L'Italie

Page précédente :
La France
Page suivante :
L'Espagne
L'Italie : combien de chiens, et quel nombre par habitant ?

Il y a environ 7 millions de canidés en Italie pour une population de 60 millions d’habitants. Cela fait donc un chien pour approximativement 9 habitants.

 

Le chien le plus populaire en Italie est le Rottweiler. C’est une sorte de clin d’œil de l’Histoire : en effet, si le Rottweiler est considéré comme une race de chien allemande, il est en fait le descendant des mâtins qui accompagnaient les légions romaines lors de leurs conquêtes, notamment en Germanie.

 

Le Rottweiler n’est d’ailleurs pas le seul dans ce cas, puisque plusieurs races de chiens d’Europe de l’Ouest sont elles aussi des descendantes des chiens de guerre des Romains.

 

Quant aux races de chiens italiennes, elles sont environ une quinzaine, ce qui est peu en comparaison par exemple du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la France. La plus connue d’entre elle est dans doute le Cane Corso. Non content de faire un excellent chien de garde, des polices du monde entier s’arrachent ses services comme chien policier.

 

Autrefois appelé Canis Pugnax, il est également connu pour avoir combattu auprès des légions romaines. En effet, corso signifie « cohorte », une légion romaine étant composé de dix d’entre elles. Le but de l’animal était de semer la discorde chez les troupes adverses afin de mieux les assaillir et les vaincre. Le Cane Corso a par la suite été employé pour combattre les gladiateurs et les lions dans les arènes, puis utilisé par les fermiers italiens pour défendre leur marchandise.

 

Il faut souligner toutefois que le meilleur ami de l’Homme a connu des temps difficiles dans la péninsule à l’aube du 21ème siècle. Ainsi, en 2003, le législateur y a introduit une liste de races de chien dont la possession devint interdite ou fortement réglementée, et cette dernière regroupait pas moins de... 92 races, dont certaines parfaitement inoffensives. Devant le tollé provoqué, il ne fallut qu’un peu plus de trois ans pour corriger le tir et restreindre la liste à 14 races de chien considérées comme dangereuses. Au final, deux ans plus tard, cette loi fut purement et simplement abrogée, si bien qu’il n’y a plus aujourd’hui de races interdites à proprement parler en Italie.

 

Malgré tout, certains édiles semblent continuer à avoir une dent contre les chiens. Ainsi, en décembre 2017, la ville de Savona, située en Ligurie (nord du pays), fit parler d’elle dans toute l’Europe – voire au-delà –, lorsque son maire prit la décision d’interdire aux chiens l’accès au centre-ville afin de favoriser sa propreté.

Page précédente :
La France
Page suivante :
L'Espagne
Dernière modification : 11/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager