Animaux de compagnie: la France championne d'Europe

Partager :  

Le pays en compte 61,6 millions, de quoi engendrer des dépenses vétérinaires en hausse de 72% sur les dix dernières années. Le secteur représente 20.000 emplois directs et indirects.

Près de 27% des foyers possèdent un chat, une part en augmentation par rapport aux chiens (24,1%). Crédits photo: Stefan Tell.

Ils en sont fous! Crise oblige, les Français sont de plus en plus attachés à leurs animaux de compagnie… Valeur refuge avec la famille, nos petits chiens et chats sont de plus en plus chouchoutés, détaille une étude à paraître ce matin réalisée par Santé Vet, spécialisée dans l'assurance pour la santé des animaux.

Avec 61,6 millions d'animaux de compagnie, la France regroupe la plus grande population de l'Union européenne. Plus d'un foyer sur deux possède un chien, un chat, poisson rouge ou un rongeur. Après les poissons (36,4 millions!), les chats et les chiens arrivent dans le trio de tête des animaux domestiques préférés des Français, avec respectivement 10,7 millions et 7,8 millions. Un quart des foyers français possèdent au moins un chien, tandis qu'ils sont 27% à posséder au moins un chat. La population de chats, en croissance, dépasse celle de chiens, en légère baisse, en raison de la tendance à posséder plusieurs félins. «L'instauration des 35 heures, la réduction des espaces de vie, le manque de jardins sont à l'origine de cet intérêt pour les chats», note l'étude.

4,5 milliards d'euros
Mais surtout, les Français augmentent les dépenses relatives à leurs compagnons. C'est ainsi qu'ils leur consacrent 4,5 milliards d'euros, un marché en constante augmentation, dont 1,5 milliard sont dédiés à l'achat d'animaux. Parmi les principaux postes de croissance, l'agroalimentaire, près de trois quarts des dépenses, porté par une recherche et un marketing actif. Cette industrie représente 20.000 emplois directs et indirects.


L'hygiène et les soins médicaux - qui représentent 11% des dépenses - sont en forte croissance: les dépenses vétérinaires ont ainsi augmenté de 72% au cours de la dernière décennie! En quinze ans, le spectre des pathologies vétérinaires a été multiplié par trois, avec des techniques et des spécialités parfois dignes de la santé humaine. Les principales causes de décès des chiens sont les cancers (27%), la vieillesse et les maladies cardiaques (18%). Et avec une espérance de vie qui continue d'augmenter, 11 ans pour les chiens et 9 ans pour les chats, les animaux requièrent plus de soin.

Assurances santé
Mais les dépenses sont très variables: selon Santé Vet, elles varient en moyenne de 66,63 euros par an pour un animal non assuré à 121 euros pour un animal assuré. L'actuelle législation sur la liberté de concurrence et des prix interdit toute référence à un barème comparatif. Selon l'Ordre national des vétérinaires, les consultations varient de 30 à 50 euros, avec une grande variété de tarifs chez les 16.102 vétérinaires praticiens en France. Le coût dépend de la région mais aussi des équipements comme des scanners ou des IRM, ou encore des spécialités acquises par le vétérinaire. «Les spécialités ont tendance à se développer dans des domaines tels que la dermatologie, la traumatologie, la cardiologie, voire la cancérologie», explique Jérôme Delord, président de Santé Vet. Avec des factures qui peuvent monter rapidement : 1000 euros par an pour une chimiothérapie, 150 euros par mois pour traiter un chien atopique. C'est dans ce cadre que les professionnels cherchent à doper les assurances santé pour animaux, qui ne concernent que 4% des animaux en France, contre 80% en Suède et 30% au Royaume-Uni. Profil du client type souscrivant une assurance, selon Santé Vet: une femme de moins de 40 ans, employée et habitant une ville de taille moyenne.

Aux côtés des soins vétérinaires, les offres ne cessent de se développer: après le traditionnel salon de toilettage se développent les massages, de l'ostéopathie, des services de gardiennage haut de gamme, voire des sites de rencontres pour des animaux de compagnie et même un site représentant un cimetière virtuel, pour rendre un dernier hommage à son compagnon…! Même si l'on est encore loin de certains pays, comme le Japon, qui proposent des accessoires griffés pour chiens et chats, des sources thermales, des salons de beauté proposant massages, aromathérapie et même masques de beauté à l'argile pour chiens…

Dernière modification : 18/05/2016.
Reproduction interdite sans autorisation.