Cubitus (1968)

Page précédente :
Rantanplan (1962)
Page suivante :
Idéfix (1971)
Cubitus (1968), chien célèbre de bande dessinée

Contrairement à leurs homologues réels, les chiens de bande dessinée vivent longtemps, ce qui fait paradoxalement de Cubitus l’un des plus jeunes héros canins à avoir sa propre BD, alors qu’il a plus de 50 ans. Imaginé en 1968 par l’auteur belge Dupa (1945-2000), il s'illustra d’abord dans les pages du Journal de Tintin. Mais dès 1972, Cubitus devint le héros de sa propre bande dessinée.

 

Chien blanc à l’embonpoint marqué et à la truffe proéminente, Cubitus n’est apparenté à aucune race de chien en particulier, et ressemble presque davantage à un petit ours blanc.

 

Quoi qu’il en soit, il est devenu de plus en plus humain au fil des années, comme d’ailleurs beaucoup de chiens de bande dessinée. Ainsi, le personnage créé par Dupa ne se déplaçait à l’origine qu’à quatre pattes avant de se transformer, tout comme Snoopy ou Odie, en chien bipède. Il a par ailleurs deux mains à la place des pattes avant, qu’il peut même cacher dans sa fourrure, comme s’il avait des poches. En plus de cela, et contrairement à la plupart des chiens célèbres de la bande dessinée, Cubitus peut parler sans aucun problème avec les autres humains. De fait, pour son vieux maître Sémaphore, il est plus un colocataire qu’un chien de compagnie. Dupa s’amuse d’ailleurs souvent à inverser la dynamique de pouvoir entre eux deux.

 

Cubitus a également un neveu, Bidule, qui ressemble à une version miniature de son oncle et qui eut même droit aux honneurs de deux albums. S’il possède lui aussi de nombreuses caractéristiques anthropomorphiques, Bidule n’est en revanche pas doué de parole.

Page précédente :
Rantanplan (1962)
Page suivante :
Idéfix (1971)
Dernière modification : 10/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet