Plus de jeux d'animaux

2009 : Volt, star malgré lui, le Truman Show façon Disney

Après les sorties successives de "Rox et Rouky" (1981) puis de "Oliver et Compagnie" (1988), l'ensemble des cynophiles imaginait un retour en grâce des chiens au sein des films Disney.  Pourtant, malgré quelques apparitions plus ou moins remarquées - on pense notamment à Max le bobtail dans "La Petite Sirène" (1989) ou à Percy le carlin dans "Pocahontas" (1995), il faudra attendre 2008 et l'arrivée de "Volt, star malgré lui" ("Bolt" en version originale) pour qu'un chien retrouve le rôle principal d'un Disney. Soit près de 20 ans d'attente pour tous les amateurs de chiens et fans de Disney.

 

"Volt, star malgré lui" est, par ailleurs, le premier film issu de la collaboration entre Disney et le studio Pixar, auteur du magnifique "Toy Story". Il est aussi l'un des précurseurs de l'animation 3D chez Disney, après "Chicken Little" (2005) et "Bienvenue chez les Robinson" (2007). Pour ces raisons, le film est très attendu du grand public.

Volt, l'histoire d'un mensonge

Volt et ses amis ©Disney
Volt et ses amis ©Disney

Volt est la star de son propre feuilleton d’action-aventure, dans lequel il incarne un chien génétiquement modifié. Sa mission consiste à protéger Penny, son maître, des griffes de l’homme à l’œil vert, le maléfique Docteur Calico. Pour rendre la série aussi réaliste que possible, les producteurs ont trompé Volt toute sa vie. Il croit se trouver dans la vraie vie et posséder de nombreux super-pouvoirs. 

 

Soucieux de satisfaire leur public, qui s'agace d'un manque de suspense, les producteurs décident alors que Penny se fera enlever par le Docteur Calico lors du prochain épisode. Volt, persuadé que le kidnapping est réel, va tout mettre en oeuvre pour sauver son maître. Une fois rentré dans sa loge, Volt entend de nouveau la voix de Penny crier au secours. Toujours englué dans la supercherie, il n'est pas conscient que cette voix provient de l'enregistrement du récent épisode, repassé en boucle par un producteur. Il s'enfuit par la fenêtre d'où provient ce qu'il entend, bien décidé à secourir Penny. Dans ses efforts, Volt finit par tomber maladroitement dans une boîte remplie de mousse, expédiée à New York, dont il ne parvient pas à sortir.

 

 

Bien décidé à user de ses super-pouvoirs pour rentrer à Los Angeles et retrouver Penny, Volt s'aperçoit très rapidement qu'il est un chien comme les autres. Aux oubliettes, l'aboiement supersonique capable de tout écraser sur son passage. La chute est rude pour Volt. Mais grâce à l'aide de ses nouveaux amis, Mitaine la chatte de gouttière et Rhino le hamster, il ne perd pas espoir, et part en direction du grand ouest.

La personnalité d'une star malgré lui

Volt ©Disney
Volt ©Disney

Le personnage de Volt a suscité de vifs débats au sein de Disney, provoquant la mise à l'écart de Chris Sanders, responsable du projet. Au départ nommé Henry, le personnage devait se retrouver envoyé dans le Nevada en compagnie d'un chat à un oeil et d'un énorme lapin radioactif. Henry, tout comme Volt, était lui aussi dupé par les producteurs de la série dont il était la star. À la suite de nombreux désaccords entre Chris Sanders et John Lasseter, fraîchement nommé directeur artistique des studios Disney, il est démis de ses fonctions et remplacé par Chris Williams. 

 

La voix de Volt, en version originale, est signée John Travolta. L'acteur s'est tout de suite senti en phase avec la personnalité du chien, qu'il juge "si naïf, si fun et touchant". Les mimiques de John Travolta, lors des prises sons, ont été filmées et reproduites en animation pour être associées à Volt, ce qui rend le personnage encore plus réel et attachant. 

 

De nombreuses discordes sont nées dans la communauté des fans Disney au sujet de la race de Volt. Les producteurs n'ont jamais précisé clairement quelle était la race du chien. L'hésitation du public tourne entre le Berger Blanc Suisse et le Berger Allemand. Un élément de réponse a été apporté par Joe Moshier, le designer principal de Volt, lorsqu'il dit s'être inspiré d'un chiot Berger Allemand de couleur blanche pour réaliser les animations du héros.

Un film globalement bien accueilli

Volt chassé par le Docteur Calico ©Disney
Volt chassé par le Docteur Calico ©Disney

Malgré une fin prévisible, les critiques ont bien accueilli la sortie du film. L'histoire de Volt est perçue comme touchante et rappelle trait pour trait celle du personnage incarné par Jim Carrey dans "The Truman Show". Les animations sont saluées par une grande majorité des professionnels, le passage à la 3D ayant redonné une seconde jeunesse aux studios Disney. Enfin, de nombreuses critiques ont apprécié le rythme soutenu imprimé par les péripéties de Volt en quête de son maître. 

 

Le New York Times plébiscite le film, soulignant que "Volt est suffisamment mignon, doté d'une personnalité rayonnante et d'une voix emblématique. Grâce à ses expressions faciales et ses gestuelles physiques, Volt devient un personnage mémorable et irrésistible". TV Guide accorde 3 étoiles sur 4 au film, écrivant qu'"il s'agit d'un mix parfait entre un film d'action excitant et suffisamment poignant qui permet à "Volt, star malgré lui" de se créer une place de choix dans l'Histoire de Disney".

 

Grâce à ce film, les studios Disney regagnent les faveurs du grand public, qu'ils peinaient à retrouver depuis la sortie de "Lilo et Stitch" en 2002. Le seul élément manquant pour le hisser au niveau des plus grands classiques Disney est une scène de bravoure où Volt se surpasse, un moment qui fait frissonner tout une salle de cinéma au même moment. Ce type de scènes, qui amenèrent des longs-métrages comme "Le Roi Lion" ou "Pinocchio" au panthéon du film d'animation, est absent de "Volt, star malgré lui". 

 

Une fort belle empreinte dans le panthéon des chiens Disney

Critique assumée de la starification à outrance et des tractations malhonnêtes dans le milieu du cinéma, "Volt, star malgré lui" permet aussi au chien de revenir une énième fois sur le devant de la scène, et de fort belle manière. Plus charismatique que Rouky et mieux travaillé que Roublard du film "Oliver et Compagnie", Volt vient brillamment poser une nouvelle pierre à l'édifice des chiens stars de Disney. Ses mimiques charismatiques le rendent très réels, et sa personnalité associée à la trame du film confère au personnage une grande profondeur. La voix de Volt, réalisée par John Travolta en version originale et Gilles Lelouche en version française, conclut magistralement le travail de Disney sur ce chien star malgré lui.

Volt et Rhino, en grande discussion ©Disney
Volt et Rhino, en grande discussion ©Disney
Dernière modification : 04/07/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet