Proverbes sur les chiens en Amérique

Nous sommes à peu près sûr d'une chose : le chien domestique descend du loup. Ces deux espèces vivent près de l'Homme depuis des siècles, et l'histoire du chien, sa domestication et son évolution, est donc tout aussi riche que la nôtre. Concernant les chiens du continent américain, les résultats génétiques laissent à penser que les peuples autochtones américains, ainsi que les européens, auraient chacun domestiqué le chien de leur côté, avant que les races d'Amérique du Nord ne disparaissent finalement au contact des races de chiens européens ramenés durant la colonisation. 


Chez les peuples autochtones du territoire américain, surtout dans le nord du continent, les chiens avaient de nombreuses utilités. En effet, ils pouvaient être élevés pour leur viande, pour leurs poils (on en faisait des couvertures), mais aussi comme animaux de trait, ou même être utilisés pour des rites religieux. Le chien était donc très présent dans la vie de tous les jours de ces peuples, et il n'est pas surprenant de le retrouver dans les proverbes venus tout droit du continent américain.

Proverbes sur les chiens au Canada

Chien de race américaine - Le Pit Bull Terrier
Chien de race américaine - Le Pit Bull Terrier

  • C'est en jouant que les chiens mordent.

     

  • Chien qui marche, os qui trouve

 

  • Il n'est pas permis de tuer le chien pour sauver la queue de la chatte

     

  • On n'attache pas son chien avec des saucisses

     

  • Un bon os ne tombe jamais dans la gueule d'un bon chien.

Proverbe sur les chiens en Jamaïque

  • Mieux vaut un chien qui te lèche, qu'un hypocrite qui te cire les pompes.

Dernière modification : 17/10/2018.

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Chatsdumonde.com

Vous aimez aussi les chats ?