Les pattes du chien

Page précédente :
La queue du chien
Les pattes du chien - Morphologie des chiens

La constitution des pattes du chien

Les pattes du chien lui permettent de se déplacer et de supporter le poids de son corps, comme les jambes pour les humains. On distingue les pattes antérieures, qui ont un rôle sustentateur (c'est-à-dire qu'ils portent le corps), et les pattes postérieures, qui ont un rôle propulseur.

Les pattes antérieures du chien

Les pattes antérieures du chien

La patte antérieure du chien comprend, de haut en bas, les régions suivantes :

  • l'épaule ;
  • le bras ;
  • le coude ;
  • l'avant-bras ;
  • le poignet ;
  • le canon antérieur ;
  • les doigts.

 

Chaque patte antérieure comporte cinq doigts, dont le pouce, appelé "ergot", qui est atrophié et ne touche pas le sol.

Les pattes postérieures du chien

Les pattes postérieures du chien

La patte postérieure du chien est en général plus puissante et plus musclée que l'antérieure. Elle comprend, de haut en bas, les régions suivantes :

  • la cuisse ;
  • la fesse ;
  • le genou ;
  • la jambe ;
  • le jarret ;
  • le canon postérieur ;
  • les doigts.

 

Les pattes postérieures ne comptent que quatre doigts, l'ergot n'étant présent que chez certaines races. Certaines comme le Beauceron et le Briard en possèdent même deux.

Les doigts du chien

Les doigts du chien

Chaque doigt du chien se termine par un ongle incurvé qui ne se rétracte pas, contrairement par exemple aux griffes du chat.

 

Il est soutenu par un coussinet plantaire, dont le rôle est de le protéger de toute agression extérieure, d'amortir les chocs dus aux impacts avec le sol et d'isoler des températures extrêmes.

 

Les coussinets du chien sont sensibles et sujets à de nombreuses blessures.

L'aplomb du chien

L'aplomb du chien

L'aplomb du chien fait référence à la disposition de ses pattes par rapport à des lignes verticales imaginaires, qui partent du sol et vont jusqu'aux épaules (pattes avant) ou à la point de la fesse (pattes arrière). Le terme est apparu au 17ème siècle et résulte tout simplement d'une fusion des deux mots "à plomb", qui signifient "à la verticale".

 

Les aplombs du chien s'apprécient lorsqu'il est en position debout, les quatre membres appuyant normalement sur le sol et se couvrant deux à deux de profil. Des aplombs considérés comme normaux voient les pattes du chien parallèles à ces lignes imaginaires. Toute déviation est un écart par rapport à la norme : on parle d'aplombs cagneux si la déviation est dirigée vers l'intérieur, et d'aplombs panards si c'est vers l'extérieur.

La démarche du chien

La démarche du chien

Le chien est dit "digitigrade" : ce terme signifie qu'il se tient debout en prenant appui sur ses doigts ou ses pouces. Il en va de même des autres canidés, des félins et de quelques autres animaux. L'être humain est quant à lui plantigrade, puisqu'il marche en posant toute la plante et le métatarse du pied sur le sol, comme les ours, les rongeurs et de nombreux autres mammifères.

 

Pour marcher, le chien avance d'abord sa patte arrière gauche, puis sa patte avant gauche. Il déplace ensuite sa patte arrière droite, puis sa patte avant droite. De cette façon, il a toujours trois membres posés au sol lorsqu'il marche, ce qui lui permet de garder un bon équilibre.

 

Les pattes du chien

Pour la petite histoire, des chercheurs hongrois ont fait des découvertes intéressantes, sinon amusantes, sur la connaissance approximative du mode de locomotion des quadrupèdes, y compris chez les spécialistes. Ainsi, Gábor Horváth et ses collègues de l'Université Eötvös, à Budapest, ont examiné des centaines d’illustrations, de planches anatomiques, de photos de modèles exposés dans des musées de Hongrie, d’Italie, de Finlande ou encore d’Autriche, d’animaux empaillés ou encore de jouets, et ils ont constaté que dans près de 50% des cas, les positions des chiens reposant sur 2 ou 3 pattes étaient erronées.

