Whippet (Page 2)

Réponse Lancer une nouvelle discussion
16/02/2011, 20h26
2 jours et 800 km plus tard....
D'abord il faut signaler qu'un long voyage avec mes lévriers ce fut toujours un grand plaisir partagé .
Les arrêts sur les aires d'autoroute c'est l'aventure assurée . Ni pique nique à proximité des toiletrtes publiques ni petit tour en laisse en ce qui nous concerne, mais escalade de barrières ou ouverture discrète et top secrète de grillage pour explorer à loisir l'intérieur des terres .
Alors que le grand saluki survolait les barrages la petite whippet, elle, cherche un trou de renard par lequel nous rejoindre, sinon elle attend qu'on veuille bien la soulever, même si sa fierté doit en souffrir un tantinet .

Aire d'auroute fréquentée par des voyoux ...

Un lévrier est souvent autonettoyant, alos pas question de s'endormir sur du bien moelleux propre et sec pour les 250 km suivants s'il lui reste la moindre trace de boue suspecte .

Le voyage ainsi pensé est une alternance de sport et découvertes et de repos bien mérité, pour nous qui conduisons autant que pour nos lévriers .
Et le lendemain matin on dévale notre rocher encore boueux des orages de la nuit pour accéder aux plages ...

Et là courons, courons !

Tiens, un copain "podenco portugais", trop petit gabarit, queue coupée et une partie de l'oreille aussi, mais un partenaire de jeu correct . Il a 2 ans et a été adopté dans un refuge espagnol . Pas de problème de comportement, à part qu'il s'assoit sagement à tout bout de champs pour obtenir des gâteries ..

Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette ...

Forêt de Chiberta et ses lapins toujours aussi bien cachés . Normal, c'est le fief des galgos rescapés qui s'y promènent en groupe chaque jour .

Moi j'aime pas les rackets ni les jeux à 2 balles, mes maitres oui ..

Je veux bien à la limite me laisser dégouliner d'un toboggan pour faire plaisir à la petite alors que je pourrais sauter si facilement ...
Mais l'attraction principale de ces 2 jours, le grand spectacle gratuit donné en matinée et soirée ce fut les orages, terribles, magnifiques, et les vagues, échevelées, imprévisibles, sauvages, d'une hauteur de 6-8 mètres qui submergeaient les rochers et les plages ...







A bientôt !
Réponse rapide à ce message
17/02/2011, 09h52
Un grand merci à notre reporter préféré
Réponse rapide à ce message
22/02/2011, 08h09
Mais où sont les lévriers de mer, de campagne, de forêt et de ville par ici ?
On n'en voit qu'un seul partout et toujours, c'est notre propre whippet !
Pourtant il y a en ce moment des jours où le temps est plus doux qu'au printemps, où le ciel est plus bleu, et c'est les vacances depuis plus d'une semaine déjà !
Alors c'est en quelle saison le passage des lévriers ?

Lévrier de ville le soir à marée basse ..

Lévrier de jour de skate park..

Lévrier de cols inspectant une rangée de palombières...

Lévrier de dos faisant de l'effet à un petit étalon de montagne bien monté ...

Lévrier détourné de son droit chemin ...

lLévrier sans foi ni loi ...

Lévrier contemplatif...

Lévrier faisant l'autruche au moment ou passent des indiens ...

Lévrier zigzaguant dans les pattes de pottocks impassibles...

Lévrier piétinant des reliefs de brebis...

Lévrier en meute...

Lévrier bienheureux....

Lévrier arrivé 1er au sommet..

Lévrier sur son podium ...
Bon, même moi je vais finir par ne plus la voir en peinture la petite, je voudrais tant rencontrer d'autres lévriers en liberté !
Seraient-ils retenus prisonniers ?
Réponse rapide à ce message
22/02/2011, 10h53
LE lévrier de la forêt de Chiberta, là où pourtant on peut en rencontrer souvent, mais pas en ce moment ...

Dimanche il y a sûrement eu une course d'obstacles, ils sont toujours en place .
Et quels obstacles ! A la guerre comme à la guerre !

Hé, tu les prends à l'envers petite pouliche !

Plus loin hors du territoire équestre il n'y a plus que des obstacles naturels, pas calculés et 100 fois répétés comme un permis à points . Ceux-là il faut improviser pour les passer et la whip préfère !

Mais toujours pas le moindre lévrier en vue dans cette forêt pourtant très "courue" ...
Réponse rapide à ce message
24/02/2011, 22h49
Allez, aujourd'hui je vous propose la recette du whippet aux huskys, pour changer un peu du plat principal tout whippet, un peu maiigre et musculeux à la longue . :66:
J'avais déjà remarqué avec mon saluki que les huskys et les lévriers parlent le même langage, le primitif, où la hiérarchie et l'esprit de meute ont une grande importance .
Donc quand un lévrier équilibré et sûr de lui rencontre un mâle entier husky ça peut donner ceci :

Appel au jeu ou position de chasseur, à la whip d'interpréter les signaux ..

Elle se présente fière, allure louvoyante pour l'impressionner, elle sait déjà que ça va marcher.

Vérification de phéromones et de hiérarchie.. ...

Ah non, on ne joue pas les prolongations à cet endroit mon garçon !

Riposte immédiate très effice ...

Elle y met le paquet .

Test : elle lui tourne le dos , tout est parfait .
Là si le maitre avait libéré son husky les 2 chiens auraient entamé une poursuite sans merci, mais il avait des impératifs d'horaires de travail, dommage pour les toutous .

La whip continue de communiquer avec le husky en creusant hostensiblement un beau trou devant lui, histoire de lui faire voir ce qu'il manque en étant attaché ...

Aujourd'hui toujours, husky encore, cette fois une femelle adulte . Et c'est encore Nana qui s'impose et mène la danse .

Queue basse, discrète, la femelle se plait dans sa nouvelle meute, nous !
Avec à sa tête la p'tite whippet increvable et rapide comme l'éclair .

Aujourd'hui encore, plages : une autre husky noire aux yeux d'azur avec laquelle Nana fait meute d'emblée pour harceler sans relâche une jack terrier trop ambitieuse qui finira par se soumettre à la loi des 2 donzelles qui d'un commun accord tacite s'en prendront ensuite à un cocker à tête de turc .
Voilà, avec les huskys c'est toujours ainsi, il leur faut un chef pour savoir quoi faire et jusqu'où aller, et Nana fait toujours l'affaire . Elle connait par coeur leur mentalité .

Encore une journée bien remplie qui s'achève .
Réponse rapide à ce message
25/02/2011, 10h13
Encore merci pour ce magnifique feuilleton !
nana encore ?
Réponse rapide à ce message
26/02/2011, 14h42
Quel appétit ! :64: :61:
Nana a un maitre peu recommandable .
Il a beau s'appeler "Monsieur le Directeur" il n'en est pas moins homme, un simple homo sapiens quoi, qui s'éclate bien avec sa blonde petite "canis lupus" et les fantaisies de sa maitresse .
En voilà un échantillon tout récent, datant du 21ème siècle .

Le voilà plein ...de mauvaises intentions, et bien sûr il compte sur moi pour le couvrier !

Prends ton temps là dedans avec ton bariolage, il n'y a personne à l'horizon...

Dépêche-toi, faut pas exagérer, on n'est pas très discrets je crois ...

Là c'était hier soir sur une aire d'autoroute en pleine cambrouse, on a trouvé le trou pour passer de l'autre côté et écouter la vie des animaux des champs et des bosquets . Défoulement total pour moi, il y avait de gros lapins, et un lièvre qui a démarré sous mon nez en terrain découvert, et un chevreuil aboyeur . Quel beau spectacle nocturne "sons et lumières + odeurs", pour moi surtout !

Et voilà le travail, on passe, on referme, et pas besoin de torche à l'ancienne ou de lampe moderne au retour pour retrouver le passage, c'est moi la whip qui m'en charge !
Réponse rapide à ce message
27/02/2011, 20h39
L'Art d'aborder un akita .
Aujourd"'hui c'était son premier akita, femelle de 5-6 ans rencontrée dans les bois et associale avec les chiens, tout particulièrement les femelles évidemment . Pour illustrer son besoin de tranquillité et de solitude : elle a eu 2 portées (avec un akita), et le seul plaisir qu'elle en a tiré c'est lorsque le dernier petit est parti !
Ma whippet a été plus que parfaite , en voici la preuve en images :

Elle se positionne immobile et décontractée à quelques mètres derrière un peu sur le côté, de telle sorte qu'elle intrigue sans la provoquer l'akita qui peut lui jeter quelques regards en biais pour se familiariser avec sa silhouette .

L'akita impassible l"oberve à la dérobée...

Tu me vois, je suis calme, je ne vais pas te déranger...

Je ne sais à quels signaux imperceptibles la petite comprend qu'elle peut la contourner pour se présenter dans les règles ...

Derrière, devant...l'akita n'a pas besoin de bouger, les phéromones et les odeurs de la petite sont généreusement étalées sous son nez... Pas de dérangement, pas d'excitation, elle apprécie !

Sur le flanc...Comme ses maitres qui ne comprennent rien à sa placidité tellement inhabituelle devant une congénère...

Et comme ensuite il n'y a pas grand chose à faire avec une akita afin d"éviter toute compétition pouvant être interprétée comme de la provocation et bien la petite whippet se met tranquillement à faire sa toilette, acte rassurant et anodin s'il en est, un peu comme le fait de brouter . Mais quand il n'y a pas d'herbe à proximité il faut bien improviser ! C'est moi cette fois qui n'en reviens pas !

Et tout le reste de la rencontre des 2 nanas s'est passé à épier et observer les mêmes choses, calmes, sans bouger .
Si on était intervenus dans l'histoire, comme le simple fait de marcher côte à côte, d'avancer d' un rythme obligatoirement différent, l'une prenant parfois le pas sur l'autre cet instant de grâce n'aurait peut-être pas duré...
Mais peut-être que oui, allez savoir, avec une whippet si sensible et imaginative tout est possible !
Réponse rapide à ce message
28/02/2011, 18h51
Bravo pour vos textes, c'est un regale de vous lire....et d'apprendre encore et toujours sur nos compagnons à 4 pattes !
Réponse rapide à ce message
01/03/2011, 10h01
Oui, en apprendre toujours plus chaque jour sur nos compagnons, un régal de fin gourmet ! :55:
Les occasions ne manquent pas, comme cette rencontre d'hier par exemple :

Tiens, voilà des chiens et leurs maitres qui courent bien rangés les uns derrière les autres, ils doivent être en mission spéciale, en déduit la petite qui capte très bien l'ambiance générale .
Donc elle aussi reste rangée de son côté .

La file s'étire, les derniers sont beaucoup plus lents, évidemment .
Toujours impeccable la petite, les types n'ont même pas à me hurler de tenir mon chien en laisse sur les sentiers étroits comme ils le font habituellement dans ces circonstances .
Ce sont leurs propres chiens attirés par la whippet qu'ils doivent rappeler à l'ordre .
Bien fait, ça leur fait un bon exercice : ne jamais se laisser distraire !
Les bons derniers nous gratifient même d'un petit sourire : ce sont les plus cools ...

Ces 2-là sont isolés dans le groupe, le malinois a l'air un peu coincé, voire peureux par rapport aux autres .
Rien devant, rien derrière ...La whippet en profite pour aller se renseigner sur le statut du chien dans leur sillage . Petite curieuse !
Ces "éléments bien contrôlés" viennent s'entrainer chaque joue ou presque dans un bois plus petit que ma forêt que je fréquente peu et leur prise de possession des lieux n'est pas appréciée du tout par les maitres de toutous tout fous .
C'est même la guerre entre eux d'après ce que j'ai compris !
Nous on s'en fiche, et il en était de même avec mon saluki qui sentait lui aussi les ambiances à ne pas troubler .
Réponse rapide à ce message
02/03/2011, 11h14
L’amoureux et le pote .
Son pote beagle est solide, rempli à ras bord d’amitié, d’énergie et de bonne volonté, elle peut le trimballer partout et le renverser souvent.
Il n’est pas fêlé par tous ces chocs le pote mais très équilibré au contraire . Il s’éclate avec elle sans jamais se casser..
Son pote n’a rien d’une cruche, c’est un beagle intelligent et sportif, libre de ses mouvements, un ustensile rare et précieux dans la panoplie des « poteries » de la petite .
L’amoureux est un revenant, le grand roux ensauvagé de la forêt qui a surgi hier de nulle part et nous a accompagnés durant toute la balade, plus magnifique et princier que jamais dans la lumière du soleil rasant, avant de disparaitre comme il était arrivé, très mystérieusement.
Il aime Nana en preux et galant chevalier d’un amour courtois et protecteur dans toute sa splendeur, et Nana a l’air d’apprécier.
Maintenant, pour parler « chiens », il y a eu au départ intimidation et agressivité de la part du grand sauvage qui voulait évincer le beagle, mais il a vite compris que s’il voulait accompagner Nana en tant qu’ « alpha » il devait aussi accepter son « bêta » dans le groupe .
Et vers le milieu de la balade ils formaient tous les 3 une meute de chasse idéale.
La whippet repérait un gibier à vue et fonçait, le beagle suivait et prenait la relève au nez, et le sauvage à la mâchoire puissante attendait à nos côtés, ne filant les rejoindre que pour les assister si besoin était .
Heureusement que nos lascars étaient rassasiés et d’humeur folâtre, les poursuites tournaient court et il n’y eut aucun cadavre à déplorer dans l’histoire .

Présentation des protagonistes, début de la balade...

Le pote...

L'amoureux...

Retour de chasse ...

Observation de 3 canards que le beagle fait bouger en contournant la mare . On ne sait jamais !


L'amoureux...

Un oeil noir vous regaaaarde !

Alerte vers le sous bois...
Vous remarquerez que l'amoureux aime la proximité de sa belle mais ne veut surtout pas l'ennuyer, ne cherche pas à jouer .
La seule présence de l'élue de son coeur suffit à son bonheur .


Plus je connais les chiens plus je m'aperçois que l'amour revêt différentes formes chez eux, suivant leurs races la plupart du temps, sauf exceptions .
L'amour chez les primitifs et assimilés est très sobre dans ses expressions, mais c'est du sérieux ! Omar le saluki était un grand romantique lui aussi, un charmeur, pas un de ceux qui foncent aux fesses de toutes les femelles, qu'elles soient en chaleurs ou pas .
Nana est souvent obligée de se fâcher très sérieusement pour sauver son honneur malmené par de grands ou épais goujats sans foi ni loi .
Mais ces 2 là...
Réponse rapide à ce message
02/03/2011, 15h04
Bonjour Lou d'Arabie,

Je voulais justement prendre des nouvelles du grand flamboyant...c'est chose faite
Réponse rapide à ce message
02/03/2011, 17h52




- Très Chère, vous avez là un galant bien attentionné

- Ha ha! Ce n'est pas mon genre, imaginez qu'il se mette à me lécher le derrière dans les salons de l'Impératrice, lorsque nous allons en villégiature à Biarritz

- Ha ha ha!
Réponse rapide à ce message
02/03/2011, 19h02

Ah bon, le grand rouquin n'est pas parti faire sa vie avec le beagle à la fin de l'histoire ? C'eût été original, dommage !
Ben oui, moi aussi j'ai eu peur un moment de ne jamais le revoir, mais il faut croire qu'il échappe à tous les pièges ce coureur des bois !
Réponse rapide à ce message
02/03/2011, 23h29
Effectivement on voit le rouquin partir avec le bigueule à la fin de l'épisode.
C'est un peu ridicule...
Peut-être le reverrons-nous avec l'helvète?


Réponse rapide à ce message
03/03/2011, 10h15
Ah ah, toi aussi ? On ne peut pas s'empêcher de la prendre en photo quand elle apparait dans les bois, la louve blanche .
Le Prince Flamboyant ne doit pas être attiré par les blanches bergères .
Hier je suis tombée sur un nid de vipères...heu, whippets , c'est un sacré évènement ! 3 arrivages au même endroit en même temps !
D'abord on a aperçu celle-là, qui fait de la pvl mais ni ne flaire ni ne chasse en forêt .

Tout de suite impressionnée par Nana...On se demande bien pourquoi : 2 ans de plus, 1cm de plus ...Moins aguerrie sans doûte . Mystère comme toujours .

Ca existe chez les chiens les vols de maitresses ?

2 autres femelles qui courent aussi mais leur maitre ne les lâchent jamais dans la forêt de peur de les perdre derrière un gibier .
Quelle belle palette de couleurs hein ?
Et quel dommage de ne pas avoir pensé à oter la jambière du cou de ma whippet qui datait du petit matin frisquet !
Les salamalecs de présentation n'en finissent pas, elles tiennent toutes à savoir qui est qui dans l'affaire, elles passent de l'une à l'autre, les odeurs se mélangent, elles recommencent, vérifient ... :55:



Ca se confirme : la plus timide est la première rencontrée, les 2 autres gèrent leur rivalité en même temps que les présentations, c'est plus compliquée .
Nana comme d'habitude est tout à fait à l'aise, elle domine la situation tout en souplesse, très sûre d'elle . Elle avait déjà rencontré les 2 coureuses rouge et noire une fois dans sa vie quand elle était toute jeunette, une seule fois , et pourtant je savais qu'elles se reconnaissaient toutes les 3, ça se sentait . :61: :71:

Les rencontres de jeunesse ne s'oublient jamais, il faut se débrouiller pour en faire le plus possible durant leur âge tendre, elles enrichissent nos toutous .

Nana sourit (oui, elle sourit vraiment quand elle est contente..) : Alors ma noiraude, il parait que tu es un TGW (Très Grand Whippet) ? "Toutes mes félicitations ma grande ! Tu dois courir à une vitesse dingue ! Et j'espère que tu pars à l'heure toi au moins, pas comme les TGV humains hein ?"
Puis nous nous sommes séparés, inutile de frustrer davantage les 2 nanas en laisse .
Ma Nana à moi est partie derrière des odeurs qu'elle avait repérées auparavant, abandonnant lâchement la 3ème whippet trop timide pour elle .
Je l'ai suivie en VTT .
Réponse rapide à ce message
03/03/2011, 19h32
C'est dommge quand meme de ne pas pouvoir les lacher !! elles se défouleraient les gazelles !!!

c'est le fait qu'elle courre après le leurre qui les rend incontrolables ?

