Krypto et Ace (1955)

Page précédente :
Snoopy (1950)
Page suivante :
Pifou (1958)
Krypto et Ace (1955), chien célèbre de bande dessinée

Les superhéros aussi peuvent parfois compter sur l’aide des chiens dans leurs aventures. Ainsi, en 1955, Superman et Batman se voient tous les deux affublés d’un compagnon canin : Krypto le super-chien et Ace le bat-chien.

 

Tout comme Superman, Krypto vient de la planète Krypton, et lui aussi est arrivé sur Terre dans une fusée. Dans l’univers de Superman, les kryptoniens gagnent leurs super pouvoirs en étant exposés à la lumière d’un soleil jaune (comme celui de la Terre), et Krypto ne fait pas exception à cette règle. Il est ainsi très rapide, très fort et capable de voler. Ses capacités sensorielles, notamment son odorat, ne sont pas en reste. À l’origine, Krypto possédait aussi une intelligence digne d’un être humain, mais au cours des décennies le personnage a sans cesse été révisé et modifié, jusqu’à n’avoir plus qu’un niveau d’intelligence dans la moyenne des autres chiens. Bien entendu, il est très protecteur vis-à-vis de Superman et n’hésite pas à l’aider, que ce soit dans ses enquêtes grâce à son super-odorat, ou dans ses duels contre d’autres personnages dotés de super-pouvoirs.

 

Krypto fut créé par Otto Binder (1911-1974) et Curt Swan (1920-1996), et il apparut pour la première fois dans Adventure Comics #210 publié en mars 1955. Le pédigree du chien n’a jamais été explicité, mais il se rapproche physiquement du Labrador Retriever, une race de chien très intelligente souvent utilisée comme chien guide d’aveugle ou comme chien de travail. Autant dire que le choix potentiel de cette race pour servir de modèle au premier superhéros canin de l’histoire est loin d’être infondé.

 

Si Krypto est le premier superhéros canin, il n’a pas été longtemps le seul, puisque Ace le bat-chien apparut à peine 3 mois après, en juin 1955, dans les pages de Batman #92. En effet, Krypto était tellement populaire auprès des lecteurs que la maison d’édition DC Comics tenta de surfer sur sa popularité en donnant également un chien à Batman. Imaginé par Bill Finger (1914-1974), co-créateur de Batman, et par le dessinateur Sheldon Moldoff (1920-2012), Ace est un Berger Allemand inspiré notamment de Rintintin, mais qui ne possède aucun super-pouvoir. Il n’a cependant jamais joui de la même popularité que Krypto, car les lecteurs de Batman trouvaient ce personnage trop ridicule dans l’univers sombre de l’homme chauve-souris, surtout lorsqu’il portait son masque de super-chien. Il n’eut donc ni le même succès ni la même longévité que Krypto, disparaissant en 1964, neuf ans à peine après sa première apparition, dans le cadre d’un changement de direction éditoriale.

 

Dans les décennies suivantes, d’autres auteurs tentèrent de revisiter le personnage. Ainsi, dans les années 90, Batman adopta cette foisi un Mastiff, qu’il baptisa également Ace. Moins loufoque, ce nouveau super-chien ne portait pas de costume, mais aidait parfois son maître dans ses enquêtes. Il disparut pourtant de nouveau du comics à la fin des années 90, sans laisser de traces. Pour la troisième fois, Ace réapparut une vingtaine d’années plus tard, de nouveau sous les traits d’un Berger Allemand. Dans cette version contemporaine et plus sombre, Ace était l’un des chiens du Joker, l’ennemi juré de Batman, qu’il avait abandonné et qui s’était retrouvé à la fourrière. Il fut alors adopté par Batman et son majordome Alfred, qui se chargèrent de le rééduquer, traumatisé qu’il était par les mauvais traitements endurés. Les auteurs ont cependant retenu la leçon cette fois-ci, puisque Ace renonça complètement à toute carrière de super-chien pour se cantonner à un rôle nettement plus classique de chien de compagnie.

 

 

(Source de l'image : Marvel)

Page précédente :
Snoopy (1950)
Page suivante :
Pifou (1958)
Dernière modification : 10/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet