Apprendre à son chien à donner la patte

Un chien noir et blanc apprend à donner la patte

Ce n'est pas pour rien qu'on dit du chien qu'il est le meilleur ami de l'Homme : en plus d'être intelligent et sociable, il fait partie des animaux qu'il est le plus facile d'éduquer et de dresser. Certaines races ont même d'ailleurs totalement intégré l'apprentissage et l'exécution d'ordres, et sont nettement plus faciles à éduquer - c'est le cas notamment des races de chiens utilisées pour le travail depuis des siècles.


Néanmoins, il y a ordre et ordre. Certains comme le rappel ou la marche au pied sont un peu techniques à maîtriser, mais d'autres comme « Donne la patte ! » sont très faciles et nécessitent peu de temps pour être assimilés.


Voici donc ce qu'il faut savoir pour apprendre à un chien à donner la patte, ainsi que quelques astuces pour faciliter les choses.

Pourquoi apprendre à un chien à donner la patte ?

Un chien lévrier pose la patte sur la main d'un homme

Parmi les nombreuses choses qu'il est possible d'apprendre à son chien, le célèbre ordre « Donne la patte ! » fait indubitablement partie des enseignements les plus classiques - mais aussi, il faut bien l'admettre, des plus dispensables.

 

En effet, même s'il est amusant de voir son compagnon déposer avec force assurance sa patte dans la main quand on le lui demande, il y a peu de situations où cela s'avère réellement utile. D'autres enseignements comme le rappel, la marche en laisse ou encore la marche au pied peuvent être assez incontournables pour éviter bien des problèmes au quotidien, mais ce n'est clairement pas le cas de celui-ci.

 

Néanmoins, il peut être vu comme un exercice facile pour démarrer en douceur l'éducation de son chien. En effet, comme c'est un ordre qu'il lui est normalement facile de comprendre et d'exécuter, quelques séances lui suffisent pour le maîtriser et ce faisant être récompensé (félicitations, friandises...) : c'est bénéfique pour sa confiance en lui, et pour celle qu'il doit avoir envers son maître. Ainsi, apprendre à son compagnon à donner la patte est un moyen intéressant de faciliter les séances d'éducation suivantes, avec cette fois un programme plus complexe.

 

On peut aussi souligner que cet enseignement est suffisamment simple pour être confié à un enfant. C'est un moyen simple de le responsabiliser en le faisant participer lui aussi à l'éducation de l'animal, et de lui apprendre les bases de l'éducation canine. Cela peut donc être un complément pertinent à d'autres tâches basiques qu'il est possible de lui confier, comme le brossage des poils ou le remplissage de la gamelle.

 

Enfin, l'ordre « Donne la patte ! » présente l'avantage de faciliter l'examen hebdomadaire des pattes, coussinets et ongles, pour vérifier s'ils sont en bon état et les soigner si ce n'est pas le cas. En effet, il est beaucoup plus simple de les manipuler si le chien se laisse faire - voire coopère volontairement en voyant cela comme un jeu.

À quel âge peut-on apprendre à un chien à donner la patte ?

Un chiot Husky donne la patte à un homme

Certains enseignements un peu complexes comme apprendre à son chien à marcher au pied ne peuvent être enseignés très tôt, car ils demandent un certain nombre de prérequis - notamment que d'autres ordres plus basiques soient déjà bien maîtrisés.

 

Ce n'est pas le cas de « Donne la patte ! », qui n'en demande aucun - même si l'ordre « assis » peut faciliter un peu les choses. Il n'est donc pas forcément nécessaire d'attendre longtemps avant de commencer à l'enseigner : techniquement, même un chiot de 3 mois est capable de le comprendre et de le maîtriser sans problèmes.

 

Si l'on souhaite utiliser cet enseignement pour démarrer en douceur l'éducation de son animal, mieux vaut d'ailleurs ne pas attendre trop longtemps, et commencer dès son arrivée dans le foyer - ou peu après. En effet, plus l'éducation est entamée tôt (en veillant toutefois à commencer par des ordres courts et simples, pour ne pas fixer la barre trop haut et engendrer de la frustration de part et d'autre), plus elle a des chances d'être efficace. À l'inverse, plus elle démarre tard, plus les progrès sont lents et donc plus il faut de temps pour obtenir des résultats.

Comment apprendre « Donne la patte ! » à un chien ?

