« Seul le chien », d'Alain Bashung (2018)

Alain Bashung sur scène vers la fin de sa carrière

A défaut d’avoir été intégrée dans le dernier album proposé par Alain Bashung de son vivant, Bleu Pétrole, Seul le chien trouva sa place dans son album posthume En Amont, paru en 2018. Dans Seul le chien, Bashung évoque l’affection et la fidélité sans faille que les chiens éprouvent pour leur maître, soulignant ce que l’amour d’un chien apporte à l’Homme. Il évoque aussi avec amertume le peu de temps qu‘un chien passe auprès de son maître (« Dommage qu’il vive si peu de temps »), même si en l’occurrence c’est lui qui avait déjà disparu lorsque le morceau sortit. Une ode au meilleur ami de l’Homme aussi simple et sobre que touchante.

Paroles de la chanson « Seul le chien »

Seul le chien se souvient

Seul le chien nous attend

Dommage qu'il vive si peu de temps

 

La paume est cette enclume

Ou tout est dessiné

Et l'étoile et la lune

Et le cœur des marais

Toutes les lignes tracées

Roulent pour la solitude

Ce ventre constellé

De manquer d'habitudes

 

Seul le chien se souvient

Seul le chien nous attend

Dommage qu'il vive si peu de temps

 

Type tordu

Corps fiévreux

Aux mains en plot romance

Promise aux contredanses

Aux créneaux hasardeux

Y nargue des sirènes

Leur chantent des adieux

Du feutre sur les yeux

Plus tard quand ils reviennent

 

Seul le chien se souvient

Seul le chien les attend

Dommage qu'il vive si peu de temps

 

C'est la dernière étoile

Que je voie s'allumer

C'est le dernier soupir

Que je m'entends pousser

 

Qu'on me porte qu'on m'installe

Qu'on me donne à chauffer

Une dernière salle

Que je voie défiler

 

Un à un ces visages

Pour qui j'aurais compté

Mais l'heure a beau tourner

Au milieu de la salle

 

Seul un chien me regarde

 

Seul le chien se souvient

Seul le chien nous attend

Dommage qu'il vive si peu de temps

Musique de la chanson « Seul le chien »

 

Dernière modification : 31/10/2023.