La Roumanie

Page précédente :
L'Espagne
Page suivante :
La République Tchèque
La Roumanie : combien de chiens, et quel nombre par habitant ?

La Roumanie répertorie un peu plus de 4 millions de chiens pour un peu moins de 20 millions d’habitants, soit un chien pour 5 habitants. La race la plus populaire est le Cane Corso, un molosse originaire d’Italie.

 

A la vue de ces chiffres, on pourrait penser qu’une proportion importante de foyers roumains comptent un ou plusieurs chiens. En fait, il n’en est rien : une bonne partie des 4 millions de canidés du pays sont des chiens errants, qui ne sont pas particulièrement désirés par la population roumaine, voire parfois malmenés. Depuis janvier 2012, il est interdit d’euthanasier les quadrupèdes, qu’ils aient un maître, ou non, ce qui n’aide pas à faire diminuer le nombre de chiens errants du pays.

 

Ces derniers sont estimés à 30.000 rien que dans la capitale, Bucarest, et à plus de 600.000 dans l’ensemble du pays, soit plus d’un chien sur sept. La plupart d’entre eux meurent dans les rues ou dans les refuges animaliers après avoir été capturés par des ramasseurs, des personnes qui « nettoient » les rues en les débarrassant des chiens errants.

 

Ces derniers se reproduisant très rapidement, la solution pour limiter leur nombre grandissant serait de les stériliser. En collaboration avec l’organisme roumain Eduxanima, l’antenne allemande de la PETA stérilise ainsi environ 4.000 chiens chaque année en Roumanie, principalement dans les zones rurales et pauvres du pays.

 

Par ailleurs, certaines races de chiens considérées comme dangereuses sont interdites en Roumanie. Il s’agit du Pitbull, du Boerbel, du Staffie, du Rottweiler, du Tosa Inu, du Mâtin Napolitain et du Dogue Argentin. Les bâtards issus de ces races interdites sont logés à la même enseigne.

Page précédente :
L'Espagne
Page suivante :
La République Tchèque
Dernière modification : 07/27/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet