Buck dans « L’appel de la forêt », de Jack London (1903)

Buck dans « L’appel de la forêt », de Jack London (1903)

Buck est un chien croisé Saint-Bernard / Scotch Collie qui coule des jours heureux chez son maître en Californie. Enlevé subitement à ce dernier et vendu à un trafiquant, Buck se retrouve utilisé comme chien de traîneau dans le Grand Nord. Il y est confronté au froid et à la rudesse de ses congénères, mais apprend à survivre dans cet environnement particulièrement difficile. Plus tard, il est racheté par un autre maître. Mais lorsque ce dernier meurt, Buck retourne dans le Grand Nord où il retrouve ses instincts naturels et devient le chef d’une meute de loups.

 

Pour écrire L’appel de la forêt, Jack London s’est inspiré de sa propre expérience du Grand Nord canadien dans la période de la ruée vers l’or.

Dernière modification : 01/03/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet