Alain Bashung : un cadeau posthume pour les amoureux des chiens

24/11/2018
Partager :  

Le 14 mars 2009, Alain Bashung s'éteignait à l'âge de 61 ans, après un long et difficile combat contre le cancer.

 

L'auteur-compositeur-interprète avait réussi son départ : deux semaines avant sa mort, il avait remporté pas moins de 3 Victoires de la musique supplémentaires, lui permettant de devenir alors l'artiste français le plus vénéré par les professionnels et par ses pairs, avec un total de 12 trophées.

 

Presque dix ans après, c'est un magnifique cadeau qui est proposé à ses fans depuis le 23 novembre : En amont, un album posthume composé de pas moins de 11 chansons qui lui avaient été écrites et composées par différents auteurs, et qu'il n'avait « pas eu la place » de faire figurer sur son dernier album, Bleu pétrole. Ces chansons avaient été enregistrées entre 2002 et 2008, donc en partie alors qu'il était déjà gravement malade.

 

Si la chanson d'ouverture de l'album, Immortels, prend toute la lumière et que ceci est justifié à plus d'un titre, les amoureux de chiens y découvrent aussi une petite surprise laissée par Alain Bashung : Seul le chien, une ode simple et sincère au meilleur ami de l'Homme.

 

La chanson débute ainsi :

« Seul le chien se souvient,

Seul le chien vous attend,

Dommage qu'il vive si peu de temps. »

 

Nul doute que pour les fans, cette dernière phrase ne s'applique pas seulement à l'objet de la chanson, mais aussi à son interprète...

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet