Le galgo et la whippet .

Réponse Lancer une nouvelle discussion
10/02/2012, 12h52
Ces 2 là quand ils sont ensemble ils sont encore plus «*lévriers*» que seuls ou en compagnie d’autres chiens .
Gracieux, discrets, silencieux, ils trottent côte à côte , tournent la tête aux mêmes bruissements, bondissent exactement aux mêmes moments , s’absentent durant le même laps de temps avant que leurs silhouettes si différentes ne réapparaissent miraculeusement dans le même horizon .
Quel couple étrange que ces 2 là ! Que font-ils exactement quand ils prennent en chasse une proie ?
Sont-ils complémentaires, solidaires, unis ou adversaires ?
En tout cas ils sont visiblement comblés et épanouis ensemble et pourtant jamais ils ne communiquent par le jeu .
Ils sont indépendants , c’est la mentalité du lévrier adulte, observateurs évidemment, mais jamais instigateurs ou quémandeurs d’activités qu’ils ne sentent pas souhaitées par leur partenaire.
Entre 2 expéditions chacun exprime son bien-être à sa manière, la whippet louvoie gracieusement d’un humain à l’autre , entre nos jambes ou sous nos mains gantées, par fantaisie mais aussi pour capter au passage notre chaleur humaine , pur instinct de survie par ce froid de -six béries .
Le galgo, lui, a découvert les mares gelées grâce à la whippet qui les utilise depuis longtemps comme raccourcis, et depuis il n’en manque pas une pour effectuer des figures libres très fantaisistes qui nous font rire dans le but de se rafraîchir car les longues courses le font ventiler, il a trop chaud, il aspire à du frais, du froid, du glacé !
Leurs organismes réagissent différemment au froid et à l’effort prolongé .
Alors que la petite ne ventile jamais et parait toujours disposée à repartir sur une piste le galgo halète, il aspire l’air de sa langue rose étirée au maximum. Concentré, décontracté, il se pose bizarrement, se repose et va jusqu’à s'effondrer béatement sur le côté pour mieux en profiter .
2 organismes différents dans un même esprit lévrier .

Ensemble…

Ensemble…

Ensemble…

Ensemble…

Et puis il y a ses fantaisies bien à lui…Il tague, il écrit ?

Se tord de rire, exerce sa souplesse ???

Il se vautre avec délectation sur l’eau gelée lisse et dure comme un rocher…Chacun ses plaisirs dans la vie !

Il halète, il décompresse…

Et s’y endormirait presque !

Il est beau, calme, attentionné, sa présence nous devient indispensable alors pourquoi nous en priver ?
Nous le voyons 2 ou 3 heures par jour dans les bois jusqu'à la nuit tombée, on ne voit pas le temps passer....
Réponse rapide à ce message
11/02/2012, 10h11
Lévrier = Une certaine idée du bonheur ?...
Réponse rapide à ce message
11/02/2012, 15h06
Oui, c'est mon idée et je la partage !
Dehors c'est toujours l'aventure avec des découvertes, des poursuites, des stratégies tout en finesse une grande complicité et une fidélité indéfectible envers les maitres... si ceux-ci-ci le méritent .
A l'intérieur c'est le calme, la volupté, la grâce et le silence incarnés ...
Mais il y en a qui préfèrent avoir des chiens bons gardiens, quémandeurs, remuants, bourrins, joueurs ... des chiens quoi !
A chaque balade j'ai des histoires drôles ou incroyables à raconter au retour, et une petite fillette s'en régale et en redemande !
Réponse rapide à ce message
12/02/2012, 09h04
Et nous donc !...
Réponse rapide à ce message
13/02/2012, 15h17
Oui, tout se passe en finesse, normal pour des lévriers !
Le galgo, même âge que Nana qui n'a pas encore eu 3 ans, est encore en pleine adolescence puisqu'on sait que la croissance physique et mentale des chiens a un rapport direct avec leur taille et que lui a beaucoup de grandeur...
Par exemple il n'est pas tout à fait au point en ce qui concerne ses rapports avec les chevaux de rencontre .
Il est resté curieux et s'en approche souvent dangereusement et brusquement, ce qui ne plait ni aux cavaliers ni à sa maitresse .
Nana tente de le mettre sur le droit chemin, (c'est à dire sur les côtés ), chaque fois qu'on risque d'en rencontrer, comme sur les longues pistes de galop qui à vrai dire ne leur servent pas trop .
Petit à petit l''attitude de la whip finit par interpeler le galgo qui l'imite...à l'extrême limite du lieu dangereux, histoire de s'amuser un peu et de ne pas capituler trop vite !

Celui-ci est tenu en longe donc pas trop de tentation pas trop de pression ....A vérifier du coin de l'oeil tout de même .

Piste de galop : on se gare sur le côté et on piste devant et derrière ...

Si on se repose c'est sur les bas-côtés ...A moins que quelques idées pas très nettes trottent encore dans la tête d'un certain galgo qui espère un beau galop .

Mais comme elle l'aime ...

Et qu'il l'aime aussi au point de se sacrifier pour elle ...

Tout finira un jour par rentrer dans l'ordre, les chevaux au milieu et les lévriers bien rangés sur le côté !
Réponse rapide à ce message
22/02/2012, 13h37
Quel sabbat , quelle fiesta païenne quels rites infernaux ont eu lieu l'autre soir dans un coin des bois, à proximité d’une mare où stagnent encore quelques relents de boue glauque !
Il faut dire qu'elles se font rares ces mares encore humides . Toutes les autres sont asséchées et n’attirent plus le gibier .
Entre chien et loup le galgo mu par des forces obscures ( ) a brusquement filé dans ce mystérieux bosquet jouxtant le marigot .
C’est là que j’ai fini par le repérer menant un train d’enfer d'abord derrière un chevreuil vite lâché pour un sanglier, puis retour sur un autre chevreuil, avec dans l’intervalles des criaillements de perdrix ou faisans levés au passage dans le fouillis de la sombre végétation .
Impossible de lui faire entendre raison, il était possédé par tous les démons de la forêt qui le menaient par le bout du nez .
Mon amie et moi étions en VTT, ça facilite les recherches, mais sa maîtresse qui était à pied et suivait les évènements par portables interposés s’inquiétait de la présence des "*bêtes noires "*, autrement dit des sangliers .
Ma sainte whippet qui voyait et sentait très bien toute la scène aurait pu , aurait dû "se transformer en diablesse par simple solidarité , mais non, là vraiment ce grand démon de galgo exagérait et elle ne l’a pas fait, volant fidèlement aux côtés de mon vtt pour tenter de localiser les dérives du lévrier défroqué qui semait la pagaille dans ce coin de forêt .
Une husky accompagnée de ses maîtres s’y est "attelée" aussi, immobile, en alerte, tournant la tête à la moindre perception de mouvements suspects suivis de relents de gibier, ce qui aidait ses maîtres à localiser «*la bête*» en cavale .
Elle était pourtant bonne chasseuse, en liberté qui plus est, et elle n’a pas bronché !
Pas de mystère, elle aussi devait flairer l’ambiance pas très catholique qui régnait dans les bois ce soir-là et a préféré ne pas s‘en mêler, sait-on jamais !
Et en prime pour votre patience....
Quand l'instinct de poursuivre un cheval est trop fort évidemment le "prédateur" court droit au danger du coup de sabot spontané, surtout quand il est collé-serré contre l'équidé comme le galgo le fait ci, peut-être dans l'espoir de le pousser dans le fossé...

Alors là il faut absolument mettre à contribution le cavalier qui doit assener un léger coup de cravache sur le nez du téméraire . Désagréablement urpris il abandonnera vite la partie et réfléchira à 2 fois la prochaine fois...
Réponse rapide à ce message
02/03/2012, 15h11
Le galgo favori de Nana s’est râpé les doigts sur un obstacle . Du coup c’était râpé pour la journée d’hier, et pour aujourd’hui aussi à mon avis .
Ce grand fonceur se fait souvent des petites blessures, des écorchures, alors que Nana qui file aussi vite et aussi loin et longtemps que lui revient toujours assez alerte pour refaire un tour de piste fraiche .
Elle évite habilement les obstacles alors que lui est bien trop grand pour faire dans la dentelle .
Quant aux résultats des courses, son compte est bon ! Il s’effondre sur place, de préférence flaque, mare ou fossé de proximité pour mieux aérer ses poumons, calmer son cœur emballé, reposer ses longs membres fatigués ..
La whippet attend patiemment que son compagnon reprenne sa forme de fier lévrier , (en général ça prend un quart d’heure tout compris avec langue rentée et oreilles plaquées ) puis ils repartent côte à côte pour de nouvelles virées.
Hier nous étions donc seules elle et moi et j’en ai profité pour chasser en sa compagnie entre 2 scéances d’agility sur branches .
Bilan : une poule faisane certes un peu plumée et choquée mais pas abîmée .

Equilibre sur branches à la demande …

Et quelques plumes en souvenir de dame faisane …

Pitié, laisse-moi récupérer…

Ça va ?

Vite, je sens qu’on nous attend par là….

Attends une minute, je vais exploser là…

Je suis complètement à plat….

Je voudrais me liquéfier encore un peu dans cette flaque s’il te plait !

La p’tite whip attend .
Et on n’est qu’au mois de février, alors qu’est-ce que ce sera en été !
Réponse rapide à ce message
03/03/2012, 08h30
ça c'est vraiment du www = Who 's Vho du Whippet
Réponse rapide à ce message
03/03/2012, 10h12
Heu, tu parles de la biographie de Nana la whip, pur produit bio s'il en est dans le monde des lévriers ?
Elle s'est quand même fait virer de 3 forums "spécial whippets" parce qu'elle ne rentrait pas dans les normes des manteaux, colliers, canapés et autres gentilles activités qui leur sont spécialement consacrées...
Réponse rapide à ce message
16/04/2012, 12h49
La légende du galgo et de la whippet . :65:
Elle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la forêt. .
Ces 2 là pourraient bien être les Bonnie and Clyde des bois, décimant avec une redoutable efficacité la population des chevreuils et sangliers (?) sans faire de quartiers .
Leur technique est infaillible et pour se couvrir ils ne laissent aucun cadavre après leur passage .
Cette légende est née après qu’ils furent aperçus à 2 reprises aux carrefours de chemins mal fréquentés, la femelle arborant sur sa robe claire des traînées pourpres qui ne laissaient planer aucun doute sur les activités criminelles auxquelles elle venait de se livrer avec son complice attitré.
D’autant plus que la seconde fois des témoins humains surexcités les ont vu poursuivant 2 chevreuils adultes dont-ils n’auraient fait qu’une bouchée en quelques minutes avant leur retour vers moi qui les rappelait .
On peut halluciner, on peut y croire…Qui saura jamais la fin de l‘histoire ?
A chacun de ces évènements on a pu entendre sur les lieux les hurlements étranges toujours dramatiques de 2 chiens de tête sans maîtres de proximité, des fins limiers qui réclamaient l’aide de nos coursiers comme ils l’ont toujours fait depuis la nuit des temps .. Et là c’était très urgent, les aboiements étaient incessants !
Personne ne saura jamais ce qu’il s’est réellement passé mais l’héroïne incontestée de l’affaire fut Nana la whippet qui arborait fièrement une belle robe teintée de rouge sang .
Depuis ce temps quand Bonnie est dans la nature avec Clyde Galgo (alias Clyde Barrow!) elle porte une muselière pour faire taire la rumeur... ou l'entretenir, c’est selon !

Lévriers traînés dans la boue …
Réponse rapide à ce message
16/04/2012, 18h29
as étonnée du tout !!!

Ma Beagle harrier qui a besoin de se défouler pour humer est suspectée de détruire les portées de lapereaux et je suis priée de la tenir en laisse ou museler alors que :
les renards, belettes furets, fouinent pullulent !!
et à la fin pour finir au bout d'une carabine !!!

quelle tristesse !!!
__________________
N'accordez pas trop d'importance à tout ce qui se dit, le silence est le plus grand des mépris. Votre silence ne veut pas dire que vous ignorez ce qui se passe autour de vous, mais plutôt que ce qui se passe autour de vous ne mérite pas votre parole.
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 08h19
Encore une surdouée qui décimerait à elle seule plus de lapereaux que leurs prédateurs naturels....
Ici nous avons décidé de museler nos chasseurs quand ils sont ensemble (histoire de faire taire les mauvaises langues ), avec des inventions "maison" bien plus adaptables originales et confortables que les modèles classiques non adaptés qui pourraient s'accrocher aux branches et fourrés lorsqu'ils sont lancés à grande vitesse ...;

La maitresse du galgo fait dans la classe et l'élégance discrète.. :68:

Et Nana dans le style petite gitane avec un foulard souple noué sous le menton et accroché au collier.


Le reste du temps elle m'obéit tellement bien qu'elle circule partout en tenue d'Eve.....
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 09h22
Attention à son age !!! 3 ans une gamine !!!
__________________
N'accordez pas trop d'importance à tout ce qui se dit, le silence est le plus grand des mépris. Votre silence ne veut pas dire que vous ignorez ce qui se passe autour de vous, mais plutôt que ce qui se passe autour de vous ne mérite pas votre parole.
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 09h59
Mince alors, j'avais pas pensé qu'on pourrait aussi la dénoncer pour "iprovocation et incitation à la débauche", accusation qui pourrait lui valoir le port obligatoire d'une petite culotte !
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 12h26
Ou dune certaine ceinture de chasteté !!!


Gamine, notre Pinkie en avait une, une lanière en cuir lui ceinturaut le bedon tandis qu'un petit panier en fer empêchait le dévergondé d'arriver à ses fins.
A l'époque pas de rage donc nous sortions la belle avec ma mère suivit par une bande de dix chiens bien énervés .....
__________________
N'accordez pas trop d'importance à tout ce qui se dit, le silence est le plus grand des mépris. Votre silence ne veut pas dire que vous ignorez ce qui se passe autour de vous, mais plutôt que ce qui se passe autour de vous ne mérite pas votre parole.
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 15h30

Et aucun d'eux n'a fini emprisonné dans le fameux panier à salade ?
Nana pourrait en plus être accusée de racolage en lisière du bois, regardez-moi ça !

Tu viens batifoler avec moi mon beau Loulou ?
Je te ferai un prix d'ami ! :64:
Réponse rapide à ce message
17/04/2012, 16h47
l'a paeur de rien ????

NOn pas de BB, ni de prisonniers, ma mère avait une cravache qu'elle agitait au dessus du nez pour que Pinky puisse faire ses besoins, nous étions en apartement donc pas facile !!
__________________
N'accordez pas trop d'importance à tout ce qui se dit, le silence est le plus grand des mépris. Votre silence ne veut pas dire que vous ignorez ce qui se passe autour de vous, mais plutôt que ce qui se passe autour de vous ne mérite pas votre parole.
Réponse rapide à ce message
25/04/2012, 22h11
Hé bien, quelle beau spectacle de cirque vous deviez offrir aux promeneurs !
Pour en revenir au grand Amour de ma petite....
Nana a adopté (pour lui plaire? ) le style "minimaliste affriolant ".
A la place du foulard qui voilait sa jolie face elle opte désormais pour le confort du bas (nylon ou soie) en guise de mumuse-lière .
Elle a bien raison . Quoi de plus soyeux , léger, élastique et aéré que cette seconde peau inventée par l’homme pour épouser idéalement les formes des jeunes et jolies nanas ? Et la couleur chair semble faite pour elle puisque la plupart des humains ne détectent plus rien et ne s’étonnent plus de rien !
Avant c’était la litanie des questions : pourquoi une muselière ? Pauvre petite merveille si douce et discrète! Hou la vilaine maîtresse !
Et moi d’expliquer que lorsqu’elle est avec son bel hidalgo elle se grise de grandes escapades sauvages et que cet ustensile les innocentera si on les surprend un jour au chevet d’un animal blessé .
Elle finit par oublier qu’elle l’a sur le nez et n’essaie jamais de l’enlever, contrairement au foulard qui la serrait trop ou pas assez .
J’ai donc passé un avis auprès de mes amies : "Collecte tous bas ou collants fins qui ne vous servnt plus à rien. Pas par fétichisme voyons, ils sont destinés à ma petite blonde à moi qui adore les porter dans la forêt pour mieux s’éclater ! "
Heu…Éviter par précaution les bas-rouges qui pourraient vexer les fiers beaucerons de la région!

Inutile d'enlever le bas (noir cette fois) pour les poses-pipis .
Qui peut en dire autant ?
Réponse rapide à ce message
01/05/2012, 23h47
Les mordus de la muselière, suite...
Evidemment el galgo porte lui aussi son masque extensible qui lui donne un air de gentleman cambrioleur .
Tout l'art consiste à suffisemment bloquer la mâchoire inférieure pour être dans l'impossibilité d'ouvrir en grand la gueule, sans toutefois empêcher le lévrier de ventiler, le galgo en a bien besoin pour ne pas trépasser après s'être dépassé, empressé et surpassé sans compter !

Nos 2 bandits masqués (le collant couleur chair de Nana est quasi invisible) suscitent la curiosité des promeneurs qui laissent sans crainte leurs enfants s'approcher des chiens pourtant "muselés" .
Comme quoi l'habit ne fait pas le moine ...

Est-ce que demain Nana enlève le bas ?
Pas question voyons , elle s'y est trop bien habituée, jusqu'à finir par l'oublier !
Réponse rapide à ce message
20/05/2012, 10h09
Amitié de lévriers .
Le galgo est en laisse depuis presque 2 semaines pour ne pas risquer d’arracher ses 3 agrafes de poitrail en survolant les trop nombreux buissons d’épineux .
Il l’accepte sans jamais tirer ou s‘impatienter, lui qui, la veille encore, bondissait sans relâche avec la whippet 3 heures d‘affilée .
Alors qu’est-ce qu’il fait pour ne pas s'ennuyer ? Il l'accompagne par la force de sa pensée, par son imaginaire illimité ! :60:
Ils captent ensemble les mêmes signaux, les mêmes appels de la forêt, et à l'instant où elle démarre en flèche il la suit des yeux, des oreilles, du nez même par les effluves délicieux qu’elle soulève et disperse . Il vit la scène à travers elle, son esprit l’habite, son grand corps de lévrier vole à ses côtés et, sans jamais se tromper il scrute l’endroit exact où dans quelques minutes elle va apparaître .
Pas besoin de lui raconter, il sait !
J’aime aussi les observer lors de nos arrivées et départs de la forêt .
La petite whippet guette le carrosse de son prince qui se gare sur le parking du centre équestre . Rien ne la détourne de sa mission sacrée : elle sera la première silhouette qu’il apercevra de derrière sa vitre!
Chaque voiture grise est repérée de loin, inspectée de près , au cas où ce serait LUI sur le siège arrière .
Cette attente pleine d'espérance est attendrissante .
Et lui, à la fin de la balade , se tiendra fier et immobile à côté de sa portière ouverte jusqu’à ce que la petite silhouette blonde disparaisse derrière le vtt de sa maîtresse (ou dans sa voiture les jours de pluie) pour enfin accepter de quitter à son tour leurs lieux enchantés .
Son esprit bienveillant nous accompagne pour les quelques km qu‘il nous reste à faire, il nous donne des ailes !
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  

Discussions similaires
Discussion Forum
Whippet Lévriers
Whippet & manteau Lévriers
Whippet au sommet . Lévriers
Whippet 6 mois à l'adoption Adoption
Gucci mon whippet à 10 semaines Lévriers