ou juste une hisoire d'éduc ??
__________________
N'accordez pas trop d'importance à tout ce qui se dit, le silence est le plus grand des mépris. Votre silence ne veut pas dire que vous ignorez ce qui se passe autour de vous, mais plutôt que ce qui se passe autour de vous ne mérite pas votre parole.
Réponse rapide à ce message
03/03/2011, 20h55
Je n'en sais rien, mais après les battues très meurtrières pour le gibier qui viennent de s'achever ce serait le bon moment pour les libérer, il n'y a rien à chasser à vue, il faut flairer longtemps pour trouver une piste .
En lâcher une à la fois me semblait raisonnable hier mais rien à faire, leur maitre ne voulait rien savoir !
Peut-être que si elles se dépensent à volonté en semaine elles n'ont plus assez de "jus" ni assez de motivation pour les compétitions ?
Peut-être que si elles se font lacérer leur beau poil lisse par quelques épines elles seront pénalisées en beauté ?
Dur dur d'être championne, c'est une vie de sacrifices en perspective !
Et même pour le maitre . Je me demande ce qu'il pensait hier en voyant Nana se conduire impeccablement, indépendante juste ce qu'il faut, se garant des vélos et chevaux, revenant toute affaire cessante à l'appel de sa maitresse en survolant fossés et obstacles de plusieurs mètres alors que lui contenant péniblement l'énergie de ses 2 levrettes qui partaient dans tous les sens, épaules éclatées et arrière abaissé pour mieux tirer .
On ne peut pas dire qu'elles avaient fière allure les malheureuses !
Nous n"avons pas les mêmes valeurs .
Réponse rapide à ce message
03/03/2011, 22h08
Qui est venu diner ce soir ? Le Prince Flamboyant !
Après la balade et un bon bain de mare il nous a suivies jusqu'à la maison , on ne saura jamais pourquoi aujourd'hui et pas la dernière fois ...

Il va directement vers la porte d'entrée , Nana marque sa surprise mais comme elle le tolère de mieux en mieux ....

Il a bien mangé ma tambouille maison cette fois, toujours devant la porte puisqu'il refuse de rentrer . Il ne doit pas être habitué à rester enfermé, ou bien ça lui rappelle des mauvais souvenirs , ou bien il ne veut pas nous déranger ...Il est tout à fait capable d'avoir ce genre de scrupules !

Et maintenant après la dernière sortie pipis avec Nana le voilà qui dort d'un oeil devant la porte, fidèle chevalier servant de sa précieuse Princesse Whippette .
(Je lui ai installé une couette, il me faisait pitié couché à même les dalles de béton... Je ne sais pas si je lui rend service en l'initiant au "confort", car il repartira vivre à la dure, aussi libre que le vent. )
Réponse rapide à ce message
04/03/2011, 21h03
Whippet + shiba inu aujourd'hui, vous êtes gâtés !

Présentation de la petite shiba : 5 mois, 4 km dans les pattes lors de notre rencontre dans les bois . Elle ne s'éloigne pas trop de sa maitresse qui laisse trainer sa longe derrière elle pour la récupérer, en cas d'urgence uniquement .
Elle a l'air bien partie dans la vie pour communiquer avec... au moins une whippet , car les 2 autres chiens présents ne l'ont pas inspirée comme a su le faire ma blonde, et du coup elle les a ignorés .
Mais quel engouement elle a suscité chez les humains, un vrai délire ! "Qu'elle est mignonne ! Quel poil magnifique ! Quelle belle couleur! On dirait une peluche ! Un petit renard ! "

Nana l'a prise aussitôt en charge, la communication passe toujours bien avec les primitifs...
Elle commence par une partie de cache-cache entre les jambes de sa maitresse ...Pas d'excitation, que des contacts ludiques .

Jolie gestuelle des 2 donzelles .
"Debout! " a l'air d'être la spécialité du shiba, il faudrait en tenir compte lors des cours d'éducation ...

Incitations de la whip pour un autre jeu de cache-cache, sous le banc cette fois .

Je la trouve rigolote ma Nana : elle sait toujours y faire !

Après s'être bien occupée de la formation de la petite shiba elle espère des félicitations de la maitresse ...

...qui effectivement la gratifie de compliments, douces caresses et larges sourires pendant que la petite la flaire discrètement devant, derrière...

Ensuite la whippet estime qu'il est temps d'agrandir les champs d'action de la jeune shiba, très attentive et réceptive à ses moindres gestes désormais .
Alors il y aura observation de 2 ou 3 chiens de passage, 1 cheval , des vélos...On s'amuse à deviner leur trajectoire, on évalue leur vitesse, on tente une approche discrète quand l'occasion s'y prête ...
Jolie rencontre très instructive pour tout le monde !
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  


Vous aimez les chiens ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Chien.com ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !

Chercher dans le forum