Russie - l’enfant élevée par les chiens et les chats ne s’exprime qu’en aboyant

02/06/2009

Dans son petit village de Sibérie, elle a été surnommée Mowgli. Comme l’enfant recueilli et élevé par les loups dans le “Livre de la jungle”, Natacha a grandi livrée à elle-même, avec pour seule compagnie, la présence de plusieurs chiens et chats. À 5 ans, la fillette ne communique qu’avec le langage des animaux. Elle aboie, saute sur les gens et lape la nourriture.
Natacha a été découverte par la police locale dans un appartement de Tchita, un village de Sibérie orientale, à 4.700 kilomètres de Moscou. Elle vivait dans un appartement insalubre avec ses parents et ses grands-parents mais personne ne s’occupait d’elle. Même si elle comprend le russe, Natacha n’a jamais appris à parler et n’est jamais sortie de sa pièce délabrée. Elle a donc copié le comportement des chiens et des chats, les seuls membres de la famille à communiquer avec elle. Depuis que la police l’a découverte, Natacha a été placée dans un foyer, où elle reçoit une aide médicale et psychiatrique. Si les médecins qui l’ont examinée se veulent confiants, la petite fille aboie et saute encore contre la porte de sa chambre lorsque les infirmières quittent la pièce. Les psychologues n’ont toutefois pas noté de retards graves dans son développement psychique. Physiquement, Natacha a en revanche l’apparence d’un enfant de deux ans.
Son père, un homme de 27 ans qui vivait avec elle, a reçu une simple amende pour négligence parentale. Sa mère, 25 ans, n’a pas la garde de sa fille et a juste écopé d’un avertissement de la police locale. Le cas de cette petite fille n’est pas isolé en Russie. Depuis six ans, une dizaine d’autres petits Mowgli ont été découverts. Ces enfants, maltraités ou délaissés, ne savaient marcher qu’à quatre pattes, mordaient ou miaulaient.

Regardez le reportage réalisé par la chaîne belge RTL TVI : http://www.doggybuzz.fr/?p=2919

Discussions sur ce sujet