Le président Franklin D. Roosevelt répond aux républicains au sujet de son Scottish Terrier Fala

Des chiens qu'eut Franklin D. Roosevelt durant ses mandats à la Maison-Blanche, le petit Scottish Terrier répondant au nom de Fala fut celui qui marqua le plus les esprits. Au point que le camp républicain le pris pour cible pour tenter de ridiculiser son maître. Le président opta pour l'humour pour répondre à ses adversaires.

 

Voici une traduction de l'extrait du "Fala Speech" prononcé dans cette vidéo :

 

« Ces dirigeants républicains ne se sont pas contentés d'attaques contre moi, ma femme ou mes fils. Non, ils s'en prennent maintenant à mon petit chien, Fala. Bien sûr, je ne ressens pas les attaques et ma famille non plus, mais Fala, lui, les ressent. Vous savez, Fala est écossais, dès qu'il a appris que les romanciers républicains du Congrès et de l'extérieur avaient concocté une histoire selon laquelle je l'avais laissé sur une île des Aléoutiennes et que j'avais envoyé un destroyer à sa recherche – à un coût pour les contribuables de deux, trois, huit ou vingt millions de dollars – son âme écossaise était furieuse. Il n'est plus le même chien depuis lors. »

Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :