La Grande-Bretagne

Page précédente :
L'Allemagne
Page suivante :
La Pologne
La Grande-Bretagne : combien de chiens, et quel nombre par habitant ?

La Grande-Bretagne a une population humaine d’un peu plus de 60 millions d’habitants et une population canine d’environ 8,5 millions de chiens, soit un pour 7 habitants. Même si la plus célèbre des britanniques, la Reine Elizabeth II, raffole des Corgis, ils n’y sont pas si courants que ça. En revanche, de nombreux foyers adoptent des Bouledogues Français et des Labrador Retriever, puisqu’il s’agit des deux races les plus enregistrées auprès de l’organisme national de référence, The Kennel Club.

 

S’ils choisissent d’opter pour une race nationale, les sujets de Sa Majesté ont l’embarras du choix, puisqu’on compte presque 70 races de chiens originaires du Royaume-Uni. Certaines sont présentes et célèbres dans le monde entier, à l’instar par exemple du Yorkshire Terrier, du Cocker anglais, du Cavalier King Charles ou encore du Colley.

 

Toutefois, cette popularité de la gent canine dans le pays et ces races connues aux quatre coins du globe tendent à masquer une réalité moins glorieuse : d’après The Kennel Club, pas loin de 30 races de chien anglaises seraient vulnérables... On trouve parmi ces dernières des races assez peu connues, comme le Dandie Dinmont ou le Sealyham Terrier, mais aussi d’autres plus célèbres, comme le Bull Terrier ou le King Charles Spaniel. Ces races ont en commun de faire l’objet de moins de 300 enregistrements annuels au Kennel Club.

 

La place de choix qu’occupent les chiens dans le cœur des Britanniques est en tout cas rappelée chaque année à Birmingham. C’est là que depuis 1891 se tient le plus grand show canin au monde : le Crufts. Plus de 25.000 chiens y participent à des concours de beauté pour chien et à des épreuves de sport canin. Des spectateurs du monde entier se déplacent donc pour voir notamment le meilleur concurrent gagner le Best in show, la récompense la plus prestigieuse qu’un chien – et son maître – puisse décrocher.

 

Mais l’Angleterre ne fait pas qu’aimer les animaux. En effet, elle peut aussi, à l’occasion, les récompenser. C’est le cas par exemple avec la médaille Dickin, créée en 1943 par Maria Dickin, une précurseur dans le domaine de la défense et promotion des animaux. Cette médaille vise à honorer les actions de certains animaux en temps de guerre. Elle continue d’être décernée de nos jours, et plus de 70 animaux héroïques ont ainsi été honorés depuis sa création, dont de nombreux chiens héros de guerre. Le premier chien à avoir reçu la médaille Dickin est Bob, en 1944, un bâtard ayant fait ses preuves à Green Hill, en Afrique du Nord.

 

Il existe toutefois 4 races de chiens interdites au Royaume-Uni : le Pitbull Terrier, le Tosa Japonais, le Dogue Argentin et le Fila Brasileiro.

Page précédente :
L'Allemagne
Page suivante :
La Pologne
Dernière modification : 07/27/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet