Millie et Spot, les chiens de George H.W Bush

George H.W Bush et son Springer Anglais Millie

Millie, le Springer Anglais de George H.W Bush (1924-2018), qui fut de 1989 à 1993 le 41ème président des États-Unis, n’était pas qu’un chien présidentiel : c’était aussi un écrivain ! Cet élégant animal à la robe blanche tachetée de marron fut en effet l’auteur officiel d’un livre qui figura parmi les best-sellers de l’année 1992.

 

Écrit par la First Lady et pensé pour les enfants, Millie’s Book: As dictated to Barbara Bush (1990) raconte le quotidien à la Maison-Blanche vu à travers les yeux de Millie. Les bénéfices de ce projet inédit furent reversés à une association pour la lutte contre l’analphabétisme.

 

La carrière du célèbre Springer Anglais ne se limita pas qu’à la littérature, puisqu’il fit aussi des apparitions remarquées en tant que guest-star dans certains épisodes des séries télé Madame est servie, Murphy Brown et Wings, ainsi que dans le dessin animé Les Simpson.

 

À l’image de Roosevelt (1882-1945) et Nixon (1913-1994), George H.W Bush utilisa lui aussi Millie à des fins politiques. En 1992, en pleine campagne pour sa réélection face à Bill Clinton (né en 1946) et à son co-listier Al Gore (né en 1948), il chercha à dénoncer le supposé manque de compétences de ses adversaires en déclarant : « Ma chienne Millie en sait plus sur les affaires étrangères que ces deux crétins ». Une formule choc qui finit d’inscrire le nom du Springer Anglais parmi les chiens de présidents américains les plus célèbres de l’histoire des États-Unis.

 

Toujours est-il qu’entretemps, en 1989, Millie avait donné naissance à deux chiots qui vécurent eux aussi à la Maison-Blanche : Spot, qui y revint quelques années plus tard sous la présidence de son fils George W. Bush, et Ranger. Ce dernier ne tarda pas à devenir le chien préféré de son illustre propriétaire, qui dut toutefois se résoudre à le faire euthanasier à l’âge de 4 ans seulement, à cause d’un cancer qui ne lui laissait aucune chance. 

 

Quant à Millie, elle mourut en 1997 âgée de 12 ans, des suites d’une pneumonie.

Dernière modification : 04/23/2021.