Le chien dans l'hindouisme

Le chien dans l'hindouisme
Le chien dans l'hindouisme

L’hindouisme considère le chien comme un animal sacré, et il est même le compagnon et allié de certaines des plus importantes divinités de cette religion. C’est le cas notamment de Shiva, le dieu de la désolation et de l’ascétisme, souvent représenté accompagné d’un chien. Quant à Yama, le dieu de la mort, il possède quatre chiens à quatre yeux, chargés de garder sa demeure.

 

On peut aussi évoquer le cas de Sarama, la « mère de tous les chiens ». Elle n'est certes pas un personnage central de la mythologie hindoue, mais c’est elle qui a aidé Indra à retrouver ses vaches volées.

 

Le chien dans l'hindouisme

De façon générale, les chiens sont considérés dans l’hindouisme comme les gardiens de l’enfer et du paradis, ainsi que le lien entre les royaumes des vivants et des morts.

 

Le mythe canin le mieux connu de l’hindouisme est celui du roi Yudhisthira, qui, lors de son voyage vers le ciel, rencontra un chien qui le suivit jusqu’aux portes du Paradis. Lorsque le dieu Indra interdit l’accès du ciel au chien, Yudhisthira refusa d’y entrer sans ce dernier, arguant que si le Paradis n’avait pas de place pour son compagnon, il n’en aurait pas pour lui non plus. Il s’agissait en fait d’un test, puisque le chien n’était nul autre que le dieu Yama, qui voulait mettre la compassion du roi à l’épreuve. Ses qualités prouvées, Yudhisthira fut admis au Paradis.

 

Le chien dans l'hindouisme

Pour certains hindous, les chiens sont même porteurs de présages : ils estiment par exemple qu'en croiser un qui porte un os dans la bouche est généralement un bon signe, comme d’ailleurs le fait qu’un chien éternue avant que son maître quitte la maison le matin.

 

Le meilleur ami de l'Homme est d'ailleurs honoré dans plusieurs lieux hindous. Par exemple, dans le temple de Gandgapur, à Maharashtra, les chiens vont et viennent librement, dormant souvent à l’intérieur du temple. Et encore aujourd’hui, au Népal, durant l’importante fête hindoue de Diwali, les chiens sont nourris à l’excès et décoré de guirlande de fleurs. Enfin, au Népal comme en Inde, les pèlerins qui visitent les temples de Kala Bhairava apportent de la viande aux chiens qui y résident.

Dernière modification : 09/12/2020.