Un Corgi donne la patte à une jeune fille

Apprendre à son chien à donner la patte n'est pas compliqué. Certains comprennent d'ailleurs spontanément ce que l'on attend d'eux et n'ont pas vraiment besoin de période d'apprentissage à proprement parler. Pour les autres, quelques séances étalées sur une poignée de jours suffisent largement.

 

Si jamais les choses prennent plus de temps, il ne faut surtout pas perdre ses nerfs, mais continuer avec patience et bienveillance : s'énerver ne ferait que stresser l'animal et lui faire perdre confiance en lui, voire en son maître. On réduirait les chances qu'il réussisse enfin, et un véritable cercle vicieux pourrait même s'installer.

Étape 1

Un Berger Allemand apprend l'ordre Assis dans un jardin

Si le chien connaît déjà l'ordre « Assis ! », mieux vaut commencer par le faire asseoir : c'est pour lui une position plus pratique pour ensuite lever facilement une patte. À défaut, on peut simplement profiter d'un moment où il est naturellement assis.

 

Dans tous les cas, il doit être calme et disponible pour une séance éducative. Il ne saurait par exemple être question de l'interrompre s'il est en train de dormir, de manger ou de faire quoi que ce soit d'autre : il risquerait alors d'être de mauvaise humeur et/ou de ne pas être concentré sur la leçon.

Étape 2

Un chien tente d'attraper la main d'une femme avec sa patte

Une fois que le chien est en position et attentif, il faut lui présenter une main fermée, dans laquelle on a caché une friandise ou de la nourriture qu'il aime beaucoup : bout de viande, petit morceau de fromage... La main doit être placée à peu près à hauteur de son épaule.

 

Au bout de quelques secondes, il devrait tenter d'ouvrir la main avec sa patte : dès qu'il la touche effectivement, il faut le récompenser par des encouragements et lui donner la friandise. Si jamais il fait mine de se lever pour récupérer la friandise avec la gueule, il faut cacher la main derrière son dos et prononcer un « Non ! » ferme, puis l'inciter à se rasseoir avant de reprendre l'exercice.

 

À ce stade, il n'est pas encore nécessaire d'utiliser de mot : l'objectif est simplement de lui apprendre à lever la patte quand on lui présente la main fermée. Il ne faut normalement guère plus de quelques répétitions pour que ce soit assimilé et qu'il s'exécute convenablement.

Étape 3

Un chien pose la patte sur un poing fermé

Une fois que l'étape 2 est bien maîtrisée, il est possible de passer à la phase suivante. Cela peut se faire dans la foulée si l'animal n'est pas fatigué et reste motivé, ou un autre jour s'il commence à se lasser de la séance.

 

L'étape 3 consiste à recommencer en tendant cette fois au chien une main vide, la friandise étant cachée dans l'autre. Cela lui permet d'associer le fait de lever la patte non pas à la friandise, mais à la main qu'on lui présente. En dehors de cela, le principe reste globalement le même : la main doit être fermée, et il faut attendre qu'il pose la patte dessus. Une fois qu'il le fait, on ouvre la main pour lui montrer qu'il n'y a rien dedans, et on le récompense comme précédemment.

 

Là encore, aucun ordre oral n'est nécessaire à ce stade : le but est seulement qu'il prenne l'habitude de poser la patte sur la main qu'on présente fermée devant lui.

Étape 4

Un lévrier apprend à donner la patte

La quatrième étape suppose que le chien maîtrise déjà bien l'étape 3, et vise à faire en sorte qu'il associe l'ordre « La patte ! » ou « Donne la patte ! » au geste qu'il effectue. Il n'est pas très compliqué d'y parvenir, puisqu'il suffit de lui présenter la paume de la main ouverte : spontanément, il devrait avoir le réflexe de poser la patte dessus. Il faut alors prononcer l'ordre choisi juste avant qu'il touche la main, puis le féliciter.

 

Si on souhaite lui apprendre à lever ses deux pattes avant à tour de rôle à la demande, la méthode est globalement identique : il suffit de présenter la main gauche pour qu'il lève la patte droite (celle qui se trouve en face), puis la main droite pour qu'il lève la patte gauche. L'idéal est d'utiliser un ordre différent pour chaque main : ce peut être par exemple « La patte ! » pour la première, et « L'autre ! » pour la seconde. Une fois qu'il maîtrise les deux ordres, il devient possible d'alterner à volonté.

Étape 5

Un Labrador donne la patte à sa maîtresse

L'étape 5 - qui est la dernière - consiste simplement à vérifier que le chien a bien assimilé l'ordre (ou les deux ordres, le cas échéant), et qu'il ne se contente pas de lever la patte par réflexe dès qu'il voit qu'on approche une main.

 

Pour cela, rien de plus facile : il suffit de formuler l'ordre alors même qu'on ne lui présente pas de main du tout. S'il a bien compris, il devrait tout de même lever la patte en l'air. Bien entendu, il faut alors le féliciter chaudement.

 

Un autre moyen de vérifier sa compréhension peut consister à faire précéder l'ordre lui demandant de donner la patte par d'une série d'autres petits ordres faciles - par exemple « Assis ! » ou « Couché ! », s'il les a déjà appris. Ainsi, un chien bien dressé ne devrait avoir aucun mal à obéir à une suite de commandes telle que « Couché ! », « Debout ! », « Assis ! » puis « La patte ! » : s'il s'exécute sans aucun problème, c'est qu'il a bien compris que cette dernière constitue un ordre à part entière.

Résumé en vidéo

Voici une petite vidéo récapitulative présentant en images les différentes étapes à suivre pour apprendre « Donne la patte ! » à un chien :

 

Quelques conseils pour apprendre « Donne la patte ! » à un chien

Un chien agressif face à un homme qui lui tient la patte

Même si l'ordre « Donne la patte ! » n'est vraiment pas compliqué, certains conseils s'avèrent utiles pour que tout se passe bien :

 

  • comme pour n'importe quel enseignement, il faut que le chien soit disponible : c'est le meilleur moyen qu'il soit réceptif et qu'il parvienne à se concentrer. On a moins de chances de parvenir à ses fins si on l'interrompt alors qu'il est en train de manger, jouer, dormir, faire sa toilette... ;

  • il faut avoir conscience que les pattes sont, comme les oreilles et le ventre, des zones sensibles pour un chien : si on les lui touche - ou pire encore qu'on les attrape de force pour lui montrer ce qu'il doit faire -, il pourrait mal réagir et chercher à se dégager, voire carrément devenir agressif. Il faut donc toujours chercher à lui faire donner la patte de sa propre initiative, et ne pas tenter de le contraindre ;

  • même s'il met plus de temps à comprendre ce qu'on attend de lui ou ne se montre pas très coopératif, il ne sert à rien de s'énerver, le gronder ou perdre patience : c'est même contre-productif, car il risque alors de perdre confiance en lui et en son maître, et ce faisant d'avoir encore moins de chances de réussir. Le mieux à faire est de procéder avec un maximum de bienveillance, même lorsqu'il ne comprend pas ;

  • au bout de plusieurs tentatives infructueuses, s'il ne semble toujours pas comprendre ou qu'on ne parvient pas à retenir son attention, mieux vaut s'en tenir là plutôt que de s'entêter, et retenter un autre jour ou plus tard dans la journée ;

  • dès lors qu'il effectue correctement ce qu'on attend de lui, il faut bien penser à le récompenser : c'est le meilleur moyen qu'il se sente encouragé et ait envie de recommencer la fois suivante. Des friandises peuvent être utiles au tout début, mais on peut les remplacer ensuite par de simples encouragements ou des caresses, au fur et à mesure de ses progrès. Quand il maîtrise parfaitement l'exercice, les récompenses deviennent même totalement dispensables, même s'il reste de bon ton de continuer à l'encourager au moins oralement pour le féliciter.

 

Si l'on s'en tient à ces quelques règles, il y a toutes les chances que l'enseignement se passe correctement, et que le chien progresse vite. Cela vaut d'ailleurs pour toutes les séances d'éducation, et pas uniquement pour « Donne la patte ! ».

Conclusion

Apprendre à un chien à donner la patte n'est vraiment pas difficile : il suffit normalement d'un peu de méthode et de quelques jours d'entraînement pour qu'il obéisse parfaitement. D'ailleurs, certains représentants de la gent canine le font même spontanément, dès qu'on leur présente une main : il n'y a alors pas grand-chose à leur apprendre, si ce n'est l'ordre choisi pour ce geste.

 

Quoi qu'il en soit, la simplicité de cet enseignement ne saurait justifier de perdre son calme, gronder voire punir son chien s'il ne réussit pas. Comme pour tous les autres choses à lui apprendre, patience et bienveillance sont de rigueur pour une éducation réussie - et in fine une cohabitation sereine.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 09/23/2022.