Mon chien rote : causes possibles et solutions

Un chien Pitbull rote

Parmi les mauvaises odeurs auxquelles tout propriétaire de chien peut être confronté, figurent bien évidemment celle des rots.


Ils font partie d'un processus naturel et normal visant à expulser l'air présent dans l'organisme, mais ne sont pas très agréables pour l'entourage, en particulier s'ils sentent mauvais. Au demeurant, s'ils sont trop fréquents, ils peuvent être le signe d'un problème psychologique. Mieux vaut donc surveiller de près un chien qui rote souvent.


Pourquoi un chien rote-t-il après le repas ? Est-ce normal, ou faut-il au contraire s'inquiéter ? Quelles sont les solutions possibles ? Certaines races rotent-elles davantage que les autres ?

Que sont les rots ?

Un chien a la gueule ouverte

Que ce soit chez le chien, chez l'Homme ou chez d'autres animaux, les rots sont des flatulences, c'est-à-dire des gaz accumulés dans l'appareil digestif. Ils sont expulsés par la bouche, contrairement aux pets qui eux sont des flatulences éliminées par l'anus.

 

Il s'agit d'un processus parfaitement normal et même bénéfique, car il permet de désencombrer l'appareil digestif de l'air en surplus qui sinon pourrait gêner le transit alimentaire.

 

Toutefois, il peut dans certains cas prendre des proportions plus importantes : le chien rote alors plus souvent et sent mauvais de la gueule, ce qui évidement est assez désagréable pour son entourage.

Pourquoi mon chien rote ?

Un chien Labrador mange des croquettes dans sa gamelle

Lorsqu'il mange ou boit, un chien avale mécaniquement un peu d'air en même temps, qu'il élimine ensuite par la bouche. En temps normal, la quantité d'air avalée est faible, de sorte qu'il n'a que très peu besoin de roter et que cela est fait de manière discrète.

 

En revanche, s'il mange son repas trop vite, il peut avaler une grande quantité d'air en même temps que sa ration, surtout s'il a tendance à ne pas mâcher beaucoup. Cet air s'accumule dans son estomac avant d'être éliminé de manière bien plus bruyante et/ou malodorante.

 

Les raisons possibles pour qu'un chien mange trop vite sont diverses. Souvent, c'est simplement lié au fait qu'il a faim et se jette sur sa gamelle dès qu'on la lui présente - en particulier s'il n'a qu'un seul repas par jour. Mais il existe d'autres causes : par exemple, s'il a été maltraité par le passé et craint de ne pas pouvoir manger à sa faim, il est susceptible de se précipiter sur sa nourriture par peur qu'on la lui retire. Si le foyer compte plusieurs chiens, il peut aussi s'instaurer entre eux une compétition malsaine : chacun cherche à finir sa gamelle en premier pour ne pas se la faire voler par les autres.

 

Enfin, un stress important ou chronique - quelle qu'en soit la cause - est une autre cause fréquente de rots et/ou de reflux gastriques. Cela se traduit par des flatulences souvent acides et malodorantes émises après les repas.

Les races de chiens qui rotent beaucoup

Un Bouledogue Anglais allongé dans l'herbe

Tous les chiens rotent de temps en temps, mais certains le font davantage que d'autres.

 

C'est le cas notamment des molossoïdes, connus pour être souvent voraces. Cela dit, la gloutonnerie est un trouble alimentaire susceptible de se manifester chez n'importe quel chien, quelle que soit sa race. Elle trahit le plus souvent un stress important - par exemple la peur que sa nourriture lui soit volée par un congénère ou un autre animal, ce qui le conduit à l'engloutir à toute vitesse.

 

Les chiens au nez écrasé comme le Bouledogue Anglais ont aussi davantage tendance à roter après avoir mangé, car la forme particulière de leur crâne fait qu'ils avalent beaucoup d'air lorsqu'ils mangent - c'est ce que l'on appelle l'aérophagie. Cela explique d'ailleurs que ce sont aussi des races de chiens qui pètent beaucoup.

Mon chien rote beaucoup : faut-il s'inquiéter ?

Vue de près d'un Lévrier Italien qui tire la langue

Le fait qu'un chien rote de temps en temps n'est pas un problème en soi, même si évidemment ce n'est pas très agréable pour son entourage.

 

En revanche, si cela est lié au fait qu'il engloutit ses repas trop vite, ce comportement est lui-même dangereux pour sa santé. Non seulement il perturbe son transit alimentaire, mais en plus il augmente le risque de dilatation-torsion de l'estomac. Ce syndrome touche surtout les chiens goinfres, a fortiori s'ils sont de grande taille. Il constitue une urgence vitale, car l'estomac se met à gonfler de manière soudaine et démesurée, au point de gêner la circulation du sang ainsi que le fonctionnement des autres organes vitaux présents dans l'abdomen.

 

Par conséquent, si les rots deviennent soudainement plus fréquents ou sont anormalement nombreux (par exemple si le chien en émet après chaque repas ou presque), il est judicieux de s'interroger sur leur origine et de tenter de résoudre le problème - quitte à faire appel à un vétérinaire pour cela.

Que faire si un chien rote beaucoup ?

Le meilleur moyen de faire qu'un chien rote moins est de le dissuader de chercher à battre un record d'engloutissement à chaque repas - ce qui implique toutefois de déterminer la cause de ce comportement et d'y apporter une solution adaptée. S'il est sujet au stress, il faut également travailler sur cet aspect, car l'anxiété augmente le risque de flatulences.

Lui donner plusieurs repas par jour

Une femme donne à manger à son chien dans le jardin

La première chose à faire si le chien se jette sur sa gamelle et la dévore en quelques instants peut être de découper sa ration quotidienne en plusieurs petites rations. Deux ou trois repas par jour sont préférables.

 

L'avantage de cette technique est qu'elle est assez simple à mettre en place - à condition bien sûr d'être disponible pour lui donner sa gamelle plusieurs fois. Elle permet aussi de réduire la sensation de faim tout au long de la journée, et donc par conséquent le comportement de gloutonnerie et les rots qui s'en suivent.

Le faire manger moins vite

Deux Caniches noirs mangent dans la cuisine

Si répartir la ration quotidienne du chien en plusieurs repas ne suffit pas pour réduire les rots, une autre piste à explorer est de parvenir à faire en sorte qu'il mange moins vite. Ainsi, il avale moins d'air en même temps que sa nourriture, et a donc un estomac moins encombré.

 

Un bon moyen d'augmenter la durée des repas est d'investir dans une gamelle pour chien glouton : il s'agit d'une écuelle dotée d'un fond en relief qui rend les aliments moins facilement accessibles, de sorte que mécaniquement l'intéressé mange moins goulûment. Certains modèles sont même dotés de boutons à presser ou de leviers à actionner : ils s'apparentent davantage à des jouets et ont donc l'intérêt de stimuler l'animal sur le plan intellectuel, en plus de le distraire.

 

Enfin, dans le cas où on possède plusieurs animaux, un bon moyen de ralentir leur vitesse d'ingestion est de les faire manger dans des pièces séparées. Chacun est alors enclin à prendre davantage son temps pour finir son repas, étant donné qu'il ne craint pas de se le faire voler par ses compères.

Apaiser son stress

Un homme caresse son chien pour le rassurer

Si les rots sont causés par du stress - qu'il y ait gloutonnerie ou non -, c'est à celui-ci qu'il faut s'attaquer pour espérer régler le problème. Mais pour cela, encore faut-il en connaître l'origine...

 

Dans le cas où un changement important est survenu récemment (déménagement, arrivée d'un bébé ou d'un nouvel animal dans le foyer...), il y a des chances que le stress vienne de là. On peut tenter de rassurer son chien en lui consacrant davantage de temps, en particulier s'il a été un peu délaissé à la suite de ce bouleversement. De cette façon, on recrée de la confiance et de la complicité avec lui, ce qui est le meilleur antistress du monde.

 

Si les différentes mesures prises ne suffisent pas ou si on ne sait pas pourquoi le chien est stressé, le mieux est de se faire aider par un comportementaliste canin. Ce dernier dispose d'un certain recul, mais aussi et surtout d'une réelle expertise pour analyser au mieux l'attitude et l'environnement de l'animal afin de comprendre la cause de son mal-être, puis proposer des solutions pour y remédier.

Conclusion

Tout chien peut être amené à roter de temps en temps, en particulier après avoir mangé. Dès lors que les rots restent rares et discrets, ce n'est pas un problème, et il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

 

En revanche, s'ils sont fréquents, bruyants et/ou malodorants, c'est peut-être le signe d'un repas ingéré trop rapidement. Des solutions assez simples permettent alors d'y remédier.

 

Si l'on ne parvient pas à régler le problème, c'est peut-être qu'une cause psychologique se cache derrière. Dans ce cas, l'aide d'un comportementaliste est souvent la bienvenue pour l'identifier et la résoudre.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 10/22/2022.