« Wonder dog » (Core Design, 1991)

« Wonder dog » (Core Design, 1991)

En 1991, afin de concurrencer le PC Engine de NEC qui permet de lire des jeux vidéo gravés sur des CD-ROM, Sega décide de lancer un accessoire pour sa Mega Drive : le Mega-CD. Hors de prix et compatible avec un nombre très limité de jeux, le Mega-CD est le premier échec de celui qui à l’époque est encore à la fois éditeur et fabricant. C’est toutefois pour ce périphérique que voit le jour le tout premier jeu de l’histoire proposant d’incarner un chien, ou plutôt, un super-chien !

 

Wonder Dog n’a en effet rien à envier à Superman. Envoyé sur terre pour échapper à l’invasion de sa planète K9 par l’empire des « Pit Bully », il a acquis des super-pouvoirs grâce à un sérum créé par son père. Plus fort, plus intelligent et plus rapide que les autres chiens, le Wonder Dog se distingue par le costume le plus improbable jamais porté par un super-héros : une salopette rouge, une chemise blanche et de grosses chaussures bleues.

 

Le jeu débute par une longue vidéo narrant son arrivée sur Terre, sa rencontre avec un jeune enfant - dont il est très vite séparé - et enfin la découverte de ses super-pouvoirs, le tout narré par une voix off que seule la puissance du Mega-CD permet alors de générer. Une fois cette courte introduction terminée, Wonder Dog se révèle toutefois n’être qu’un jeu de plates-formes des plus banals, doté d’un design et d’un gameplay quelconques. Sega ne se risque d’ailleurs pas à essayer d’en proposer une suite.

Dernière modification : 09/15/2020.