Etats-Unis : le rapper DMX vient d’être arrêté pour cruauté envers les animaux

13/05/2008
Partager :  

On dirait un gag…ou l’une de ses pochettes d’albums, mais c’est pourtant la réalité : le rapper DMX vient d’être arrêté en Arizona pour cruauté envers les animaux et possession de diverses drogues après avoir tenté vainement de se barricader pour échapper à la Police. Mais que fait la SPA locale ?

On les voit souvent dans ses vidéos et pourtant elles ne sont pas toujours si heureuses que cela aux cotés de DMX. Je ne parle pas de ses danseuses et de ses figurantes, mais des bêtes bien sûr ! Car si les molosses aux crocs aiguisés s’invitent si souvent dans ses clips…cela n’est pas seulement du cinéma.

Selon CNN, le rapper âgé de 37 ans, de son vrai nom Earl Simmons est poursuivi sous sept chefs d’accusation différents pour cruauté envers les animaux ainsi que quatre infractions à la législation sur les stupéfiants. C’est dans sa villa de Cave Creek en Arizona qu’on a passé les bracelets au rapper véhément. En août dernier déjà, 12 Pitbulls et autres animaux croisés avaient été saisis suite à une dénonciation anonyme qui stipulait que ces animaux étaient maltraités. Nul n’avait été arrêté à l’époque ; même si certains chiens semblaient souffrir de malnutrition rien ne prouvait que ces animaux étaient bien utilisés pour des combats de chiens totalement prohibés par la loi aux USA. Pourtant, on avait bien retrouvé sur ses terres trois carcasses d’animaux enterrés et l’une des bêtes avait manifestement été partiellement brûlée comme pour effacer des traces de morsure.

L’avocat de DMX avait alors immédiatement répliqué, arguant que son client était en tournée au moment des faits et qu’il ne pouvait être tenu responsable des erreurs du personnel qu’il avait engagé pour s’occuper des chiens en son absence.

Vendredi dernier, agissant sur commission rogatoire du procureur, les policiers avaient un mandat de perquisition qui a permis aux policiers de découvrir diverses drogues et des armes. Le rapper se serait alors barricadé dans sa chambre à coucher avant de finalement se rendre aux forces de l’ordre pour être conduit directement à la prison du comté.

Il faut dire que l’ami DMX les accumule !

Pas plus tard que mercredi dernier, le bouillant MC se faisait déjà flasher à plus de 150 à l’heure. Il avait déjà été arrêté auparavant pour conduite dangereuse, alors cette fois il roulait carrément sans permis puisqu’on lui avait déjà suspendu. Son véhicule avait été saisi, mais les autorités l’avaient finalement relâché après qu’il se soit acquitté d’une grosse caution.

Cette fois entre la dope, les guns et les chiens de combat, notre DMX est vraiment dans de sales draps. Une telle histoire aurait pu largement figurer dans un rap de son prochain album, mais cette fois Dark Man X risque de connaître l’ombre pour longtemps.