« Jeune femme avec Carlin », de François Boucher (1740)

« Jeune femme avec Carlin », de François Boucher (1740)

Jeune femme avec Carlin est une peinture réalisée en 1740 par François Boucher (1703-1770). Elle est exposée en Australie, et plus précisément à Sydney, dans la Art Gallery of New South Wales (galerie d’art de la Nouvelle-Galles du Sud).

 

Boucher appartenait au mouvement rococo, qui accordait une grande importance au sens du détail et à la minutie du travail. Cette œuvre ne fait pas exception à la règle : l’artiste maîtrise particulièrement les techniques de représentation réaliste des tissus et des vêtements des sujets qu’il peint, ainsi que du reflet de la peau humaine.

 

Cette peinture est en fait un portrait intime de sa propre femme, Marie-Jeanne Buseau. Les traits de son visage rappellent ceux d’autres tableaux de Boucher représentant des nymphes et des bergères, et pour cause : elle lui servit de modèle et de source d’inspiration pendant près de 20 ans.

 

La jeune femme est élégante et tient sur ses genoux un Carlin, orné d’un ruban bleu. Ce détail n’est pas sans importance, car des rubans ornaient souvent les vêtements des nobles français au 18ème siècle : il atteste donc des origines sociales élevées de la propriétaire de l’animal.

 

A cette même époque, en France, le chien avait une connotation sexuelle dans l’iconographie galante, ce qui rend ce portrait malicieux - bien que la représentation soit délicate et n’ait rien de vulgaire. La jeune femme défait le ruban attaché au cou du petit chien assis sur ses genoux, comme on défait le ruban d’un vêtement. Ce tableau s’inscrit donc en plein dans la tradition des scènes galantes, de ces peintures représentant un ou des personnages dans une attitude légère, amoureuse et parfois érotique.

Dernière modification : 11/23/2020.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : La place du chien dans la peinture au cours de l’Histoire
  2. Page 2 : « Vénus d’Urbin », de Titien (1538)
  3. Page 3 : « Chasseurs dans la neige », de Pieter Brueghel l'Ancien (1565)
  4. Page 4 : « Portrait d’une noble », de Lavinia Fontana (1580)
  5. Page 5 : « Nain avec un chien », de Vélasquez (1645)
  6. Page 6 : « La joyeuse famille », de Jan Steen (1670)
  7. Page 7 : « Misse et Turlu, levrettes de Louis XV », de Jean-Baptiste Oudry (1725)
  8. Page 8 : « Le peintre et son Carlin » ou « Autoportrait au chien », de William Hogarth (1745)
  9. Page 9 : « Jeune femme avec Carlin », de François Boucher (1740)
  10. Page 10 : « La partie de chasse », de Francisco de Goya (1775)
  11. Page 11 : « Lady Hamilton au naturel », de George Romney (1782)
  12. Page 12 : « Un couple de Foxhounds », de George Stubbs (1792)
  13. Page 13 : « Un membre distingué de la Humane Society », de Edwin Landseer (1838)
  14. Page 14 : « The Cavalier's Pet », de Edwin Landseer (1845)
  15. Page 15 : « Femme nue au chien », de Gustave Courbet (1862)
  16. Page 16 : « Tama : le chien japonais », de Edouard Manet (1875)
  17. Page 17 : « Arearea ou Joyeusetés », de Paul Gauguin (1892)
  18. Page 18 : « Julie Manet et son Lévrier Laerte », de Berthe Morisot (1893)
  19. Page 19 : « Un ami dans le besoin », de Cassius Marcellus Coolidge (1903)
  20. Page 20 : « Le chien qui hurle », de Paul Klee (1928)
  21. Page 21 : « L’enfant au taco », de Diego Rivera (1932)
  22. Page 22 : « Autoportrait avec un chien », de Frida Kahlo (1938)
  23. Page 23 : « Soirée à Cap Cod », de Edward Hopper (1939)
  24. Page 24 : « Chiens d’Europe », de Hashimoto Kansetsu (1941)
  25. Page 25 : « Portrait de Maurice », de Andy Warhol (1976)
  26. Page 26 : « Chiens qui dansent », de Keith Haring (1982)

Discussions sur ce sujet