La rencontre entre le président Reagan, la ministre Thatcher et Lucky, le Bouvier des Flandres

Lorsque le président des États-Unis Ronald Reagan rencontra la première ministre britannique Margaret Thatcher en 1985, se doutait-il que le caractère imprévisible de Lucky, son Bouvier des Flandres, allait pimenter un moment somme toute bien protocolaire ?

 

Comme à son habitude, le chien présidentiel tira violemment sur sa laisse, provocant l'hilarité de l'assistance. Madame Thatcher se laissa même aller à une courte démonstration de tendresse en caressant le chien.

 

Si le comportement de Lucky n'entraînait généralement pas de catastrophe, il fut tout de même décidé que son caractère n'était pas compatible avec l'étiquette et l'animal rejoignit les autres chiens des Reagan dans leur ranch en Californie.

Discussions sur ce sujet
Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :