L'évolution de la morphologie du chiot, de la naissance à l'âge adulte

L'évolution de la morphologie du chiot, de la naissance à l'âge adulte

La croissance du chiot est une étape importante pour son développement, car c'est à cette période que beaucoup de choses se jouent : développement musuculaire, pousse des dents ou encore dressage éventuel des oreilles.


Quelles transformations le chiot vit-il lorsqu'il devient adulte ? Quel est l'équivalent de son âge en années humaines ?

Partager
 

Quel âge a un chiot en âge humain ?

Le chien vit bien moins longtemps que l'être humain : son espérance de vie est de 13 ans et varie selon divers critères, dont le gabarit et la race du chien. Ainsi, les chiens de grande taille vivent en moyenne moins longtemps que les races de chiens plus petites.

 

On considère que l'adolescence d'un chien se termine, selon la taille de l'animal, après 12 à 18 mois.

 

La vieillesse du chien, quant à elle, débute entre 7 et 10 ans.

La morphologie du chien au cours de sa vie

La transformation morphologique du chiot

À partir de l'âge de douze semaines, la croissance du chiot devient régulière

 

Il acquiert alors peu à peu sa morphologie adulte : ses oreilles ainsi que ses pattes s'allongent, et son poil de jeunesse tombe.

 

Il faut veiller à bien alimenter son chiot durant sa croissance, car il a besoin d'apports primordiaux en minéraux pour se développer correctement.

Des oreilles du chiot à celles du chien

Chez les races de chiens aux oreilles dressées (Berger Allemand, Yorkshire...), la plupart des chiots ont des oreilles tombantes jusqu'à six ou huit semaines. Elles doivent normalement se redresser avant la douzième semaine. Dans le cas contraire, elles ne seront pas complètement droites avant l'âge de six mois.

 

Certains de ces chiots gardent définitivement leurs oreilles souples, parfois juste une seule : cette particularité les élimine d'office pour les expositions canines. Cela pousse certains éleveurs canins à avoir recours à diverses méthodes pour soutenir les oreilles souples, comme la pose de tuteurs ou de scotch. L'efficacité de ces techniques reste toutefois mitigée.

 

À l'inverse, chez d'autres races, comme par exempl le Bearded Collie, les oreilles se dressent alors qu'elles devraient rester tombantes.

Le changement de dentition du chiot

Comme l'humain, le chiot a des dents de lait, qui sont remplacées petit à petit par les dents définitives du chien, en commençant par les deux incisives médianes (en haut et en bas) à l'âge de douze semaines, et en terminant par les grosses canines à l'âge de six mois.

 

Les races naines de chiens ont souvent des problèmes avec le changement de dentition, car les dents définitives ne parviennent pas toujours à repousser les dents de lait. Cela se traduit alors par une double rangée de dents, ou plus exactement des doubles canines.

 

Si les dents de lait ne sont toujours pas tombées à l'âge de huit mois, il faut envisager de les faire arracher, opération assez courante chez les petits chiens.

Les testicules du chiot

Les testicules des mâles doivent être descendus dans le scrotum au plus tard à l'âge de six mois. Cela dit, en général, cela se fait bien plus tôt.

 

Si, à l'âge d'un an, seul un testicule est visible, le chien est dit monorchide et ne peut passer l'examen de confirmation ni participer aux expositions canines. Il est à ce moment là fortement conseillé de faire castrer son chien ou de lui faire enlever la glande non apparente, car elle pourrait devenir cancéreuse.

 

Il est aussi possible qu'aucun des deux testicules ne soit descendu dans le scrotum : on parle alors d'anorchidie.

Le développement des sens et la sociabilisation du chien

Dans les premières semaines de son existence, en même temps que la morphologie du chiot évolue, ses sens se développent.

 

La gustation (sens du goût), l'olfaction (sens de l'odorat) et le sens du toucher sont tous les trois opérationnels dès la naissance du chiot, même s'ils ne sont pas encore très développés. On estime qu'ils fonctionnent bien entre la deuxième et la troisième semaine.

 

Un chiot naît en revanche aveugle, puisqu'il n'ouvre généralement les yeux qu'autour du 14ème jour. À partir de ce moment-là, il développe rapidement son sens de l'équilibre et son orientation visuelle, qui lui permettent de se tenir debout et de commencer à se déplacer. Il devient aussi plus actif et dort moins : le sommeil occupe 70% de ses journées, alors que ce pourcentage était plutôt de l'ordre de 90% à la naissance.

 

Enfin, le chiot est sourd à la naissance, ce qui ne l'empêche pas d'émettre des gémissements pour appeler sa mère. L'audition du chien est d'ailleurs le dernier sens à se développer : elle devient opérationnelle autour du 21ème jour. Un test de réflexe de sursautement peut être réalisé afin de s'assurer que le chiot entend correctement.

 

La socialisation du chiot, la période la plus sensible et la plus complexe du développement du comportement du chien, qui aura des répercussions tout le reste de sa vie, commence vers 3 semaines et s’étend jusqu’aux environs de la 12ème semaine. Le chiot s'imprègne alors des caractéristiques de l'espèce (contact, odeur, voix…) et s'attache à sa mère, comme l'illustre le fait qu'il revient toujours auprès d'elle lorsqu'il s'éloigne pour explorer.

Le mot de la fin

La croissance du chiot est synonyme, comme chez l'Homme, de nombreux changements. Si les sens sont généralement bien développés et opérationnels lorsqu'on adopte un chiot, sa morphologie continue d'évoluer jusqu'à l'âge d'un an, voire un an et demie selon les races.

 

Pour accompagner son chien de la meilleure manière possible, le vétérinaire pourra prodiguer des conseils pour aider son chien à bien grandir pendant sa période de croissance et s'assurer de la bonne évolution de la courbe de croissance du chiot.

Dernière modification : 06/28/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet