20 races de chiens noirs

Vue proche d'un Hovawart noir

Si les chats noirs ont pendant très longtemps souffert d'une mauvaise réputation et ont été durement persécutés, les chiens noirs n'ont pas eu cette malchance. Pour autant, force est de reconnaître que ce ne sont pas non plus les plus populaires au sein de la gent canine. Jugés parfois trop sombres ou trop tristes, ils n'attirent pas forcément les foules.


Ils ont pourtant une vraie élégance, et la couleur de leur pelage n'est pas sans avantages - même si elle implique aussi certains inconvénients.


Voici un tour d'horizon des races de chien qui sont toujours noires, ainsi que de quelques autres susceptibles d'arborer cette couleur.

Les avantages des chiens noirs

Même si le noir n'est pas la couleur de pelage la plus populaire chez les amoureux de la gent canine, ils présente des avantages indéniables en termes d'entretien et de protection contre le soleil.

Un pelage moins salissant

Une femme brosse un caniche noir

Un avantage indiscutable des pelages noirs (ou foncés de manière plus générale) est qu'ils se salissent nettement moins vite que ceux qui sont clairs. De ce fait, ils demandent généralement moins de bains et de brossage pour rester beaux. Certaines races comme le Chien Suédois de Laponie ont même une fourrure auto-nettoyante - le rêve de beaucoup de maîtres...

 

Cela étant, moins ne veut pas dire pas du tout : les chiens noirs ne sont pas totalement dispensés de toilettage, car ils ont tout de même besoin d'un minimum de soins. Par exemple, leurs poils peuvent parfaitement faire des noeuds, et leur belle couleur noire perdre de son éclat à cause des poussières et des saletés : un brossage régulier reste donc de mise.

Une bonne protection contre le soleil

Un Schipperke noir dans une forêt

Un autre avantage des chiens noirs est que leur pelage les protège efficacement contre les rayons ultraviolets : leur peau est donc nettement moins exposée, ce qui limite considérablement le risque de coups de soleil et donc de cancers de la peau.

 

Pour autant, le fait que le risque de brûlures de la peau soit bien plus faible chez un chien noir ne signifie évidemment pas pour autant qu'il est nul. Il serait donc dangereux de se dire que celui-ci ne craint rien à ce niveau et qu'il est possible par exemple de le laisser en plein soleil pendant des heures. Les zones où les poils sont plus courts (notamment le museau, les oreilles et le ventre) restent particulièrement vulnérables, surtout lorsque les rayons tapent fort.

Les inconvénients des chiens noirs

Bien qu'il ait des avantages, un pelage noir a également des inconvénients. Il implique en effet une sensibilité accrue à la chaleur, et révèle davantage les outrages du temps.

Une sensibilité à la chaleur

Un Scottish Terrier noir marche sur la plage

Si les chiens à poil noir craignent moins le soleil que leurs semblables arborant une autre couleur de robe, ils sont en revanche nettement plus sensibles au chaud. En effet, leur pelage a tendance à absorber les rayons solaires et à accumuler la chaleur. C'est bien évidemment encore plus vrai lorsqu'ils ont un pelage long et/ou dense, car ce dernier limite alors la déperdition de chaleur de l'organisme vers l'extérieur.

 

Quand les températures sont basses ou modérées, cette particularité n'est évidemment pas très problématique. En revanche, elle augmente le risque de coup de chaleur du chien quand il fait chaud. Les jours où le mercure grimpe fortement, il est donc important de prendre certaines précautions pour s'assurer qu'il ne souffre pas trop : par exemple, ne pas le laisser exposé en plein soleil.

Un vieillissement plus visible

Un vieux chien noir tient un bâton dans la gueule

Tous les chiens prennent de l'âge, mais les signes de vieillissement sont davantage visibles chez certains que chez d'autres.

 

C'est le cas notamment de ceux qui sont de couleur sombre, voire entièrement noirs : en plus de perdre en brillance, leurs poils peuvent blanchir et rendre le pelage grisonnant (voire blanc par endroits). C'est particulièrement vrai au niveau du visage, où les poils blancs forment parfois comme un masque autour du nez et des yeux.

 

Ils ne sont pas un signe de maladie et ne justifient pas de s'inquiéter outre mesure ; simplement, ils donnent l'impression que les chiens noirs vieillissent plus vite que les chiens blancs, même si ce n'est pas vrai.

Les races de chiens toujours noires

Bien qu'il soit courant de croiser des chiens noirs, il n'existe que très peu de races qui ne peuvent être que de cette couleur.

Le Berger Belge Groenendael

Un beau Groenendael noir allongé dans l'herbe

Variété à poil long et noir du Berger Belge, le Groenendael est un cousin du très populaire Malinois. Ce chien aux oreilles dressées, au museau allongé, au corps harmonieux et à la queue touffue a des allures sauvages : pourtant, il est aussi doux que son beau pelage. La robe est forcément d'un noir brillant uni, à l'exception du poitrail sur lequel se trouvent parfois quelques poils blancs.

 

Comme les autres Bergers Belges, le Groenendael a été créé à l'origine pour servir comme chien de berger - un rôle dans lequel il excelle toujours. Toutefois, il fait montre d'une polyvalence assez exceptionnelle, puisqu'il est aussi utilisé notamment pour rechercher des personnes disparues, garder des propriétés, détecter des drogues et autres produits illicites, ou encore chasser le gibier. Il faut dire qu'il possède un excellent flair et un corps musclé qui lui permettent de remplir ces missions à la perfection.

Le Terrier Noir Russe

Un Terrier Noir Russe debout dans un jardin

Le Terrier Noir Russe est assez haut sur pattes et doté d'une silhouette robuste et musclée. Sa robe épaisse et de longueur moyenne semble former des boucles grossières sur l'ensemble du corps, et des moustaches autour du museau. Elle doit être entièrement noire, ou éventuellement noire avec un nombre restreint de poils gris entremêlés.

 

Conçu à l'origine dans le but d'obtenir un chien polyvalent mais possédant tout de même une prédisposition prononcée pour la garde, le Terrier Noir Russe compte parmi ses ancêtres plusieurs races de travail émérites, comme le Terre Neuve et le Schnauzer Géant. Il a aidé les soldats de l'armée russe à protéger les bâtiments militaires pendant des décennies, mais sait également se faire apprécier comme simple animal de compagnie. Il continue aussi de faire un excellent gardien, en raison de son instinct protecteur et de sa méfiance naturelle envers les étrangers.

Le Berger Croate

Un Berger Croate noir au milieu d'herbes sèches

Le Berger Croate est un beau chien noir qui mériterait d'être davantage connu, car il est encore très peu répandu à travers le monde. Originaire comme son nom l'indique de Croatie, il possède un poil ondulé voire bouclé qui lui confère un look original et l'apparence d'une grosse peluche toute douce. Sa robe est toute noire, sauf éventuellement sur le poitrail et les pattes, où des taches blanches sont possibles.

 

Comme son nom l'indique, il est avant tout un chien de berger, dont le rôle consiste à la fois à conduire les troupeaux et à les protéger contre d'éventuels prédateurs. Il faut dire qu'il sait se montrer attentif à son environnement et repérer les dangers de loin. Il sait également faire apprécier sa présence au sein d'une famille comme simple animal de compagnie ; il faut simplement le cas échéant veiller à lui donner suffisamment d'occasions de se dépenser, car il déborde d'énergie.

Les races de chiens souvent noires

Les races de chien exclusivement noires ne sont qu'une poignée, mais celles chez qui le noir est une des couleurs les plus répandues sont beaucoup plus nombreuses. En voici quelques exemples...

Le Terre Neuve

Un Terre Neuve noir allongé dans l'herbe

Roi des sauvetages en mer, le Terre Neuve est une sorte de gros nounours au gabarit plus qu'imposant, puisqu'il fait partie des races de chiens les plus lourdes. Sa fourrure très dense constitue une formidable couverture isotherme et imperméable, ce qui lui permet de nager sans mal même dans des eaux froides. Sa robe est le plus souvent d'un noir uniforme, même elle elle peut aussi arborer d'autres couleurs, comme marron ou noir et blanc.

 

Si sa grande force a pendant longtemps été employée pour tracter des charges lourdes sur la terre ferme, son nom est désormais largement associé aux sauvetages en mer. En effet, il fait partie des races de chiens qui nagent le mieux, grâce notamment à ses pattes palmées et son corps puissant. Il est également de très bonne compagnie au quotidien et trouve toute sa place au sein d'une famille, y compris si celle-ci compte des enfants. En revanche, sa carrure impressionnante ne suffit pas à faire de lui un bon gardien, car il n'aboie que très peu et n'est guère méfiant - même envers des inconnus.

Le Scottish Terrier

Un Scottish Terrier noir dans un jardin fleuri

Facilement reconnaissable à sa tête tout en longueur et surmontée de deux oreilles triangulaires, le Scottish Terrier est doté d'un corps bien charpenté, terminé par une queue courte portée relevée vers le haut. Sa fourrure épaisse et très rêche est le plus souvent d'un noir de jais, mais peut également être jaune (plus exactement froment) ou bringée.

 

Bien qu'il soit un très petit chien, le Scottish Terrier mène depuis longtemps la vie dure à du gibier bien plus gros que lui, tels que des renards ou des blaireaux. Aujourd'hui, c'est principalement comme simple compagnon domestique qu'on le retrouve le plus souvent : pourtant, il se montre comme beaucoup de terriers volontiers têtu et peu docile, et n'est donc pas le choix le plus approprié pour une famille avec enfants ou un maître inexpérimenté.

Le Retriever à Poil Plat

Deux Retrievers à Poil Plat noirs allongés dans l'herbe

Ressemblant fortement au Golden Retriever, même s'il est plus mince et a un pelage plus long que ce dernier, le Retriever à Poil Plat (ou Float Coated Retriever) a une silhouette harmonieuse de couleur noire ou foie (c'est-à-dire marron). Sa fourrure lisse et brillante tombe de chaque côté de son corps : elle est plus longue au niveau du poitrail, de la queue et de l'arrière des pattes, et doit être taillée à intervalle régulier pour ne pas traîner sur le sol.

 

Comme les autres retrievers, son rôle de prédilection est d'aller récupérer le gibier abattu par les chasseurs, y compris dans l'eau. Il faut dire qu'il est bon nageur, et ne craint absolument pas de se baigner même en hiver, car son pelage le protège du froid et garde son corps au sec. En plus de cela, il fait aussi un très bon chien de compagnie, grâce à son caractère équilibré et affectueux ; il faut simplement avoir suffisamment de temps pour l'emmener se dépenser, car il a un besoin d'exercice élevé.

Le Schipperke

Un Schipperke noir à l'air heureux

Chien originaire de Belgique, le Schipperke possède un beau poil noir de jais, qui recouvre un corps musclé et aux proportions harmonieuses. Il existe toutefois quelques individus de couleur claire, mais ils demeurent assez rares et ne sont pas reconnus par l'ensemble des standards établis par les organismes officiels. Dans tous les cas, le Schipperke est de très petite taille (il ne mesure que 30 à 35 cm de haut et pèse moins de 10 kg à l'âge adulte) mais semble plus grand qu'il ne l'est en réalité, car son poil long et dur le grossit notablement.

 

Utilisé depuis longtemps pour chasser les rats, les souris ou même les taupes dans les jardins, il fait également un bon gardien, car sa petite taille ne l'empêche pas de se mettre sur le passage de ce qu'il perçoit comme une menace, dans le but de l'intimider. Par ailleurs, comme il possède un flair très fin et un corps agile qui lui permet de se faufiler partout, il se distingue également dans la recherche de victimes d'accidents, par exemple en cas d'effondrement d'un bâtiment.

Le Chien d'Eau Portugais

Un Chien d'Eau Portugais noir allongé

Le Chien d'Eau Portugais possède un corps harmonieusement proportionné, des pieds palmés, des oreilles pendantes et une fourrure dense ondulée voire frisée. Celle-ci est généralement noire, mais peut aussi être marron, blanche ou noire tachetée de blanc. Elle ne comporte pas de sous-poil, si bien que cette race est réputée être hypoallergénique, et donc adaptée pour nombre de personnes souffrant d'allergie. 

 

Inséparable ami des pêcheurs, le Chien d'Eau Portugais les aide depuis des lustres de mille manières : débusquer le poisson, l'attraper ou le rabattre vers les filets, aller chercher du matériel à la dérive pour le rapporter jusqu'au bateau, transmettre des messages jusqu'à la rive, etc. Ses talents à la nage font également de lui un excellent chien de sauvetage en mer, tandis que son bon caractère implique qu'il a aussi toute sa place au sein d'une famille.

Le Mâtin Napolitain

Un Mâtin Napolitain noir dans l'herbe

Molosse à la silhouette impressionnante et à la mâchoire très développée, le Mâtin Napolitain est beaucoup moins féroce qu'il n'en a l'air. Doté d'un poil ras et d'une peau formant de nombreux plis (en particulier au niveau du cou et du museau), il est plus populaire lorsqu'il est noir ou gris, mais peut en réalité arborer d'autres couleurs plus sauvages, comme le fauve ou le rouge cerf.

 

Créé à l'origine pour être un bon gardien que rien n'effraie, ce chien possède un fort instinct protecteur de sa famille, et n'hésite pas à s'interposer face à une éventuelle menace. Il a toutefois peu souvent besoin d'en arriver là, car son corps très musclé et sa tête massive suffisent habituellement pour dissuader les personnes malintentionnées d'approcher.

Le Retriever à Poil Bouclé

Un Retriever à Poil Bouclé noir au milieu d'herbes jaunes

Encore un retriever au pelage original ! Le Retriever à Poil Bouclé (Curly Coated Retriever) possède comme son nom l'indique une fourrure constituée d'une multitude de boucles serrées et proches du corps, qui lui donne l'air d'un mouton. Sa robe est souvent noire mais peut être aussi foie, c'est-à-dire marron foncé. Par contre, alors que beaucoup de races frisées sont considérées comme hypoallergéniques, ce n'est pas son cas : sa peau a en effet tendance à produire plus d'allergènes que celle des autres.

 

Comme les autres retrievers, il fut à l'origine créé pour aller récupérer le gibier abattu par les chasseurs jusque dans des lieux difficiles d'accès, comme les broussailles et les cours d'eau. S'il est encore utilisé à cette fin dans certaines régions du monde (notamment en Nouvelle-Zélande), il remplit aujourd'hui d'autres rôles, à commencer par celui de simple compagnon domestique - et éventuellement par la même occasion de gardien.

Le Cane Corso

Un Cane Corso noir allongé dans l'herbe

Molosse à l'apparence toujours triste, le Cane Corso est contrairement à ce que son nom laisse à penser une race de chien italienne. Recouvert d'un pelage ras, brillant et très serré, il est souvent d'un beau noir de jais, mais est également apprécié dans d'autres couleurs, notamment le gris, le rouge et le fauve. Dans tous les cas, il a une apparence solide et musclée, et sa mâchoire très développée est surmontée de lèvres larges et pendantes.

 

En raison de son gabarit et de sa mine rébarbative, le Cane Corso a quasiment toujours été utilisé comme chien de garde. Il faut dire que ses 70 cm de hauteur et son poids pouvant atteindre les 50 kg sont suffisamment dissuasifs pour mettre en fuite même les plus téméraires des personnes malintentionnées... Il peut aussi faire un bon animal de compagnie ; toutefois, mieux vaut le mettre dans des mains expertes, car il a besoin d'être socialisé et éduqué très tôt pour cohabiter harmonieusement avec ses maîtres.

Le Chien Suédois de Laponie

Un Schipperke noir dans un jardin

Bien qu'il soit un grand habitué des climats froids et des hivers enneigés, le Chien Suédois de Laponie n'a pas du tout une robe blanche ou claire, contrairement à nombre de ses congénères originaires de régions froides. C'est même plutôt l'inverse, puisqu'il est en réalité très souvent entièrement noir, ou éventuellement marron foncé. Des taches blanches sont toutefois possibles sur les pattes, la queue et le poitrail, mais elles ne sont pas spécialement recherchées. En dehors de cela, son pelage est assez long, dense et peu salissant - un avantage indéniable quand on sait qu'il passe beaucoup de temps en extérieur.

 

Bien qu'il ait pendant des siècles été utilisé d'abord pour la chasse puis comme chien de conduite de troupeaux, ce sont des rôles qu'il ne remplit quasiment plus de nos jours. En effet, il est aujourd'hui surtout apprécié comme simple animal de compagnie. Il faut dire qu'il adore les enfants, et que son corps musclé et endurant lui permet d'accompagner avec plaisir un maître sportif pour de la randonnée, du footing, une balade en vélo...

Le Barbet

Un Barbet noir debout dans un jardin

Le Barbet est un chien moyen devenu rare aujourd'hui mais qui a donné naissance à des races très connues comme le Caniche. Sa fourrure dense et volumineuse le grossit notablement et lui donne l'apparence d'un mouton ; elle forme en outre une sorte de barbe autour de sa bouche, ce qui explique d'ailleurs son nom. Toutes sortes de couleurs de robe sont possibles, mais le noir est une des plus répandues.

 

Excellent dans la chasse au gibier d'eau, le Barbet ne se contente pas simplement d'aller chercher les proies abattues par les chasseurs : il a aussi pour rôle de débusquer les oiseaux aquatiques de leur cachette et de les amener à portée de tir. Toutefois, son rôle originel n'a rien à voir, puisqu'il servait à l'origine comme gardien de troupeaux dans les montagnes d'Europe.

Les races de chiens pouvant être noires

En parallèle des races dont l'ensemble des représentants arborent un pelage noir, il en existe de nombreuses autres chez qui le noir n'est qu'une des couleurs de robe possibles, parmi d'autres. En voici quelques exemples.

Le Labrador

Un Labrador noir aux yeux marron allongé dans l'herbe

Race la plus populaire au monde, le Labrador possède un poil court et près du corps. À l'origine, sa robe était d'un beau noir bien brillant : il peut toujours arborer cette couleur aujourd'hui, mais c'est désormais en crème ou en beige qu'il est le plus répandu. Assez massif et très musclé, il impressionne par son gabarit et sa silhouette sans pour autant paraître ni corpulent, ni imposant.

 

Connu pour être un excellent chien guide d'aveugle ou tout simplement un parfait compagnon domestique, il a pourtant été utilisé pendant longtemps pour la chasse, et plus précisément pour aller récupérer le gibier d'eau abattu par les chasseurs - d'où son nom de « retriever », qui signifie « rapporteur » en anglais. Il n'est donc pas étonnant qu'il soit aujourd'hui encore un excellent nageur, capable de prouesses dans l'eau et n'ayant pas peur de se baigner même en plein hiver.

Le Puli

Un chien Puli noir court sur la plage

Contrairement à son cousin de grande taille le Komondor qui se distingue lui aussi par ses longs poils tressés, le Puli peut arborer d'autres couleurs que le blanc - notamment le gris et le noir, avec ou sans reflets roux. Lorsque son pelage n'est pas coupé régulièrement, ses dreadlocks deviennent si longues qu'elles touchent le sol et qu'on distingue à peine ses pattes et son museau. Il ressemble alors à une véritable serpillière sur pattes, qui attire immanquablement les regards sur son passage.

 

Descendant de races de chiens de berger plutôt anciennes, le Puli fut lui-même pendant longtemps un gardien et un conducteur de troupeaux de moutons - rôle qu'il continue à exercer aujourd'hui encore. En Hongrie, son pays d'origine, il fait parfois office de chien policier, mais c'est surtout comme animal de compagnie qu'il est le plus répandu. Mieux vaut toutefois avoir du temps à consacrer à son entretien, car prendre soin de son pelage est particulièrement fastidieux.

Le Caniche

Un Caniche Royal noir debout dans la neige

Le Caniche est particulièrement populaire avec un pelage clair voire blanc, mais celui-ci peut également être entièrement noir, du bout du museau jusqu'à la pointe de la queue. En tout cas, quelle que soit la couleur de sa robe, il se décline en quatre variétés ; la plus grande est le Caniche Royal, qui peut atteindre 60 cm de hauteur et peser jusqu'à 25 kg. Il est alors bien loin de ressembler au chien minuscule et inoffensif auquel on est habitué...

 

Le Caniche doit son nom à son passé de chasseur de canards et autres oiseaux aquatiques, même s'il n'occupe plus du tout ce rôle aujourd'hui. En effet, c'est désormais essentiellement comme simple compagnon domestique qu'on le rencontre - y compris en milieu urbain, car il s'adapte bien à la vie citadine. Comme il est attentif à ce qu'il se passe autour de lui et n'hésite pas à aboyer en cas de menace, il fait un bon chien d'alerte ; toutefois, seuls les individus appartenant aux variétés de grande taille sont suffisamment dissuasifs pour être de véritables gardiens.

Le Cairn Terrier

Un Cairn Terrier noir au milieu des feuilles mortes

Haut comme trois pommes, le Cairn Terrier est le plus petit et léger des terriers d'origine écossaise. Bien qu'il soit assez court sur pattes, il ne manque pas d'énergie et est particulièrement actif. Sa fourrure peut avoir des couleurs assez variées, dont un noir grisâtre. Elle aussi est de nature à induire en erreur, car elle ne semble pas très fournie à première vue ; en réalité, son sous-poil est très abondant et son poil de couverture plutôt serré. L'ensemble lui offre une très bonne protection contre le froid et les intempéries.

 

Malgré son gabarit minuscule, le Cairn Terrier fut développé pour chasser notamment les loutres, les renards et les blaireaux, et leur mena pendant très longtemps la vie dure. Aujourd'hui, c'est essentiellement comme chien de compagnie qu'il est apprécié, en dépit de son caractère fort et de son grand besoin d'exercice. D'ailleurs, il convient tout à fait aux maîtres sportifs en quête d'un animal toujours motivé pour les accompagner dans leurs activités.

Le Pumi

Vue proche d'un Pumi noir

Bien qu'il n'appartienne pas à la famille des terriers, le Pumi partage certaines de leurs caractéristiques : une morphologie assez carrée, une musculature bien développée et des oreilles en forme de V plantées sur le côté de la tête. Son poil doux et ondulé est généralement noir à la naissance ; il peut le rester à l'âge adulte, ou bien s'éclaircir avec le temps jusqu'à prendre une couleur plus claire telle que le gris ou le brun.

 

Malgré sa petite taille, le Pumi a longtemps servi comme gardien de troupeaux (moutons, porcs, vaches...), puis comme chien de chasse au petit gibier (notamment les rongeurs). Aujourd'hui, il fait un formidable compagnon pour un maître sportif, car il adore courir et partager du temps avec ses proches. Il possède aussi l'avantage d'avoir un pelage non seulement peu salissant, mais aussi hypoallergénique : c'est donc une race de chien conseillée pour une personne allergique.

Le Staffordshire Bull Terrier

Un Staffordshire Bull Terrier noir allongé dans l'herbe

Le Staffordshire Bull Terrier est une race de chiens à poil ras, dont la fourrure lisse et très serrée épouse parfaitement la silhouette et semble même briller au soleil. Massif et très musclé, il se distingue notamment par sa  mâchoire large et puissance, ainsi que ses petites oreilles rabattues sur le côté. Il peut être entièrement noir, ou arborer beaucoup d'autres couleurs - y compris des robes bringées ou tachetées de blanc.

 

Destiné à l'origine à des combats entre chiens ou contre des taureaux (ce qui d'ailleurs lui a valu son nom), il a longtemps été surnommé « le gladiateur de la gent canine » et a hérité de cette époque une réputation d'animal féroce qui le poursuit encore aujourd'hui. Pourtant, son caractère très affectueux, son dévouement envers sa famille et sa grande patience font de lui un compagnon très agréable, y compris pour les foyers comportant des enfants.

Le Hovawart

Un Hovawart noir dans des herbes jaunes

Chien d'utilité très ancien, le Hovawart est tout à fait esthétique, bien qu'assez imposant et haut sur pattes. Son pelage long, épais et légèrement ondulé ne comporte qu'un léger sous-poil. Quant au poil de couverture, il peut être au choix tout noir, blond ou noir marqué de taches feu notamment sur les pattes, le cou, le museau et le front.

 

Comme il possède à la fois un odorat très fin, une intelligence suffisante pour assimiler un grand nombre de consignes et une bonne endurance, l'Hovawart est une race de chien polyvalente. Ainsi, il est utilisé notamment pour monter la garde (son rôle d'origine, puisqu'il servait au début à protéger les fermes), faire du pistage, rechercher des disparus, ou encore secourir des personnes tombées à la mer.

Le mot de la fin

Sans l'être autant que leurs homologues de couleur blanche, les chiens noirs sont tout de même assez répandus. Pourtant, les races entièrement noires sont très peu nombreuses - c'est d'ailleurs la même chose chez le chat, même si dans son cas cela s'explique notamment par le fait que les individus avec un tel pelage ont longtemps été considérés comme portant malheur.

 

Si les chiens noirs sont nombreux, c'est donc avant tout parce qu'on en trouve au sein de bon nombre de races susceptibles d'arborer aussi d'autres couleurs de robe. De ce fait, même pour un adoptant qui fait de cette couleur un de ses critères pour choisir une race de chiens, la diversité est au rendez-vous non seulement en termes de type de poils (classique, lisse, ondulé, laineux, court, moyen, long...), mais aussi de gabarit, de caractère ou de besoin d'exercice. Il y a donc forcément un chien noir qui lui correspond !

Par Aurélia A. - Dernière modification : 10/29/2021.