Allergie au chien : les allergies causées par les chiens

Allergie au chien : les allergies causées par les chiens

9 millions de Français posséderaient un chien. Mais nombreux sont les amoureux des animaux renonçant à adopter un chien ou se voyant obligés de se séparer de leur compagnon parce qu'ils y sont allergiques.


Si avoir un chien alors qu'on se sait allergique n'est pas forcément une bonne idée, ce serait une erreur de croire qu'il provoque systématiquement des allergies. L'effet pourrait même s'avérer opposé pour un jeune enfant au contact d'un chien.


Si, malgré vos allergies, votre bien-être passe par la cohabitation avec un chien, voici quelques informations qu'il est important de connaître, ainsi que quelques petits conseils qui pourraient vous aider au quotidien.

Page 1 :
Les raisons des allergies aux chiens

Les animaux domestiques sont-ils réellement responsables des allergies ?

Les animaux domestiques sont-ils réellement responsables des allergies ?

Le débat qui consiste à savoir si le chien provoque ou non des allergies n'est pas encore complètement clos. Les opinions sont en effet partagées, aussi bien dans l'opinion publique que chez les professionnels de santé.

 

Une étude américaine, réalisée à Détroit par le docteur Ownby, brise les stéréotypes voulant que la présence de chiens et de chats dans une maison augmente le risque d'y devenir allergique. Le docteur Ownby, directeur de la faculté de médecine de Géorgie aux USA, publie cette étude dans le Journal of the American Medical Association en 2002, et affirme que c'est nettement le contraire.

 

En effet, son équipe de chercheurs a, pendant 7 ans, suivi 474 sujets. Le constat est sans appel : les enfants élevés dès leur plus jeune âge en présence de deux animaux domestiques ou plus ont deux fois moins de risques de développer des allergies et de l'asthme. Cela engendrerait en effet une réaction immunitaire, qui préviendrait le développement de ces maladies.

 

Les raisons des allergies aux chiens

Selon le spécialiste, la raison pour laquelle tant d'enfants ont des allergies et de l'asthme est notre façon de vivre, trop propre. Or, lorsqu'un enfant joue avec un chat ou un chien, il est en contact avec des bactéries, que ce soit par le biais des coups de langue de l'animal qui se lèche, ou de ses poils perdus. Ainsi, l'organisme de l'enfant se renforce, et développe une autre réponse aux agressions extérieures.

 

Une autre étude, allemande cette fois et publiée en 2002 par l'Institut d'Epidémiologie de Nuremberg, abonde dans ce sens. 3000 enfants ont cette fois été suivis durant les 6 premières années de leur vie. Leurs conditions de vie et leur contact avec divers allergènes ont été analysés à l'aide de questionnaires remplis par les parents. Il a ainsi été mis en évidence que le fait d'avoir un chien à la maison diminue la sensibilité des enfants aux allergènes respiratoires. Ils sont ainsi moins sensibles aux pollens et autres allergènes inhalés.

 

Il est cependant important de noter que ce phénomène fonctionne lorsque l'enfant est élevé dès son plus jeune âge en compagnie d'animaux. En revanche, dans le cas d'un enfant non accoutumé au contact des animaux, le chien et le chat peuvent provoquer des réactions allergiques.

 

Il est ainsi encore trop tôt pour conseiller un chien ou un chat dans tous les foyers, d'où la nécessité de poursuivre les études dans cette direction.

Pourquoi est-on allergique à son chien ?

Pourquoi est-on allergique à son chien ?

Les chiens véhiculent des protéines qui peuvent être extrêmement allergisantes pour l'être humain. Elles se retrouvent principalement dans les squames, la salive et l'urine. De poids et de taille très modestes (17 microns), ces allergènes sont presque tout le temps en suspension dans l'air et sont ingérés à longueur de journée, notamment par les enfants, qui sont à une hauteur idéale.

 

Les allergènes sont aussi produits par les glandes sudoripares (qui sécrètent la sueur) ou les glandes sébacées (qui sécrètent le sébum), ce qui veut dire que les poils peuvent être très allergisants, en particulier à leur base. Le délai pour passer de la sensibilisation à l'allergie peut être très long, jusqu'à plusieurs années, en particulier avec un chien. Cela explique qu'on ne pense pas souvent à son animal de compagnie lorsqu'une rhinite ou un asthme apparaissent.

 

Malgré tout, les allergies au chien ne sont en réalité pas très courantes, et sont en tout cas beaucoup plus rares que les allergies au chat. La génétique semble toutefois jouer un rôle dans le comportement du système immunitaire vis-à-vis des protéines allergènes, ce qui signifie qu'une personne a davantage de chances d'être allergique aux chiens si un membre de sa famille en souffre également.

Les symptômes d'une allergie au chien

Les symptômes d'une allergie au chien

À l'instar des autres allergies aux animaux, l'allergie au chien se traduit généralement par une inflammation des muqueuses (yeux et sinus) et une sensation de nez bouché. Des crises d'eczéma et des éruptions cutanées peuvent également apparaître sur le visage, le cou ou la poitrine.

 

Viennent parfois s'ajouter un sentiment de fatigue généralisée, une toux persistante et un écoulement nasal, en particulier chez les sujets dont l'allergie n'est pas traitée. L'allergie aux chiens peut même conduire à de voilentes crises d'asthme ou à de l'asthme chronique dans les cas extrêmes.

Les allergies croisées liées aux chiens

Les allergies croisées liées aux chiens

Les protéines allergènes diffèrent d'une espèce à l'autre : c'est pourquoi une personne allergique aux chiens n'est pas nécessairement sensible aux chats ou aux rongeurs.

 

Cependant, certaines personnes développent parfois ce que l'on appelle une allergie croisée : leur système immunitaire, sensibilisé à un allergène en particulier, confond ce dernier avec des cellules de structure biochimique similaire qu'il se met à combattre, bien qu'elles proviennent d'autres animaux. Il s'agit donc plutôt d'un effet collatéral de l'allergie initiale, et pas réellement d'une deuxième allergie.

 

Dans le cas de l'allergie aux chiens, le risque de développer une allergie croisée semble très faible. Il arrive parfois qu'à l'inverse, une personne souffrant d'une allergie aux chats développe une sensibilité aux allergènes canins, mais ce cas reste relativement marginal.

Page 1 :
Les raisons des allergies aux chiens
Dernière modification : 03/30/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Bonjours moi j ai 34ans, j ai vécu les 30 première année de ma vie avec des chiens sans problème suis au décès du dernier à ses 14 ans je n ai pas repris de chien et ici 4 ans après je suis allergique au chien chat graminée et accariens article reste toujours controversé

   
Par Marvin

Bonjour , je suis moi meme allergique aux poils de chiens et chats et il se trouve que j'ai 2 chiens à poils long et 2 chats et que je préfère etre malade à crever et prendre un traitement plutot que d'abandonner mes betes !

0    0
Par Electra

Je suis allergique aux pollens de graminées et aux acariens dermatophages, et à certains chats, pas tous, ma compagne en voudrait mais je m'y refuse: l'un de nos enfants étant allergique (rhinite sans asthme) je ne veux pas prendre de risque pour sa santé, car il y a vraiment des niveaux d'allergies très différents d'une personne à l'autre et celle qui le sont fortement sont tout de même handicapées (au point de ne pas pouvoir entrer dans certains lieux), je pense que l'éviction quand c'est possible et surtout avant que ce soit difficile est la plus sage des solutions.

0    0
Par claude

Bonjour,
je suis entourée d'allergiques et j'ai vraiment cru ne jamais pouvoir garder mon chat... mais miraculeusement, sa race serait pourvue d'un taux moins important de protéines (qui causerait aussi, en contrepartie, une certaine fragilité). et tandis que mon compagnon et ma fille ont immédiatement de grosses réactions (rhinite et conjonctivite) au contact des autres chats, les british shorthair ne leur provoquent rien!!! le nôtre dort même sur les lits et tout se passe bien. En revanche, j'avais pris la précaution d'en prendre un vraiment inscrit au livre des origines. Le bonheur a un prix...

0    0
Par manelle

En ce qui me concerne, je suis né allergique aux acariens et au pollens. J'ai développé par la suite d'autres allergies, aux animaux, simplement à force d'être à leur contact... cochon d'inde, puis chat durant mon adolescence m'ont d'abord provoqué des rhinites et des irritations au niveau des yeux... ensuite ça a tourné en asthme, et là c'est tout de suite plus gênant. Il y a quelques mois, n'étant pas allergique aux chien, j'ai décidé d'en adopter un... et paf 3 mois plus tard, nouvelle allergie, nouvelles crises d'asthmes, donc voilà il n'y a rien à faire, la désensibilisation j'avais essayé pour les chats sans succès, il faut donc vivre avec !
Pourtant, pas question de me séparer de mon animal. La solution pour laquelle j'ai opté est un traitement quotidien à base d'antihistaminiques et de corticoïdes à petites doses qui me permettent de supporter les chats, les rongeurs et maintenant mon chien.

0    0
Par seb

bonjour,je m appelle lau et je me demandais si c etait vraiment vrai que les chien ypoallergenique n exsitait vraiment pas,parce que je suis allergique au poil des animaux (et la salive ) et je me demandais si je pouvais quand meme en acheter un parce que j ai toujours rever d en avoir un.je n ai pas consulter un allergoloque ,mais je lis sur des sites et il dise qu un caniche est le meilleur chien pour eu qui ont des allergie au animaux !!?? merci beaucoup de me repondre rapidement !! :)lau

0    0
Par l.h

bon jour!! je fait des alergies au animaux moi aussi! et j'ai entendu dir que cest la salive et l'urine qui sont le plus alergene!! ma mere me dit souvent que je suis entrain de devloper des alergies aux chien mais elle me dit ça ça fais 5 ans!! moi je croi que ses faux. ma pire alergie est les chats. domage, ses un de mais animaux preferer.marie-eve 12 ans.

0    0
Par marie-eve

Moi, j'ai besoin d'un chien pour me sortir ! Je n'ai pu rester plus longtemps sans animal à la maison. Je n'ai plus qu'un mois à attendre mon petit chiot; je ne serai pas remise de la perte de ma précédente avant longtemps, alors pourquoi attendre encore ?!
Je suis persuadée qu'il faut un animal pour l'équilibre d'une famille, d'un enfant ...
Pour ma part, si je voulais un chat, et que j'y étais allergique, je me ferais désensibiliser . Je suis d"'une famille d'allergiques mais heureusement, pas aux animaux.
Je ne l'avoue pas partout, mais je considère comme suspectes les personnes qui n'aiment pas les animaux ou n'en veulent pas , ou qui n'aiment pas la nature, et qui ont peur des plantes (si, si, il y en a pas mal, étrangement !)

0    0
Par CocciNim

J'ai 24 ans et ai toujours vécu avec un chat. J'étais amoureuse de cette espèce. J'ai commencé mes allergies (rhinite) vers 14 ans. Celà n'était pas violent alors je m'en accomodais. Mais quelques années plus tard j'ai tenté une désensibilisation et là (coincidence ou pas?) j'ai développé un eczema sur tout le corps. Tout les médecins me disaient de me séparer de mes bêtes mais celà m'était trop dur. Un jour j'ai fini par prendre mon appartement (sans animaux) et là, mon eczema a completement disparu. J'ai donc pris 2 rats pour palier au manque de chat, et Re-allergie avec eczema sur toute la main puis le corps... Resultat : j'aime plus que tout les animaux mais je crois qu'effectivement la seule solution pour ne plus vivre avec des allergies c'est de s'en séparer... :-(

0    0
Par Marie-France

une allergie au animaux de compagnie ne necessite pas forcement une separation de ceux-ci... je suis allergique et pourtant g 1 chien, 2 chats, 4 amsters et 5 rats.... je les avé avant d etre allergique et je n'est meme pas penser a m'en separer... seuleument je prend des précaution, mon ami et moi restons tré vigilent et notre cohabitation ce pace a merveille...

0    0
Par constance

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet