’accommoder du soleil du Texas et de températures extérieures dépassant les 40 °C.

 

Devenus célèbres, les trois chiens furent mis à contribution dans des campagnes de prévention et visitèrent notamment de nombreuses écoles, faisant signer aux enfants le « serment des chiens antidrogue ».

 

 

(image d'illustration)

Dernière modification : 08/04/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Moustache, chien au cœur des guerres napoléoniennes
  2. Page 2 : Barry, plus de 40 sauvetages réussis en montagne
  3. Page 3 : Sergent Stubby, le premier chien gradé de l’armée américaine
  4. Page 4 : Balto et Togo : course au sérum contre la diphtérie
  5. Page 5 : Peter, chien héros des bombardements de Londres
  6. Page 6 : Gander, un Terre-Neuve au cœur de la guerre du Pacifique
  7. Page 7 : Jet, de la Seconde Guerre mondiale au coup de grisou de Whitehaven
  8. Page 8 : Rip : plus de 100 sauvetages pendant la Seconde Guerre mondiale
  9. Page 9 : Rob, plus de vingt parachutages en Afrique du Nord
  10. Page 10 : Gunner, le chien-radar qui détecte les attaques aériennes
  11. Page 11 : Chips, le chien le plus décoré de la Seconde Guerre mondiale
  12. Page 12 : Gabi, Berger Allemand et gardien de zoo
  13. Page 13 : Barko, Duko et Rocky, chiens renifleurs de drogue dont la tête fut mise à prix
  14. Page 14 : Zanjeer, le chien qui a évité 3 attentats à Mumbai
  15. Page 15 : Zuyaqui, chien héros de la lutte contre les cartels mexicains
  16. Page 16 : Appollo, premier chien secouriste sur les lieux le 11 septembre 2001
  17. Page 17 : Trakr, chien sauveteur du dernier survivant du 11 septembre
  18. Page 18 : Roselle, chien guide d’aveugle au cœur du World Trade Center le 11 septembre
  19. Page 19 : Saihu : 30 villageois sauvés d’un empoisonnement
  20. Page 20 : Buster, chien renifleur en Irak
  21. Page 21 : Lex, un chien en première ligne lors de la guerre d’Irak
  22. Page 22 : Velvet, chien sauveteur d’alpinistes sur le Mont Hood
  23. Page 23 : Treo, chien renifleur pendant la guerre d’Afghanistan
  24. Page 24 : Theo, chien renifleur de bombes
  25. Page 25 : Cairo, le Berger Malinois du raid contre Ben Laden
  26. Page 26 : Layka, chienne de combat en Afghanistan
  27. Page 27 : Diesel, chien héros des attentats de Paris
  28. Page 28 : Kaos, chien sauveteur des derniers survivants d’Amatrice
  29. Page 29 : Frida, 52 sauvetages réussis lors de catastrophes naturelles
  30. Page 30 : Djony, soutien des commandos parachutistes français