Coprophagie : mon chien mange des crottes, que faire ?

Un chien renifle des crottes dans l'herbe

Il est de notoriété publique que les chiens ne sont pas très difficiles avec la nourriture, et que si on les laisse faire, ils sont capables de manger à peu près tout et n'importe quoi - y compris potentiellement des excréments.


Ce phénomène peu ragoûtant à nos yeux n'est en fait pas si rare à l'état sauvage. Toutefois, il ne devrait pas exister chez un animal domestique : lorsqu'il apparaît, il est le signe d'un problème plus ou moins sérieux, qu'il faut identifier et résoudre.


Pourquoi un chien peut-il se met-il à manger des crottes ? Qu'il s'agisse des siennes, de celles d'un congénère ou de celles d'un autre animal (par exemple un chat), faut-il s'en inquiéter ? Quelles sont les solutions pour le faire cesser ?

Qu'est-ce que la coprophagie ?

Un petit chien noir à côté d'une crotte sur fond vert

Le terme « coprophagie » vient des mots grecs copro (qui signifie « excréments ») et phagie (c'est-à-dire « manger »). Il signifie donc littéralement « qui mange des crottes ». On parle aussi parfois de scatophagie (scato signifie aussi « excréments » en grec).

 

La coprophagie est un comportement alimentaire parfaitement normal chez bon nombre d'espèces animales.

 

En particulier, certains insectes comme les mouches, les bousiers et les cafards se nourrissent en bonne partie de déjections.

 

Le phénomène existe aussi chez d'autres familles d'animaux, notamment les mammifères. Chez ces derniers toutefois, la consommation d'excréments est seulement ponctuelle : elle survient lorsque les autres sources de nourriture font défaut. Les rongeurs, les singes, le lapin et le porc sont quelques exemples de mammifères à qui il arrive de manger des crottes.

 

Chez le chien domestique en revanche, la coprophagie est considérée comme un trouble alimentaire : même ponctuelle, elle n'est pas « normale ». Il en va de même chez le chat, et bien sûr chez l'humain.

Les types de coprophagie chez le chien

Un chien renifle des crottes laissées sur le sol

Si un chien mange des crottes, il convient de faire la distinction entre deux cas de figure :

 

  • celui où il s'agit de ses propres selles ;

 

  • celui où elles proviennent d'autres animaux, qu'il s'agisse de congénères ou de représentants espèces différentes (le plus souvent les chats, mais aussi parfois les rongeurs, les lapins, les poules, etc.).

 

Ces deux types de coprophagie peuvent se cumuler, et l'un comme l'autre sont problématiques. En revanche, la cause sous-jacente n'est pas forcément la même dans les deux cas.

Pourquoi un chien mange des crottes ?

Les causes pouvant amener un chien à manger des crottes sont assez variables, ce qui rend d'ailleurs assez complexe la mise en place d'une solution efficace. Néanmoins, elles sont globalement de trois types : alimentaires, médicales et psychologiques.

Les causes alimentaires

La coprophagie peut être d'origine alimentaire, dans le cas où le chien ne trouve pas dans son alimentation habituelle tous les nutriments dont il a besoin et cherche donc à compenser ces manques en mangeant des crottes.

Une odeur attractive

Un gros chien se lèche les babines avec appétit

Si un chien aime renifler voire manger des crottes (qu'il s'agisse des siennes ou de celles d'autres animaux), ce n'est pas un hasard.

 

En effet, les excréments contiennent un certain nombre de nutriments intéressants sur le plan alimentaire : de la graisse, des restes de protéines, de l'amidon, des vitamines, des acides gras volatils... Il s'agit en fait de résidus d'aliments qui n'ont pas été bien décomposés et absorbés lors de la digestion, et ont donc atterri dans les selles : ils donnent à ces dernières une odeur alléchante, du moins aux yeux de certains animaux.

 

Il n'est donc pas vraiment surprenant qu'un chien puisse trouver les déjections appétissantes, et soit tenté d'en ingérer. Il est particulièrement susceptible d'être attiré par les crottes de chats (à cause de la grande quantité de protéines que contient la nourriture de ces derniers) et d'herbivores (du fait des vitamines B et des acides gras volatiles) - à tel point qu'il peut s'avérer difficile de le faire renoncer à en manger.

Une mauvaise alimentation

Un chien devant une gamelle pleine de croquettes

La coprophagie est parfois le signe d'une alimentation de piètre qualité.

 

En effet, lorsqu'un chien est nourri avec des aliments peu digestes pour lui, son organisme ne parvient pas à bien les décomposer, et une bonne partie des nutriments se retrouvent donc dans ses excréments.

 

Le problème est particulièrement susceptible de se produire avec les croquettes bas de gamme : elles contiennent beaucoup de glucides et d'amidons afin de coûter moins cher à fabriquer, mais ne sont pas bien adaptées à l'appareil digestif d'un chien. Si on nourrit son compagnon avec de tels produits, il est davantage susceptible de manger ses propres excréments, afin de « récupérer » les aliments n'ayant pas été bien digérés la première fois et mieux les absorber au cours d'une deuxième phase de digestion.

Une carence alimentaire

Un homme verse un complément alimentaire sur la gamelle de son chien

La coprophagie peut aussi s'expliquer par une carence alimentaire. En effet, si un chien n'obtient pas grâce à sa nourriture habituelle tous les nutriments dont il a besoin, il peut être tenté de se tourner vers d'autres sources de nutriments - notamment des déjections, qu'il s'agisse des siennes ou de celles d'autres animaux.

 

Or, les crottes sont intéressantes sur le plan nutritionnel : elles contiennent notamment des lipides, des restes de protéines et même des vitamines.

 

Une carence alimentaire peut elle-même avoir différentes causes, les principales étant :

  • une alimentation mal équilibrée ;
  • des rations trop petites ;
  • un problème de digestion ;
  • des vers parasitaires qui colonisent l'appareil digestif.

Une compétition alimentaire

Deux Beagles mangent dans la même gamelle

La coprophagie se rencontre plus souvent chez les chiens vivant à plusieurs que chez ceux vivant seuls.

 

En effet, lorsque plusieurs chiens sont nourris en même temps, une compétition est susceptible de s'installer entre eux. Chacun ingurgite alors sa ration à toute vitesse, de peur de se faire voler sa pitance par un congénère et donc de ne pas manger à sa faim.

 

Or, le fait de manger rapidement rend la digestion plus difficile : les aliments ingurgités sont mal décomposés, et au lieu d'être absorbés, un certain nombre de nutriments atterrissent dans les selles. Ces dernières sont dès lors particulièrement attractives aux yeux des intéressés, qui sont donc enclins à les ingurgiter pour compléter leurs repas.

Les causes d'origine médicale

Comme la plupart des troubles alimentaires, la coprophagie peut être d'origine médicale : elle est alors la conséquence d'une maladie sous-jacente, qui touche généralement l'appareil digestif.

Un problème de digestion

Un petit chien renifle l'herbe autour d'une gamelle de croquettes

Il peut arriver qu'un chien souffre de problèmes de digestion le poussant à devenir coprophage.

 

En effet, quand bien même son alimentation est de bonne qualité, son organisme peut ne pas être en mesure d'absorber correctement les nutriments, à cause par exemple d'un tube digestif de taille réduite, d'un déficit de production d'enzymes digestives, d'une insuffisance pancréatique ou d'un syndrome de malabsorption.

 

Il produit alors des selles contenant une quantité anormalement élevée de nutriments, qu'il est susceptible de chercher à « récupérer » en ingérant ses propres excréments.

Une irritation de l'appareil digestif

Une irritation de l'appareil digestif

Un chien peut avoir un appareil digestif enflammé ou irrité qui le gratte, et ce pour toutes sortes de raisons : des vers, des bactéries, une intolérance alimentaire, l'absorption de certains médicaments... Il arrive alors qu'il ingère un peu tout et n'importe quoi - y compris donc des excréments - pour tenter de soulager cette gêne.

 

Il s'agit malheureusement d'un cercle vicieux : s'il ingère alors des éléments non comestibles, cela a des chances d'entraîner des problèmes digestifs, et donc qu'il continue d'essayer de se soulager - et ainsi de suite...

Les causes psychologiques

La coprophagie n'a pas que des causes alimentaires ou médicales : elle est parfois d'origine psychologique. Les raisons les plus courantes en la matière sont le stress et l'ennui, mais il en existe d'autres.

La curiosité

Un chiot Teckel mange des fleurs de pissenlit

Lorsqu'il est encore jeune, un chiot est particulièrement curieux, ce qui le pousse à découvrir son environnement et à tenter toutes sortes d'expériences. En particulier, il ne manque pas de renifler voire de goûter à peu près tout ce qui passe sous son museau : de la nourriture, de l'herbe, des objets... et bien évidemment des excréments.

 

Dans ce cas précis, il s'agit d'un comportement parfaitement normal, qui fait partie de son développement psychologique - un peu comme ce que l'on observe chez les enfants, qui portent tout à leur bouche. La coprophagie est alors temporaire et cesse d'elle-même lorsque l'animal grandit - même si elle pose tout de même des problèmes sur le plan digestif et médical.

L'ennui

Un chien s'ennuie, allongé sur un canapé

L'ennui est un des principaux fléaux qui touchent nos compagnons domestiques, en particulier ceux qui passent le plus clair de leur temps en intérieur.

 

En effet, dans la nature, un chien consacre une grande partie de ses journées à chercher sa nourriture, chasser et marquer son territoire. Or, pour un animal de compagnie, toutes ces activités sont inutiles : il lui faut donc trouver d'autres manières de s'occuper, ce qui n'a rien d'évident - en particulier s'il se retrouve souvent seul.

 

Pour s'occuper, il est susceptible de développer toutes sortes de comportements anormaux : détruire des meubles ou des objets, creuser des trous dans le jardin, fuguer, aboyer à tue-tête... Il peut aussi se mettre à manger un peu tout et n'importe quoi, y compris des excréments.

Un stress important

Un chien stressé devant sa gamelle d'eau

La coprophagie peut être la conséquence d'un évènement qui s'avère stressant pour le chien : un déménagement, une mise en pension pendant l'absence de ses propriétaires, une visite dans un lieu peu rassurant pour lui, etc.

 

En mangeant ses crottes, un chien anxieux cherche surtout à dissimuler les traces de son passage et son odeur.

 

En fonction de la cause sous-jacente, le phénomène dure plus ou moins longtemps : il a des chances de se répéter si le stress est chronique, mais c'est moins probable en revanche si l'évènement angoissant est seulement ponctuel.

Un besoin d'attention

Un homme tend la main à un vieux chien

Lorsqu'un chien souffre d'un manque d'attention et se sent trop souvent ignoré, il risque d'être tenté de mal se comporter pour se faire remarquer. De fait, être grondé voire puni reste mieux à ses yeux que d'être invisible...

 

Ainsi, il peut par exemple détruire des objets, redevenir malpropre, creuser des trous partout, ou encore manger des excréments. S'il se fait gronder pour son comportement, il obtient alors ce qu'il cherchait (c'est-à-dire de l'attention), ce qui l'incite à recommencer à l'avenir. Il s'agit donc d'un véritable cercle vicieux.

Un trouble hiérarchique

Un chiot assis à côté de ses selles

La coprophagie peut être une simple marque de subordination à un chef. Ce sont les chiens dominés qui y ont le plus recours : ils ingurgitent les selles des individus situés au-dessus d'eux dans la hiérarchie, voire parfois se roulent dedans afin de s'enduire de leur odeur et se rapprocher psychologiquement de leurs « supérieurs ».

 

Par transposition, un chien peut être tenté de manger ses excréments pour les faire disparaître et ainsi plaire à son maître, si celui-ci l'a réprimandé par le passé alors qu'il était en train de déféquer.

Une envie de jouer

Une femme tente de ramasser les crottes de ses deux chiens

Il arrive parfois qu'un chien interprète le fait que son maître ramasse ses crottes derrière lui comme un jeu, et qu'il ait envie d'y participer.

 

Il cherche alors à imiter son comportement en se précipitant sur les déjections pour les « ramasser » le premier, comme s'il s'agissait d'un jeu de rapidité. Mais faute de posséder le matériel adéquat, il utilise à la place sa gueule pour les attraper, puis les avale pour les faire disparaître.

 

Ce problème est surtout susceptible de se produire si on se précipite pour nettoyer dès que le chien a fini de faire ses besoins. Il est nettement moins fréquent si le ramassage est réalisé quand il ne regarde pas - voire en son absence.

Une volonté d'effacer un rival

Deux Jack Russels se disputent un jouet en plastique

Dans la nature, les selles font partie des éléments utilisés pour le marquage du territoire. C'est le cas notamment chez les canidés, les félidés et beaucoup d'autres familles d'espèces.

 

Ainsi, ingérer les crottes d'un autre animal peut être pour un chien le moyen de supprimer son marquage, et donc de faire en sorte qu'il ne soit plus présent olfactivement. Cela se produit par exemple s'il existe une rivalité entre eux, chacun tentant de prendre l'ascendant sur l'autre.

Les chiens prédisposés à la coprophagie

Trois chiots huskies mâchent une plante d'intérieur

Tous les chiens sont susceptibles de se mettre à manger des crottes. Néanmoins, certains y sont plus enclins que d'autres.

 

C'est le cas notamment :

  • des chiots, qui portent à leur gueule à peu près tout ce qu'ils trouvent ;
  • des chiens dominés, qui aiment se rouler dans les selles de leurs supérieurs voire les manger pour se sentir plus proches d'eux ;
  • des individus appartenant à certaines races, comme le Bichon Havanais et le Chien du Pharaon.

 

Bien évidemment, tout individu répondant à un ou plusieurs de ces critères ne devient pas nécessaire coprophage, loin s'en faut. Néanmoins, force est de constater que le problème est alors davantage susceptible de survenir, toutes choses égales par ailleurs.

Mon chien mange des crottes : est-ce dangereux ?

Un chien Jack Russel renifle du crottin de cheval

Le fait qu'un chien mange des crottes doit retenir l'attention, car ce comportement présente des risques pour sa santé.

 

Tout d'abord, l'ingestion de crottes pose bien souvent des problèmes sur le plan digestif, susceptibles de se traduire notamment par des diarrhées et des vomissements forcément nauséabonds...

 

Surtout, les excréments sont l'habitat de prédilection d'un certain nombre de microbes qui, s'ils sont ingérés, sont susceptibles de transmettre des maladies potentiellement graves. On peut citer la campylobactériose, le coronavirus canin ou la parvovirose canine, mais il en existe d'autres.

 

Les déjections contiennent aussi souvent des vers parasitaires, qui une fois ingérés colonisent l'appareil digestif et causent divers problèmes de santé - notamment une malnutrition et un affaiblissement général. La contamination peut se faire par le biais de crottes de chiens ou d'autres animaux, car ces vers ont une spécificité d'hôtes assez faible (c'est-à-dire qu'ils peuvent coloniser un grand nombre d'espèces).

 

Pour toutes ces raisons, quand bien même la coprophagie est simplement due à la curiosité ou à une envie de jouer, il faut tâcher de la faire cesser le plus vite possible.

Faut-il punir un chien qui mange des crottes ?

Un chien couché sur le sol avec un air anxieux

Punir un chien parce qu'il vient de manger des crottes ou s'apprête à le faire n'est pas une bonne chose.

 

En effet, son comportement n'a pour lui rien de problématique : les excréments ne sont pas quelque chose de sale à ses yeux. Il ne comprendrait alors pas pourquoi il est réprimandé, et en cas de répétition cela pourrait même finir par lui causer du stress.

 

En outre, dans le cas où la coprophagie est motivée par un besoin d'attention, une punition aurait toutes les chances d'être contreproductive : en se faisant gronder, il obtient ce qu'il recherche, à savoir que l'on s'intéresse à lui. C'est le meilleur moyen qu'il recommence à l'avenir...

 

Plutôt que de le punir ou de crier lorsqu'il s'apprête à manger des crottes, mieux vaut plutôt tenter de détourner son attention, par exemple en tapant dans les mains, en l'appelant ou en lui jetant un jouet, puis en le félicitant si effectivement il cesse ce qu'il était en train de faire. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, mais c'est toujours mieux que rien en attendant de trouver une solution plus pérenne au problème.

Que faire si mon chien mange des crottes ?

Une femme vétérinaire examine un petit chien malade

Diverses raisons alimentaires, médicales ou psychologiques peuvent amener un chien à manger des crottes. Or, pour régler le problème, encore faut-il savoir dans quel cas on se trouve.

 

Pour y voir plus clair, le mieux est de se rendre chez un vétérinaire. Ce dernier effectue alors différents examens (prise de sang, analyse d'urine...) pour vérifier si l'animal souffre d'une carence ou d'un quelconque problème de santé, et proposer une ou plusieurs solution(s) afin de tâcher de remédier au problème. Par exemple, s'il n'est pas vermifugé, il conseille généralement de le traiter contre les vers ; si son alimentation n'est pas bien digérée et/ou bien équilibrée, il peut recommander d'en tester une autre, etc.

 

Si les pistes médicales ainsi qu'alimentaires ne donnent pas de résultat et que le chien semble en parfaite santé, il faut alors s'orienter plutôt vers un possible problème psychologique : ennui, manque d'attention ou d'activités, anxiété... L'aide d'un comportementaliste canin est alors précieuse pour comprendre la cause du problème et le résoudre.

Les solutions pour empêcher un chien de manger des crottes

Si l'on ne parvient pas à trouver la cause de ce comportement ou à la solutionner, diverses astuces permettent d'empêcher un chien de manger des crottes - voire encore mieux, de lui en faire passer l'envie. Cela ne règle pas le problème sous-jacent, mais permet au moins d'éviter qu'il ne tombe malade en avalant des excréments.

Si le chien mange ses propres crottes

Un homme ramasse les crottes d'un petit chien blanc dans l'herbe

Plusieurs solutions sont à envisager face à un chien qui mange ses propres crottes :

 

  • ne pas laisser traîner ses crottes dans le domicile, y compris dans le jardin ;

 

  • ne pas nettoyer ses besoins avec dégoût, agacement ou précipitation, car il risque sinon d'être tenté de le faire lui-même pour plaire à son entourage. Le mieux est de ne pas ramasser devant lui, ou d'au moins le faire en restant le plus neutre possible ;

 

  • si le jardin n'est pas trop grand, saupoudrer toutes les selles qui s'y trouvent avec par exemple du poivre, afin de les rendre moins attrayantes - le poivre est en effet une odeur qu'un chien déteste ;

 

  • si rien de tout cela ne fonctionne, il existe des produits qui se mélangent à sa nourriture et donnent un goût désagréable à ses selles, de sorte qu'il n'a pas envie de les manger. Le mieux est de demander conseil à un vétérinaire, d'autant que c'est généralement chez lui qu'on peut trouver ce genre de produits.

Si le chien mange des crottes de chat

Un chat devant une litière avec un couvercle

Il est difficile d'empêcher un chien de manger des crottes de chat, car celles-ci contiennent beaucoup de restes de protéines et sont donc appétentes à ses yeux.

 

Dans le cas où le foyer comporte un ou plusieurs chats, le mieux est de placer la litière hors de sa portée : par exemple en hauteur ou dans une pièce à laquelle il n'a pas accès. Si ce n'est pas possible, une autre solution consiste à opter pour une litière avec couvercle : c'est même d'ailleurs potentiellement mieux aussi pour le petit félin, car il est alors plus tranquille pour faire ses besoins.

 

Si rien de tout cela ne fonctionne, il ne reste qu'à nettoyer très souvent la litière pour la débarrasser des crottes de chats au fur et à mesure. Cela vaut aussi pour le jardin, le cas échéant : même si un petit félin recouvre normalement ses excréments, un chien motivé n'a pas trop de difficultés à mettre la patte dessus.

Si le chien mange des crottes pendant les promenades

Un homme ramasse les crottes de son chien pendant la promenade

Lors des promenades, la tentation est partout pour un chien coprophage : entre ses crottes, celles de ses congénères et celles de représentants d'autres espèces (chats, oiseaux, rongeurs...), il peut être difficile de l'empêcher de céder...

 

Même si cela n'est pas très agréable pour lui, le tenir en laisse permet de contrôler ses déplacements et de garder la maîtrise de la situation. La laisse ne doit toutefois pas être tendue : il doit quand même disposer d'une certaine liberté de mouvement pour ne pas se sentir trop contraint - la sortie doit rester agréable pour lui.

 

Pour lui apprendre à cesser de manger des crottes, il suffit de passer près de l'une d'elles l'air de rien, et s'il s'apprête à la prendre dans sa gueule, lui dire « Non ! » d'un ton ferme tout en tirant la laisse en arrière d'un petit coup sec afin de l'en détourner. Après quelques secondes, on peut recommencer et le laisser la renifler de nouveau. S'il tente à nouveau de s'en saisir, il faut agir comme la fois précédente. S'il parvient tout de même à la prendre dans sa gueule, il faut la lui enlever et la reposer par terre, puis recommencer. Dès lors qu'il se contente de la renifler sans chercher à l'ingérer, il convient de le féliciter grandement : c'est le meilleur moyen qu'il n'ait plus envie de la manger.

Conclusion

La coprophagie, c'est-à-dire le fait qu'un chien mange du caca (qu'il s'agisse du sien ou de celui d'un autre animal), est un indicateur d'un probable mal-être physique ou psychologique. Il faut donc tâcher de comprendre à quoi ce comportement est dû, afin de le faire cesser - d'autant qu'il peut le rendre très malade.

 

En gardant son calme, en analysant consciencieusement la situation pour en identifier l'origine (une carence alimentaire, une maladie digestive, une anxiété chronique...) et en se faisant aider par un vétérinaire et/ou un comportementaliste, il est normalement possible de venir à bout de cette mauvaise habitude - quitte à devoir faire preuve d'un peu de patience.

 

Cet exercice ne doit pas faire oublier de ramasser les crottes de son chien. C'est un acte civique qui rend les promenades plus agréables pour tout le monde - et qui peut aussi éviter une amende...

Par Aurélia A. - Dernière modification : 27/02/2024.

Commentaires sur cet article

j'ai une petite chienne labrador de 4 mois qui mange ses excréments aussi bien la nuit que le jour lorsque je la sors dans le jardin . Si je suis assez prêt d'elle , j'arrive à faire diversion en lui donnant une friandise pour chiot et j'en profite pour ramasser tout de suite ses crottes... La nuit elle a à disposition un tapis d'éducation qui fonctionne bien pour le pipi mais elle se cache pour faire ses crottes dans la maison et se dépêche de les manger avant qu'on les trouve .

De plus dans la journée, alors qu'elle a passé un long moment au jardin, elle a tendance à rentrer à la maison pour faire ses besoins dans le meilleur des cas sur son tapis , sinon ailleurs !

   
Par raffy françoise

Bonjour a tous, je suis l heureux proprietaire depuis le 26/12/12 de Léa femelle basset hound de 3 ans reformée d un elevage. Elle mangeais ces escrements et la nuit faisait ses besoin dans la maison et mangeait ceux ci. voila maintenant une semaine que je l attache la nuit avec sa laisse depuis plus de besoin a l interieur lors des promenade(sans laisse) je surveille a ce quelle ne mange plus ces crottes ben juste avec un non ferme lorsqu elle les sent en une semaine le probleme et pratiquement reglé

0    0
Par olivier

merci à la personne qui m'a envoyé ce lien , j'en prends note, je ferai très attention lors de nos promenades.
babou.

0    0
Par babou48

Merci pour les informations. Je souhaite enrayer la corprophalgie de mes 2 petits chihuahuas, âgés de 5 mois! Les deux se cachent, à l'occasion, pour faire leur selles et ensuite bien se les partager! J'ai essayé plusieurs trucs et hélas, pour l'instant, rien ne me réussit. J'ai la chance d'être à la maison avec eux donc je ramasse dès qu'un des deux va dans la litière! J'en ai aussi discuté avec ma vétérinaire. Celle-ci m'a remise des enveloppes de proudre chimique que j'applique sur leur nourriture! Ça ne fonctionne pas non plus. Je les chicane dès qu'ils se retournent pour sentir leur derrière lorsqu'ils sont à la selle. Je les félicite et leur donne une récompenses (petit mxc séché de foie de boeuf pur à 100%), ils en raffollent et font tout leurs pipis dans la litière ainsi que 50% de leur selles! C'est les autres 50% qu'ils mangent que je n'arrive pas à règler! C'est tout un problème! Je vais sonc essayer le truc de l'huile végétale sur leur moulée sèche! Je me croise les doigts et souhaite de tout mon coeur que cette fois ci c'est la bonne! Tout comme vous, je ne privilégie pas de mettre du sel ou des épices fortes tel le tabasco sur les selles! Je préfère dépenser mon énergie à les ramasser immédiatement! Ceci m'amène à penser qu'ils aiment les selles qu'ils réussissent à me cacher car elles sont chaudes, molles et fraîches!!
Est-ce-que je suis dans l'erreur? Peut-être que c'est parce qu'il préfèrent celle-si à la moulée sèche? Ils préfereraient que je leur donne de la nourriture en canne, molle, température pièce et fraîche? Même s'ils ne savent même pas que ça existe???(je ne leur ai donné que de la moulé pour chiot, de très bonne qualité depuis leur arrivée et je les ai eu alors qu'ils avaient 7 semaines) Vous comprenez? J'espère vraiment enrayer ce problème le plus rapidement possible!

Merci encore pour votre site, c'est super interessant!

0    0
Par julie

Mon chihuahua avait le même problème j'ai mis du temps à le résoudre. j'ai trouvé un super produit chez mon véto cher (20 euros ttc) mais efficace. toutefois il ne faut pas oublier une seule fois d'en mettre ds la nourriture sinon sa recommence.

0    0
Par marianne

Ma petite chienne de 7 ans m'a fait récemment fait le coup de manger des excrements d'autres chiens. J'ai acheté chez mon véto un produit à pulsériser sur ses croquettes. je lui donnait que des croquettes 'light" de chez mon véto maintenant je fais moit/moit avec des croquettes plus riches. Pas moyen de trouver ce la citrouille en conserve alors j'ai cuit de la citrouille je l"ai mixée et congelée en cubes dans des bacs a glacons et j'en mets une cuiller à soupe tous les jours sur ses croquettes.......bien sur je surveille les promenades, uniquement en laisse.....

0    0
Par fredi

Bonne chance !
Ma petite chienne Shit Shu a maintenant 4 ans et elle mange ses excréments depuis le tout début.
J'ai tout essayé. Sans succès. Elle mange du Royal Canin... et la seule solution c'est d'être présente lorsqu'elle fait ses besoins. Pas de tout repos mais c'est la seule solution.
Courage !

0    0
Par MAG

Jai un teckel de 6 mois qui va manger les crottes dans la litiere de mon chat. Que puis-je faire pour lui en empecher?

0    0
Par Marie

bonjour
j ai 1 petite shi tsu de 5 mois coprophage. j ai essaye de lui donner 1 produit sur les repas mais elle est aussi attiree par les selles d autres animaux je ne sais plus que faire d autant qu elle n est toujours pas propre a la maison.
merci de me repondre

0    0
Par martino

Discussions sur ce sujet

Chien coprophage, que faire ?

Bonjour à tous, Je vais essayer de vous résumer la situation le plus clairement possible : j'ai adopté un chiot...

Mon chien mange ses crottes

Bonjour tout le monde, C'est horrible, mon chien mange ses crottes dans le jardin. Je ne sais pas depuis quand il...

Mon chien mange ses crottes et vomit après

Bonjour, J'aurai aimé avoir vos avis sur un problème que je rencontre avec mon chien. En effet, mon chien Scooby...

Mon chiot mange son caca

Bonjour a tous, Voilà depuis quelques jours ma chienne manges ses excréments. Est ce normal ? Que faire pour c...

Ma chienne mange ses crottes

Bonjour, Nous avons adopté, il y a un peu plus d'un mois une petite Cavalier King Charles Elle est absolument...

Poser une question