 

Les taux d’erreurs relevés par les chercheurs sont de 41% pour les cinq musées concernés, 43% pour les taxidermistes, 64% pour les livres d’anatomie et 50% pour les jouets. Les films d’animation ou les effets spéciaux font mieux, selon Horváth, car la grande fabrique hollywoodienne s’appuie sur les travaux de biomécaniciens pour construire les scènes virtuelles avec les animaux.

Le taux d’erreur est d’autant plus surprenant, soulignent ces chercheurs dans un article intitulé « Erroneous quadruped walking depictions in natural history museums » et paru en 2008 au sein de la revue scientifique Current Biology, que les premiers travaux sur la locomotion des quadrupèdes d’Eadweard Muybridge, célèbre pour ses photos décomposant le mouvement, datent de 1880, et que les quadrupèdes ont tous la même façon de s’équilibrer en marchant.

Page précédente :
La queue du chien
Dernière modification : 10/31/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami

Commentaires sur cet article

ce site explique vraiment tout

il est genial

   
Par nicolas6911

Les Bobtails, tous comme les Epagneul Breton par exemple, peuvent naitre avec ou sans queue. On dit que les meilleurs individus sont nés anoure. obtention du BEPA, dernière année de Bac pro élevage canin et félin.

0    0
Par Mariloux

Votre site est vraiment génial! Moi qui, justement doit apprendre la morphologie du chien :D c'est très bien expliquer ! Bravo.

0    0
Par Marion

le bobtail ne nait pas anoure ,on coupait la queue quelques jours après la naissance.
un fou de bobtail depuis plus de 20 ans

0    0
Par courvoisier

les chien ses ma passion, je les adore.

0    0
Par ken

j'aime bien ce site, je l'ai trouvé en cherchant l'anatomie et la morphologie du chien parce que même si je ne suis qu'au collège, j'aime bien me renseigner sur tout ça parce que je veux devenir vérérinaire.

0    0
Par Elra

Les chiens sont mes animaux préférés. Je les adore.

0    0
Par Aurélien

c'est super tout ca

0    0
Par ingrid

j ai ma chienne qui me fait une montée de lait et j aimerais savoir après que les médicament donc anti lait que je lui et donnée c est gougoute vont degonfler

0    0
Par sylvie123

Merci pour toute ces infos. Votre site est vraiment super

0    0
Par angélina

pas mal

0    0
Par lafilledu63

Sommaire de l'article

  1. 1. Présentation du chien 
  2. 2. La tête
  3. 3. Les dents 
  4. 4. Les yeux 
  5. 5. Le nez
  6. 6. Les oreilles 
  7. 7. Le corps
  8. 8. La robe
  9. 9. La queue 
  10. 10. Les pattes
  11. 10.1. La constitution des pattes du chien
  12. · Les pattes antérieures du chien
  13. · Les pattes postérieures du chien
  14. · Les doigts du chien
  15. 10.2. L'aplomb du chien
  16. 10.3. La démarche du chien
  17. 11. Les ongles 
  18. 12. Le squelette 
  19. 13. Le système nerveux 
  20. 14. L'appareil digestif 
  21. 15. Le système cardiovasculaire 
  22. 16. L'appareil respiratoire 
  23. 17. Le système endocrinien
  24. 18. L'appareil urinaire 
  25. 18.1. Les reins
  26. 18.2. Les uretères
  27. 18.3. La vessie
  28. 18.4. L'urètre

Discussions sur ce sujet

  • Morphologie

    Bonjour! bonne année a tous!!! J'avais une petite question , on survole en cours les aplombs chez le chien , et je... Lire la suite