Urian, le chien d'Ann Boleyn à l’origine de l’Eglise anglicane

Urian, le chien d'Ann Boleyn à l’origine de l’Eglise anglicane

On raconte que le Roi Henry VIII (1491-1547) voulait divorcer de Catherine d’Aragon, trop âgée pour lui donner un héritier mâle, et souhaitait épouser Anne Boleyn. Le souverain aurait donc envoyé en 1529 le cardinal Wolsey demander au pape l’autorisation de divorcer. Le prélat se serait rendu au Vatican accompagné d’Urian, le chien d’Anne Boleyn. L’entretien du cardinal avec le pape se déroula plutôt bien, jusqu’à ce que le cardinal décide de baiser les pieds du pape. Urian, croyant son maître en danger, se précipita sur le pape et lui mordit le pied. Furieux, le souverain pontife renvoya le cardinal et refusa sa demande.

 

Faute d’accord papal, c’est l’archevêque de Canterbury qui déclara le mariage du roi avec Catherine d’Aragon invalide. Cette décision fut le début d’une série d’événements qui menèrent Henry VIII à rompre avec l’Eglise catholique et à fonder l’Eglise réformée d’Angleterre en 1534.

Dernière modification : 09/20/2020.