Balto et Togo : course au sérum contre la diphtérie

Balto et Togo : course au sérum contre la diphtérie

En janvier 1925, une épidémie de diphtérie potentiellement mortelle était sur le point de frapper les habitants de Nome, en Alaska. Le sérum pouvant arrêter la maladie se trouvait à environ 1000 km du village, à Anchorage. Le moteur du seul avion capable de délivrer rapidement les médicaments était gelé et ne démarrait pas. Après avoir examiné toutes les solutions possibles, les autorités décidèrent d'utiliser plusieurs équipages de traîneaux à chiens pour acheminer les médicaments. Le sérum fut transporté par train d'Anchorage à Nenana, où le premier musher prit la route dans le cadre d'un relais destiné à acheminer le sérum nécessaire à Nome.

 

Au total, ce sont plus de 20 équipages (musher + chiens) qui se relayèrent et affrontèrent le blizzard, avec des températures comprises entre -31 °C et -52°C, et des vents violents. Le 2 février 1925, après 5 jours de ce qui deviendra le « Serum Run to Nome », le dernier musher du relais, le Norvégien Gunnar Kaasen, atteignit Nome avec son équipe, dirigée par Balto. Ce dernier s’illustra sur la piste Iditarod en sauvant son équipage tombé dans la rivière Topkok, mais également en parvenant à rester sur la piste malgré le blizzard qui empêchait de voir à plus d’un mètre devant soi, Kaasen déclarant même qu'il pouvait à peine voir sa main devant son visage.

Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Discussions sur ce sujet

  • Layka

    Coucou, Je me présente, je m'appel Shirley j'ai bientôt 19 ans. Je suis une grande amoureuse d'animaux surtout... Lire la suite

  • Diesel a 10 ans !

    J'ai failli l'oublier, avec toutes ces histoires, honte à moi... Ben voilà, mon grand nigaud horizontal, mon... Lire la suite

  • layka

    Layka dans un panier trop petit! Layka et son chéri. Gros calin avec ma fille. Lire la suite

Articles sur le même thème